Sécurité électrique dans l'atelier de bricolage

La multiplication des machine électroportatives ou à poste fixe impose une large utilisation de l'électricité dans l'atelier de bricolage. Il faut donc prendre un certain nombre de précautions pour l'utiliser en toute sécurité.

La sécurité électrique dans l'atelier

L’électricité facilite tellement notre vie quotidienne qu’elle est totalement entrée dans nos mœurs. Elle est très présente dans l'atelier. Il n’en demeure pas moins que son utilisation, dans de mauvaises conditions, peut se révéler extrêmement dangereuse. Le non-respect des normes, aussi bien pour les installations que pour les conditions d’utilisation, peut entraîner de graves accidents (électrocution).
Soyez particulièrement vigilant au risque de surcharge des circuits  et à la tentation d'utiliser des rallonges et des barrettes multiprises en cascade. Le danger est double : chuter en se prenant les pieds dedans et créer un incident électrique pouvant aller jusqu'à causer un incendie.
Attention aussi à la qualité de la prise de terre pour éviter tout risque d'électrocution! 

Deux types d'installations

Dans une maison individuelle, l’atelier est installé, la plupart du temps, dans le sous-sol. Dans ce cas, respectez les normes concernant les pièces humides et qui imposent d’utiliser du matériel électrique étanche. Dans de tels locaux, il n’est pas suffisant que les conducteurs soient protégés, ce qui est la première condition de la sécurité en électricité. Il faut aussi que les conducteurs soient bien protégés et que tous les appareils de commande et de liaison le soient aussi.
Utilisés des câbles multiconducteurs:
soit fixés au mur par des cavaliers ou des pontets ;
soit disposés dans des goulottes, moulures et des chemins de câbles qui permettent de dérouler les câbles en toute sécurité. Leur installation est simple et permet de créer un circuit rapidement. Selon les modèles, les goulottes ou les chemins de câbles se fixent sur des équerres vissées contre le mur ou par vissage direct du corps du rail contre le mur:
dans le premier cas, il faut utiliser les câbles multiconducteurs.
dans le second cas, l'installation peut être réalisée avec des fils monoconducteurs à âme massive,  un couvercle-plastron venant recouvrir le rail une fois l’installation terminée. 

Les chemins de câbles

Ce matériel est constitué de longueurs de rails en matière plastique, supportées par des équerres fournies dans certains cas par le même fabricant. Les multiconducteurs cheminent à l’intérieur du rail ; les points d’alimentation peuvent ainsi être implantés où cela se révèle nécessaire (prévoyez-les près de l’établi, afin de pouvoir brancher aisément les machines électroportatives). Si vous devez établir une dérivation, utilisez une boîte de connexion étanche, que vous fixerez, par vissage, contre le chemin de câbles.

Les goulottes d’atelier

Elles ressemblent à de grosses plinthes électriques. Le corps de la goulotte se fixe par vissage contre le mur (indifféremment horizontalement ou verticalement). Des pattes de fixation spéciales permettent ensuite de monter la platine de l’appareil (prise ou interrupteur) à l’endroit choisi. Des couvercles, ainsi que des plastrons pour les appareils, viennent ensuite protéger le câblage.

Attention !

Attention : toute dérivation se faisant par l’intermédiaire d'accessoires de raccordement (dés de raccordement, connecteurs automatiques ou à levier) doit être protégée par une boîte facilement accessible pour une intervention éventuelle.

La sécurité lors des interventions

Avant toute intervention sur une machine ou sur un circuit électrique, qu’il s’agisse d’installation ou de dépannage, prenez les précautions suivantes:
coupez le courant au niveau du compteur avant toute réparation ou vérification d’un appareil ou d’un circuit (de plus, mettez sur le compteur une petite affichette indiquant que vous travaillez, de sorte que personne ne rétablisse le courant à ce moment-là);
débranchez toujours un appareil électrique (machine électroportative ou appareil électroménager) avant de l’examiner ou de le réparer;
avant de percer un mur ou un plafond, assurez-vous qu’il n’y a pas, à cet endroit, une canalisation électrique encastrée que vous risqueriez de rencontrer avec la mèche de la perceuse. Efforcez-vous de déduire le cheminement des canalisations en fonction de l’emplacement des appareils, l’idéal étant de disposer du plan de l’installation électrique.
lors de toute intervention, utilisez des outils adaptés aux travaux d'électricité, à manche et lame isolés. C’est une précaution supplémentaire, qui préviendra tout risque d’accident.

Le disjoncteur différentiel

Le rôle d’un disjoncteur différentiel est de calculer la différence d’intensité entre les deux conducteurs (phase et neutre), qui peut se produire en cas de fuite du courant (retour à la terre). Le disjoncteur intervient alors en coupant automatiquement le courant. On comprend l’intérêt d’un tel dispositif, car, en cas de retour à la terre, le courant peut passer par le corps de l’utilisateur et provoquer un grave accident.
Obligatoires dans les lieux publics, les disjoncteurs différentiels apportent une sécurité maximale dans une installation particulière. La pose en est simple ; il est généralement incorporé au tableau de l’abonné.

 

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Installations électriques dangereuses

Toutes les enquêtes le prouvent : les installations électriques des maisons et appartements sont pour la plupart hors normes, voire vétustes et dangereuses. Pour le savoir, vous pouvez conduire un certain nombre de vérifications.

image

Les installations électriques apparentes sous baguettes ou goulottes

La nature de la maçonnerie ne permet pas toujours de réaliser des encastrements. De plus, les différentes installations apparentes (câbles multiconducteurs ou baguettes) sont toujours plus faciles à réaliser pour l’amateur. Il est en effet plus commode de répartir les circuits de cette façon. Les interventions ultérieures (dépannages, prolongations) seront aussi plus aisées.

Les dernieres vidéos maison

image

Baromètre Qualitel 2020 (Attention debut du son à 3 minutes)

Le baromètre QUALITEL est une étude à la fois d’une ampleur et d’une robustesse inédites, mais surtout innovante avec la création du Qualiscore. Qualitel et Ipsos se sont donnés les moyens de fabriquer un instrument qui permet d’analyser de façon large et fine aussi bien les cibles que les sujets abordés.

image

C'est quoi un bon artisan ?

Jean-Christophe REPON a été élu , le 2 juillet 2020,  Président de la CAPEB , la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment, succédant ainsi au président Patrick LIÉBUS. Il est maître électricien à la tête d’une entreprise à Toulon dans le Var.

image

Une initiative collective de production et d'autoconsommation d'électricité entre voisins : HARMON'YEU

Au printemps 2020, ENGIE, en partenariat avec la mairie de l’Île d’Yeu et 3 institutions locales, a lancé cette expérimentation innovante d’autoconsommation collective baptisée Harmon’Yeu. Né grâce à la volonté de ses habitants et des autorités locales de s’inscrire dans la transition énergétique, ce projet constitue une première en France dans le fait qu’il intègre plusieurs maisons individuelles productrices d’énergie et une batterie de stockage commune, à l’échelle d’un quartier. Un logiciel intelligent développé spécifiquement par ENGIE pour le projet permet de piloter la répartition de l’énergie produite entre les utilisateurs.

image

Doublage isolant des murs sans ossature : Optimax Habito®

La sortie d'un système de doublage isolant des murs sans ossature combinant le savoir-faire de Placo et d'Isover sans ossature a été accueilli avec enthousiasme tant par les professionnels que par les particuliers intéressé par la rénovation thermique des logement. Le détail du dispositif permet d'en mesurer le caractère révolutionnaire.  

image

La climatisation réversible

Dans cette vidéo, christian PESSEY fait le point sur la climatisation réversible et sur les offres de mensualisation proposées par ENGIE

Les derniers conseils maison

image

Maprimrenov : le barème des aides par travaux

Le dispositif MAPRIMRENOV est désormais en place. Le barème d'accès aux aides est formulé sous la forme de 4 catégories pour les particuliers et une 5e pour les copropriétés. Cela va du bleu (pour les foyers les plus modestes, au jaune, violet et rose en montant dans l'échelle des revenus.  Restait à connaître le montant des aides pour les différents travaux et équipements pour les différentes "couleurs" de revenu. Vous les trouverez dans cet article.

image

MAPRIMRENOV : LE BARÈME POUR BÉNÉFICIER DES AIDES

Jusqu’à présent réservée aux propriétaires occupants aux revenus modestes,   MaPrimeRénov' est désormais ouverte à l'ensemble des propriétaires depuis le 1 er  octobre 2020, et ce quels que soient vos revenus, que vous occupiez votre logement ou que vous le mettiez en location. MaPrimeRénov' est aussi accessible aux copropriétés pour les travaux dans les parties communes.

image

Quel type de fenêtre pour votre maison ?

Les fenêtres jouent un rôle à la fois esthétique et fonctionnel. Conçues pour éclairer l’intérieur des pièces à la lumière du jour, elles limitent le passage du froid, de la chaleur et des bruits. Ces dernières fonctions ont pris une importance croissante à cause du coût de l’énergie et de l’intensité des bruits en agglomération et près des routes, voies ferrées et aéroports à fort trafic.

image

Remplacer sa chaudière gaz, passer à la PAC ou à la PAC hybride gaz? Une priorité : l'isolation.

Nous avons une chaudière gaz de plus de 20 ans qu'il faut changer. Après renseignements et devis sur les chaudières gaz THPE nous avons des devis allant du simple au double , pour la même chaudière. Puis nous apprenons l’existence des PAC Air -Eau avec une entreprise qui nous dit que c'est intéressant financièrement , au delà de l'aspect écologique. Une autre entreprise nous dit que cela ne vaut pas la peine de passer du gaz à une PAC air -eau.  Puis en regardant sur votre site , nous prenons connaissance de la chaudière hybride.  Pourriez -vous nous éclairer car nous sommes dans le flou le plus total et ne savons plus à qui nous fier ? C'est une maison individuelle (de 1954) de 80m2, en région parisienne, non mitoyenne, sur 2 niveaux + sous-sol. Une douche, 4 personnes. Isolation intérieure faible épaisseur et double vitrage de + de 10 ans. Nous avons une facture gaz de 1400€ par an pour Chauffage et ECS. Greg

image

Eau de javel sur les tuiles : quels risques?

J'ai une une toiture en tuiles terre cuite et j ai appliqué de la javel dessus pour la première fois. Y a-t-il un risque pour ma toiture et si oui quelle solution appliquer? Nicolas

image

La ouate de cellulose : un isolant à base de papier

La ouate de cellulose est l'un des isolants les plus appréciés pour son caractère biosourcé et ses qualités isolantes, proches de celles des isolants minéraux. On l'utilise principalement en soufflage en vrac dans les combles perdus, mais aussi en panneaux semi-rigides à loger entre les chevrons de la toiture. Elle peut aussi être projetée sur des parois verticales ou sous des rampants.