Percer le métal : les outils de perçage

On perce à froid dans le métal, pour réaliser des trous traversants ou borgnes, destinés généralement au passage des rivets ou au taraudage pour l’assemblage des pièces par boulonnage.

 

Les outils de perçage

Le foret hélicoïdal est utilisé pour tous les travaux de perçage. Les forets sont généralement en acier “rapide” ; ils sont pourvus de deux rainures pour l’évacuation des copeaux de métal. Les forets sont de longueurs et de diamètres variés ; en règle générale, les jeux de forets vendus par les fabricants comprennent des outils de 1 à 13 mm. Il existe des forets de plus grand diamètre pour les machines d’atelier. Ils sont le plus souvent à queue cylindrique et fixés dans un mandrin trois mors à serrage concentrique. Il existe aussi des forets à queue conique, laquelle permet un meilleur centrage pour les trous de grand diamètre.

Les porte-outils

La perceuse

Pour percer le métal, utilisez une bonne perceuse électrique. Il est pratiquement indispensable de la monter sur un support vertical, afin de l’utiliser en poste fixe (sinon, la précision laisse à désirer et l’on risque de casser les forets). Employez une perceuse à plusieurs vitesses (et, si possible, à variateur électrique de vitesse qui permet un réglage exact).
La base du support vertical comporte généralement un plateau qui permet de recevoir un petit étau.
Il existe des machines plus perfectionnées pour tous perçages dans les ateliers (perceuses sensitives).

Le porte-foret (ou chignole)

C’est l’outil de perçage manuel pour métal. Il comporte deux couples d’engrenage qui permettent de percer à grande ou à petite vitesse. Il faut exercer une poussée sur la plaque d’appui de l’appareil pour assurer la pénétration du foret. Le porte-foret ne permet pas de percer de trous de plus de 1 cm (avec avant-trou à partir de 5 mm). On trouve malheureusement de moins en moins de chignole dans le commerce.

La fixation

La pièce doit être solidement assujettie sur le plateau de la perceuse. Mal fixée, une pièce peut être projetée et blesser gravement. Il est possible d'effectuer une fixation par serre-joints, mais l'étau pour perceuse reste l'accessoire incontournable pour des travaux de précision. 

Les trous traversants

Lors du perçage de tôles minces, placez au-dessous une cale de bois, pour qu’il n’y ait pas de bavures. Sur les pièces épaisses, en fin de perçage, diminuez la poussée afin d’éviter que le foret ne se bloque au moment du choc de sortie.

Les trous borgnes

Utilisez un guide de profondeur ou bien placez un repère sur le foret (bracelet élastique ou morceau de ruban adhésif).

Le traçage

Il se fait à la pointe à tracer, par l’intersection de deux axes, ou au compas, par l’intersection de deux arcs de cercle. Donnez un coup de pointeau avec le marteau au centre du trou. Le marquage au pointeau doit être assez profond pour guider le foret.

La lubrification

Elle est nécessaire dès que l’on perce des pièces épaisses. Utilisez:
• de l’huile pour l’acier doux,
• de l’huile fluide (de paraffine) pour le cuivre,
• de la térébenthine pour l’aluminium
Si vous constatez un échauffement excessif, il faut interrompre le perçage, laisser refroidir et réduire ensuite la vitesse.

Le réglage de la vitesse

Un petit foret perce à grande vitesse, un gros, à petite vitesse. Pour un foret de 4 mm en acier rapide, vous pouvez percer à 1 200 tr/min ; pour 10 mm, réduisez à 500 tr/min.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Plier et cintrer le métal

Les métaux peuvent être cintrés à froid ou à chaud. On plie (et on cintre) les tôles , les tubes et les barres . Cette technique permet notamment de réaliser des objets décoratifs en fer forgé : grilles, lampadaires ou appliques.

image

Couper le métal

Le métal en feuilles ne doit pas être scié, mais cisaillé . Ce procédé est appliqué aux tôles des différents métaux et alliages. Il est exécuté avec des outils fonctionnant selon le principe du levier (ciseaux). La coupe du métal est à distinguer de son sciage.

image

Travailler le métal

Contrairement à une idée reçue, le travail du métal n’est pas du seul ressort du professionnel. Il est vrai que l’on accorde volontiers à l’amateur une compétence davantage en rapport avec des matériaux plus faciles à façonner que le métal. Pourtant, les occasions ne manquent pas, dans la vie courante, particulièrement lorsqu’on habite une maison individuelle, de mettre en pratique une activité somme toute assez simple, à condition, bien entendu, d’employer et de maîtriser les techniques et le matériel appropriés. Le métal est un matériau qui rebute parfois le bricoleur, car celui-ci le considère comme froid et difficile à travailler, lui préférant le bois. Le métal, pourtant, est plus facile à scier et à usiner, car plus homogène.

Les dernieres vidéos maison

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

Les derniers conseils maison

image

Rénovation de la maison : planifiez vos travaux

Que vous envisagiez de rénover complètement une maison ou simplement de redécorer une pièce, il faut partir du bon pied : évaluer l’ampleur du travail à entreprendre, mesurer le temps qu’il vous faudra pour le mener à bien, apprécier vos propres capacités à le réaliser correctement. Vous devrez aussi prendre les précautions qui s’imposent pour écarter, dès le début du chantier, tout risque d’accident. Enfin, vous devrez vous faire une idée du coût des travaux que vous souhaitez entreprendre pour ne pas dépasser exagérément votre budget ou prendre les mesures nécessaires pour en assurer le financement échelonné.

image

Les insectes du bois : une menace pour la maison

Les insectes du bois menacent peut-être votre maison ! Les termites, les capricornes s'attaquent à certains éléments structurels de votre maison, d'autres comme les vrillettes s'intéressent plutôt à votre mobilier, à vos parquets. Pour lutter contre eux, il faut déjà les connaître et les identifier. Les traitements passent le plus souvent par des professionnels agréés (attention aux arnaques !).

image

Les détecteurs de qualité de l'air : CO2, HCHO, TVOC, humidité, température

La qualité de l'air est un enjeu sanitaire majeur. On sait que l'air intérieur de nos maison est beaucoup plus pollué que l'extérieur. L'accumulation des polluants et notamment des virus constitue un enjeu majeur pour notre santé. D'où la nécessité d'une bonne ventilation par les systèmes mécanique ( VMC, VMI, VMR ), ce qui n'empêche pas de devoir ouvrir les fenêtres régulièrement. Pour savoir quand il faut le faire, il est nécessaire de posséder un détecteur qui mesure différents facteurs sanitaires et de confort. Encore faut-il qu'il donne des informations claires et fiables et que l'on sache les interpréter. La ventilation, le chauffage et l'action sur l'humidité sont les actions permettant d'améliorer la qualité de l'air et de se prémunir contre certain désagréments (inconfort) et pathologies.

image

Les adjuvants du mortier et du béton : à quoi ça sert?

Les adjuvants sont des produits qui, ajoutés en faible dose au moment du gâchage modifient et améliorent les mortiers et béton. la pratique n'est pas nouvelle pusique déjà dans l'antiquité, on ajoutait du sang de bœuf au mortier pour accélérer sa prise.

image

Sol froid au pied : comment l'éviter?

Un sol froid est désagréable mais aussi mauvais pour la santé. Il n'est rien de plus désagréable que de mettre le pied sur un sol froid au réveil, mais aussi dans la journée ou le soir quand on se détend dans un fauteuil. Pour éviter cela il y a des solutions basiques : des tapis, de bons chaussons. Mais il est possible aussi de revoir l'équipement de la maison, et d'installer une trame électrique chauffante.

image

France-Rénov : un service public pour mieux rénover votre logement

Annoncé le vendredi 22 octobre par Emmanuelle Wargon, ministre du Logement, aux côtés de Thierry Repentin, président de l'Anah, le lancement de France Rénov’, le service public de la rénovation de l'habitat entre en vigueur en 2022. Ce nouveau service public unique facilite l'information, l'orientation et l'accompagnement de tous les ménages dans leur projet de rénovation.

image

Remboursement du Crédit d'Impôt (CITE) : l'Administration fiscale répond

Nombreux sont les particuliers qui, ayant bénéficié du CITE (crédit d'impôt pour la transition énergétique), se demandent s'ils devront le rembourser s'ils vendent leur maison après l'avoir touché, et si oui pendant combien de temps pourrait peser ce risque.  RÉNO-INFO-MAISON a consulté la Direction Générale des Finances Publiques (DGFIP) qui a apporté sa réponse officiellement.

Les métaux dans la maison

Les métaux sont présents partout dans la maison : fer, acier, alliage, cuivre y sont largement représentés. Assemblage mécanique par vissage ou par rivets, brasure, soudure, soudo-brasure sont parmi les techniques d’assemblage qui demandent des équipements spécifiques comme la lampe à souder, le chalumeau, le poste à souder à l’arc. La scie à métaux, la griffe de zingueur, la pointe à tracer, la lime sont parmi les outils les plus utilisés pour travailler la tôle, les tubes en cuivre, les fers à béton.