Potager : la réalisation des planches de culture

La réalisation des planches consiste à diviser le terrain en petits rectangles destinés aux différentes cultures. Ces aires rectangulaires portent le nom de “planches”. Leur surface dépend de l’importance donnée à telle ou telle culture : la planche consacrée aux pommes de terre a, par exemple, en général, une surface plus importante que celle destinée aux radis.

Orientation des planches de culture

L’orientation idéale des planches est est-ouest, c’est-à-dire parallèle au déplacement du soleil, pour permettre un ensoleillement harmonieux des cultures sur une même planche.

Espace entre les planches de culture

L’espace séparant les planches constitue une allée : sa largeur optimale – 30 à 40 cm – doit permettre le passage avec une brouette (ce qui n’est malheureusement pas toujours possible dans les petits jardins de ville), ainsi que celui du tuyau d’arrosage, sans risque pour les cultures. Ces allées ne sont pas définitives : leur place change avec les années et l’évolution des cultures dans le potager.

La largeur des planches de culture

La largeur des planches varie aussi. Elle peut être déterminée par la largeur des châssis sur laquelle s’alignent les autres planches (1,50 m environ). Cette largeur a l’avantage de permettre le travail sur une planche, en restant sur le sentier. Une planche est en général destinée à une seule culture, mais il reste possible de planter diverses variétés potagères sur une seule planche pour des cultures peu importantes ou de croissance très différentes.

Le niveau des planches

Le dressage des planches s’effectue au râteau, en faisant en sorte de relever le niveau du terrain à l’emplacement des planches, les allées étant en léger contrebas.

Ados et côtières

Les ados et les côtières sont des planches de cultures dressées de telle sorte qu’elles offrent un plan incliné vers le sud, ce qui leur permet de bénéficier d’un ensoleillement plus direct même en hiver, lorsque le soleil est bas sur l’horizon.

• L’ados est, comme son nom l’indique, adossé contre une planche située généralement en haut du jardin (dans le cas d’une disposition idéale nord-sud).
• La côtière est adossée à un mur, protégé du nord, lorsque le jardin est clos.

Les châssis

Les châssis sont des constructions légères ou maçonnées, couvertes de cadres vitrés amovibles, permettant de pratiquer des cultures sous abris. On les trouve généralement dans le secteur des côtières. On les remplace éventuellement par des tunnels qui peuvent aussi couvrir les planches de culture.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Potager : la qualité du sol

On ne cultive pas n’importe quoi n’importe où. Sous peine d’aller au-devant d’importantes déceptions, il ne faut planter que des végétaux qui peuvent croître dans les conditions climatiques (exposition, orientation, ensoleillement) et dans le sol propres à votre potager (ou à votre jardin d’agrément).

Les dernieres vidéos maison

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

Les derniers conseils maison

image

Chauffage au bois : faut-il tuber votre conduit de cheminée?

Les matériels de chauffage au bois bûche (poêles, inserts, foyers fermés voire chaudière) ou au granulés (pellets) étant de plus en plus  performants, leurs fumées sont aussi de plus en plus chaudes, ce que certains vieux conduits ne peuvent supporter. Il faut donc les tuber : une opération assez simple mais qui doit néanmoins être confiée à un professionnel.

image

Le seul podcast sur la maison !

La Maison de Christian : retrouvez tous les podcasts ! Près de 40 émissions LA MAISON DE CHRISTIAN ont été produites et diffusées sur notre site . Mais vos pouvez aussi vous abonner pour les recevoir en PODCAST dès leur mise en ligne. N'hésitez pas à en faire profiter votre entourage et vos amis : : https://soundcloud.com/reno-info-maison

image

Installer un store à enrouleur

La gamme des stores à enrouleur est très vaste, on en trouve de toutes sortes et de toutes dimensions. Ils présentent l'avantage de la discrétion puisqu'une fois enroulés, ils libèrent la totalité de la baie. Ils sont aussi très économiques. Ils peuvent être tamisants ou plus ou moins occultants, blancs ou de différentes couleurs. Il en existe aussi pour fenêtres de toit .

image

Faire entretenir sa chaudière avant l'hiver

Toutes les chaudières doivent être entretenue un fois par an, par une entreprise qualifiée qui vous remettra une attestation dans les 15 jours de l’intervention, à conserver 2 ans. Si vous êtes locataire, regardez votre bail : dans certains cas, cette obligation revient au propriétaire. Si ce n’est pas le cas, c’est à vous de faire faire l’ entretien et vous devrez produire cette attestation au bailleur.  

image

Alimentation électrique d'un lave-linge dans une salle d'eau

L'installation d'un lave-linge pose souvent un réel problème dans les immeubles relativement ancien. S'ils sont la plupart du temps conçu pour recevoir un lave-vaisselle dans la cuisine, rien n'est généralement prévu pour le lave-linge, qu'on retrouve souvent de ce fait dans la salle de bains, la salle de douche ou le cabinet de toilette. Si l'alimentation et l'évacuation ne présente pas de difficulté du fait de la présence des appareils sanitaire, l'alimentation électrique doit généralement être créée dans le le respect des règles de sécurité liées à cet endroit spécifique.

image

Mortier bâtard : à quoi ça sert?

Le mortier bâtard résulte du mélange de ciment et de chaux, de sable et d'eau. On obtient ainsi un mortier de haute qualité, plus solide que le mortier de chaux, plus facile à travailler et plus respirant que le mortier de ciment.

image

Dalle béton : quand et pourquoi la ferrailler?

Une dalle béton est une structure solide destinée à supporter une charge plus ou moins importante selon son épaisseur et sa structure. Pour supporter les tensions de l'ouvrage, elle est renforcée par des fers destinés à assurer sa résistance.

image

Briques verre pour mur ou cloison

Les briques de verre constituent une bonne solution pour séparer une pièce en deux tout en laissant passer la lumière. Elles sont très appréciées dans les cuisines et salles de bains, à cause de leur tenue à la graisse et à l’humidité. Il s'agit de blocs creux, extrêmement résistants, qui peuvent s'assembler pour former de véritables ouvrages de maçonnerie. Ce type de cloison rivalise favorablement avec celles en plaques de plâtre .

Cultiver les légumes

Produire des légumes pour le plaisir

La culture des légumes a longtemps été guidée par la nécessité de les produire en quantité. Le souhait d’avoir des légumes de qualité, des légumes sains, voire bio, l’emporte aujourd’hui. La qualité du sol, le soin à réaliser des planches de culture sont des règles majeures. Les amendements et les apports d’engrais sont désormais mesurés dans la perspective d’obtenir des légumes sains, des légumes au goût authentique dans le respect des cultures biologiques. Le potager demande une attention quasi-quotidienne, notamment pour lutter contre les plantes indésirables. 

L’arrosage du potager

Il s’agit également de garantir un arrosage régulier aux cultures, tout en évitant le gaspillage. La mise en place d’un programmateur, l’utilisation d’un arrosage goutte-à-goutte sont dans cet esprit. À proximité d’une maison, un récupérateur d’eau de pluie permet la préservation de cette réserve naturelle essentielle. Là encore, l’utilisation de pesticides est à proscrire, avec le souci de traitements raisonnés pour préserver la biodiversité.