Le panneau de particules (ou aggloméré)

On désigne, sous cette appellation, un matériau en plaque, fabriqué sous pression, essentiellement à partir de particules de bois (grands copeaux, copeaux de rabotage, sciure, etc.), avec apport d’un liant (colle) organique ou minéral. Proposés en différents formats et épaisseurs, les panneaux de particules peuvent être plaqués sur toutes leurs faces pour constituer des tablettes, des meubles, des plans de travail pour la cuisine.

Panneaux de particules ordinaires

Le panneau de particules – ou aggloméré – a pris une place importante dans le travail du menuisier, notamment pour la fabrication de meubles standardisés. Les panneaux de particules sont fabriqués à base de copeaux, de sciures, de farine de bois, de petit bois, de branches ou de grumes déclassés et impropres à une utilisation classique. Les morceaux de bois utilisés pour la fabrication de panneaux en particules sont plus gros que ceux utilisés pour la fabrication de panneaux de fibre (MDF, par exemple). Les particules sont assemblées à l'aide d'un liant (généralement des résines incluant des formaldéhydes).

Leurs principaux atouts sont :

– un prix relativement peu élevé ;
– une disponibilité en grandes dimensions ;
– des présentations de surfaces variées (plus ou moins fines, plaquées ou non).

Leurs principaux défauts sont :

– une certaine difficulté d’assemblage (il tient mal les vis et les clous) ;
– il n’est pas très esthétique ;
– il est lourd ;
– sa limite de flexion est vite atteinte :
– le panneau ordinaire (CTB-S) supporte mal l’humidité.

La présentation des panneaux

Les panneaux sont généralement marqués du sigle CTB-S. Il s’agit d’une garantie de qualité donnée par le Centre technique du bois et de l’ameublement (CTBA). Ce label assure une stabilité dimensionnelle satisfaisante (12 % en épaisseur) et un séchage tel que le travail du panneau est minimal dans des conditions normales d’humidité. Pour les locaux humides, il faut utiliser des panneaux préparés spécialement et marqués du label CTBH. Bien entendu, ces derniers sont nettement plus chers. Il existe aussi des panneaux ignifugés (M1).

Structures et finitions

Le panneau de particules monocouche est constitué de particules d’égale grosseur (panneaux une couche). C'est le plus utilisé.
Les panneaux sont dits “trois couches” lorsque les couches de parement et de contreparement sont constituées de grands copeaux poncés (aspect décoratif).
• Le panneau multicouche est constitué d’une série de couches de particules, les plus fines étant au centre.

Les panneaux sont présentés sous différentes finitions selon leur destination :
• ils sont plaqués de stratifié pour l’installation dans les cuisines (blanc très souvent) ou pour la décoration (il faut, dans ce cas, recouvrir les chants de bandes thermocollantes). On parle souvent de panneaux mélaminés;
• ils reçoivent un placage d’ébénisterie pour la réalisation de meubles.

Les panneaux peuvent être traités pour résister aux chocs et à l’usure, afin d’être utilisés comme revêtement de sol, ou préparés pour l’assemblage en vue du cloisonnement.
On trouve aussi des panneaux conçus pour participer à l’isolation acoustique et thermique.
Les panneaux de particules intégrant du lin sont utilisés sur charpente comme support de couverture.

Les cotes

Elles varient beaucoup d’un fabricant à l’autre, et la liste en serait trop longue pour être reproduite ici. On indiquera donc seulement que l’épaisseur des panneaux est comprise entre 8 et 50 mm, leur largeur entre 1,22 et 1,53 m, et leur longueur entre 1,53 et 1,83 m.

Les panneaux OSB (Triply)

Ils sont composés de résineux provenant de bois d'éclaircies, ces panneaux sont constitués de particules de bois minces (de 0,3 à 0,5 mm d'épaisseur), longues (jusqu'à 8 cm) et orientées. Les lamelles sont encollées pour former un matelas de trois couches dont l'orientation générale est perpendiculaire d'une couche à l'autre.
Très résistants à la flexion, ces panneaux servent à faire des planchers, des supports de couverture, des parements intérieurs de meubles et des agencements.
Les dimensions standards sont : 250 x 125 cm, 500 x 125 cm, 500 x 250 cm, dans des épaisseurs de 6 à 25 mm.
Les panneaux OSB/1 et 2 sont utilisés à l’intérieur dans un milieu ambiant sec ; les panneaux OSB/3 et 4 peuvent être employés dans un milieu ambiant humide.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Le lamifié et le mélaminé

Si le lamifié constitue un type de panneau dérivé du bois, le mélaminé, ou stratifié, occupe une place privilégiée en association avec différents types de panneaux pour la réalisation de meubles, notamment de cuisine,  et d'équipements décoratifs. 

image

Quel bois pour vos travaux?

Les essences et qualités de bois doivent être parfaitement adaptées aux travaux à réaliser. C'est pourquoi il est bon d'avoir une connaissance des différentes essences et qualités de bois, d'en connaître la classification, les défauts éventuels, le séchage, etc.

Les dernieres vidéos maison

image

Quand faire remplacer sa chaudière gaz ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Fabien MARGUERON de ENGIE Home Services évoquent les raisons qui peuvent vous pousser à faire remplacer votre chaudière gaz mais aussi le tour des offres vous permettant son remplacement.

image

Quand faut-il remplacer son poêle à bois ?

Avec Gilles MATRULLO du label flamme verte , Christian Pessey fait le tour des raisons qui peuvent vous pousser à faire remplacer votre poêle à bois. Certes la raison esthétique prime souvent, mais les performances et les économies sont également au rendez-vous.

image

Qu'est-ce que la laine de roche ?

Dans cette interview, christian PESSEY interroge Frédéric-Jérôme Cardona, responsable Développement chez ROCKWOOL sur les propriétés isolantes de la laine de roche ! 

image

La laine de verre, qu'est-ce que c'est ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER vous expliquent ce qu'est la laine de verre et font le tour des priorités d'isolation dans la maison.

image

Pourquoi choisir la laine de verre ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER , font le point sur les qualités de la laine de verre et expliquent en quoi elle constitue un très bon isolant. 

Les derniers conseils maison

image

Le chauffage solaire : comment ça marche?

Le solaire photovoltaïque est beaucoup moins connu que le solaire photovoltaïque, qui permet de produire de l’électricité gratuitement : il permet de chauffer l’eau sanitaire et d'assurer le chauffage de la maison. Les déconvenues du chauffe-eau solaire y sont sans doute pour beaucoup bien que le système soit particulièrement intéressant.

image

La sécurité électrique de votre logement

On sait l’importance de la qualité d’une installation électrique mais vous me demandez souvent ce que c’est qu’une installation « aux normes » ? Je réponds régulièrement que seule une installation neuve, ou le jour de la réception d’un logement est véritablement « aux normes » et qu’elle peut très bien ne plus l’être dans les jours ou les semaines qui suivent du fait d’un changement de la réglementation. La question importante n’est donc pas de la conformité avec la norme, la fameuse NF C 15-100, qui régit les installations domestiques, mais de savoir si une installation répond aux standards de sécurité auxquels on est en droit de s’attendre. En clair est-ce que notre installation est sûre ?

image

Le thermostat d'ambiance : indispensable pour beaucoup de chauffages

Petit rappel sur ce qu’est un thermostat c’est un petit équipement qui met en route ou interrompt le fonctionnement d’un appareil électrique, notamment de chauffage, en fonction de la température. Tous les radiateurs en ont, et même le four de votre cuisine. Les chaudières, quel que soit leur type et leur énergie en ont un.

image

Chauffage : comment l'entretenir

L'entretien du chauffage est une nécessité, surtout après un été très chaud et un automne assez clément: la perspective d’un hiver froid est à prendre en compte. Quel que soit votre système de chauffage, il faut l’entretenir. 

Abandon de chantier : que faire?

L'entreprise ne termine pas les travaux d'extension de mon garage commencés en octobre 2019 : il reste a faire plomberie, électricité, gouttières, mezzanine, porte du garage, enduit extérieure... Je n'ai pas de nouvelles du courtier de travaux ; je suis inquiet. Quels recours puis-je avoir ?  Bernard

image

Pourquoi choisir la laine de verre ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER , font le point sur les qualités de la laine de verre et expliquent en quoi elle constitue un très bon isolant. 

image

Maprimerenov : le barème des aides par travaux

Le dispositif MAPRIMERENOV est désormais en place. Le barème d'accès aux aides est formulé sous la forme de 4 catégories pour les particuliers et une 5e pour les copropriétés. Cela va du bleu (pour les foyers les plus modestes, au jaune, violet et rose en montant dans l'échelle des revenus.  Restait à connaître le montant des aides pour les différents travaux et équipements pour les différentes "couleurs" de revenu. Vous les trouverez dans cet article.

image

MAPRIMERENOV : LE BARÈME POUR BÉNÉFICIER DES AIDES

Jusqu’à présent réservée aux propriétaires occupants aux revenus modestes,   MaPrimeRénov' est désormais ouverte à l'ensemble des propriétaires depuis le 1 er  octobre 2020, et ce quels que soient vos revenus, que vous occupiez votre logement ou que vous le mettiez en location. MaPrimeRénov' est aussi accessible aux copropriétés pour les travaux dans les parties communes.