Électricité : les protections de l'installation

La surcharge des circuits, notamment avec des conducteurs fragilisés, provoque un échauffement, causant un nombre d’incendies importants. Le remplacement des coupe-circuits désuets, le contrôle des conducteurs (les fils) et éventuellement leur remplacement, le contrôle de la terre (et la mise en œuvre d'un circuit de protection si l'installation n'en est pas pourvue) permettraient d'éviter bien des accidents.

Les appareils de protection et la terre

La première des mesures consiste à assurer une protection des matériels et des personnes, conforme à la norme qui combine deux éléments indissociables : les appareils de protection (les coupe-circuits) et la ligne de terre.

Les dispositifs de protection

Constitués aujourd'hui de disjoncteurs différentiels, ils coupent le courant quand se produit une anomalie sur un circuit : un appel de puissance supérieur à ce que peut supporter le circuit (notamment en raison du diamètre ou section de ses fils), un court-circuit ou encore une “fuite” de courant sur un appareil (par exemple du fait d'un défaut d'isolement dans un lave-linge) et un retour à la terre.

  • Le disjoncteur d'abonné est situé en tête de l'installation, avant le tableau de répartition. Il sert aussi de dispositif général de coupure de celle-ci. Sa sensibilité est élevée : 500 mA.
  • Un disjoncteur assurant une protection différentielle “haute sensibilité” (30 mA) doit être placée en tête de toutes les famille de circuits, c’est-à-dire juste après le disjoncteur d'abonné.
  • Un disjoncteurs divisionnaire protège chaque circuit.

Attention : les coupe-circuit de type “tabatière” ou à broches, à fil fusible (les "plombs"), doivent impérativement être remplacés par des disjoncteurs divisionnaires phase + neutre. Les coupe-circuits à cartouche fusible cylindrique peuvent être provisoirement conservés.

La terre

La ligne de terre a pour rôle de ramener à la terre, par le chemin le plus rapide, tout courant de fuite intempestif résultant d’un défaut d’isolement dans un appareil ou une ligne.

  • La prise de terre doit offrir une résistance minimale (100 Ω maximum). Elle comprend le conducteur principal de terre, la barrette de mesure, la borne principale de terre au tableau, le conducteur de terre ou de protection.
  • Le conducteur de terre relie cette prise au bornier de terre du tableau de répartition.
  • Les liaisons équipotentielles relient les carcasses de tous les appareils métalliques situés en zone dangereuse (cuisine, salle de bains, buanderie, cave) à la ligne de terre et au bornier de terre.
  • Un conducteur principal de protection doit être présent dans chaque canalisation, pour y raccorder les bornes de terre des appareils et la fiche de terre de chaque prise.
  • Tous les circuits doivent comporter un conducteur de terre

Selon le code des code des couleurs les conducteurs de terre doivent être obligatoirement jaune, vert ou vert-jaune (cas le plus fréquent) à l'exclusion de toute autre couleur

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

La sécurité électrique de votre logement

On sait l’importance de la qualité d’une installation électrique mais vous me demandez souvent ce que c’est qu’une installation « aux normes » ? Je réponds régulièrement que seule une installation neuve, ou le jour de la réception d’un logement est véritablement « aux normes » et qu’elle peut très bien ne plus l’être dans les jours ou les semaines qui suivent du fait d’un changement de la réglementation. La question importante n’est donc pas de la conformité avec la norme, la fameuse NF C 15-100, qui régit les installations domestiques, mais de savoir si une installation répond aux standards de sécurité auxquels on est en droit de s’attendre. En clair est-ce que notre installation est sûre ?

image

La prise de terre : ça sert à quoi?

Tout le monde a entendu parler de la prise de terre, mais on ne sait pas toujours ce que c’est et surtout à quoi ça sert. Élément essentiel de la protection de l'installation électrique, de celle des biens et surtout des personnes, la prise de terre doit aujourd'hui être disponible dans tous les logements, ce qui n'est malheureusement pas le cas partout.

image

Installation électrique : est-il obligatoire de la remettre aux normes?

J'ai racheté l'appartement que je louais depuis 1983, mais l'ancien propriétaire n'a jamais refais l'électricité. Elle est donc d'origine, cet immeuble ayant été construit en 1968. Est-ce que je suis obligé de refaire la mise aux normes électrique dans tout l'appartement de 45 m2 et notamment du tableau électrique qui possède une rangée de 7 fusibles. Combien tout ça va me coûter et où trouver un bon électricien fiable qui ne m'escroque pas. Quels sont les organismes de confiance à contacter pour trouver des électriciens et pour obtenir des devis gratuits, etc. J'habite Saint-Germain-en-Laye. Merci pour votre aide, car je n'ai pas beaucoup d'argent... Catherine

image

Les principes d'une installation électrique

La vocation d’une installation est d’alimenter des appareils fixes ou des points d’alimentation (prises) pour des appareils mobiles. Pour cela, un certain nombre de conducteurs partent du tableau de répartition, situé après le compteur. Ils permettent de répartir le courant mis ainsi à disposition par le distributeur d'énergie.

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

Les derniers conseils maison

image

Comment se chauffer : les bonnes options

Beaucoup d’installations de chauffage central sont anciennes, consomment trop et mal. Le combustible n’est pas toujours bien choisi en fonction des besoins de la maison et des ressources locales. L’isolation des habitations est souvent insuffisante, et l’on ne prend pas toujours en compte l’intérêt qu’elle représente (en voyant les choses à moyen et à long terme). Les chaudières sont souvent trop puissantes pour le volume à chauffer ; la régulation est mal faite, les pièces sont trop chauffées, d’où un gaspillage d’énergie.

image

Radiateurs de chauffage électriques optimisés : comment les choisir?

Les radiateurs électriques ont été largement répandus dans les années "tout-électriques". Ils n'ont pas toujours bonne réputation, car ils sont considérés comme énergivores, d'utilisation coûteuse et synonymes d'inconfort. Pourtant, si les convecteurs peuvent aujourd'hui être "oubliés" (sauf dans des cas très précis), trois catégories de radiateurs peuvent être considérés comme "optimisés".  

image

Mesures et traçages sur le bois

En menuiserie, beaucoup d’opérations, en particulier le sciage (et accessoirement le perçage), imposent une prise de mesures précise, suivie d’un traçage bien net, avec des outils de qualité . 

image

Installez et entretenez votre bassin

La présence d'un jardin dans votre propriété est un véritable atout, car il vous permet de profiter de votre extérieur durant les beaux jours. Si vous avez la chance d'en disposer, pensez à optimiser son aménagement afin de créer un lieu de vie propice à la détente et à la relaxation. Créer un bassin est un excellent moyen d'embellir votre espace et de lui donner du cachet. Cependant, son installation doit être réalisée avec soin, et il est important de bien l'entretenir régulièrement.

image

Quels sont les choix de positionnement et l'orientation d'une maison

Le positionnement et l’orientation de leur maison ont préoccupé les hommes de toute éternité, mais pas toujours pour les mêmes raisons. La multiplication des constructions pavillonnaires ces dernières années a malheureusement souvent fait oublier ces préoccupations.

image

Qu’est-ce qu’un produit « biosourcé » ?

Le mot « biosourcé », souvent galvaudé, confondu avec le caractère écologique d’un matériau ou d’un produit répond à une définition officielle. Les pouvoirs publics définissent les matériaux biosourcés comme «  issus de la matière organique renouvelable (biomasse), d’origine végétale ou animale. Ils peuvent être utilisés comme matière première dans des produits de construction et de décoration, de mobilier fixe et comme matériau de construction dans un bâtiment  »

image

Installer un lavabo dans une salle de bains

La technique de pose dépend de l’appareil et aussi de la nature de la cloison ou du mur dans laquelle il doit éventuellement se fixer. Elle est différente suivant que le lavabo est sur suspendu sur console, sur colonne ou encastré. Il existe des kits de raccordement proposés en grande surface de bricolage ou magasins de sanitaires, qui permettent de gagner du temps et d’obtenir un résultat esthétique sans soudures.

Rénovation et entretien de votre logement

Rénover tous les secteurs de la maison

Tous les conseils pratiques et les informations dans tous les secteurs de l’habitat, pour entretenir, rénover, réparer, construire sa maison par Christian PESSEY, journaliste de la construction. L’entretien de la maison est crucial pour une utilisation optimale et quotidienne de votre logement, mais aussi pour maintenir la valeur de votre maison au plus haut niveau. 

Un entretien régulier de la maison

Faute d’entretien régulier, il faut souvent recourir à une rénovation globale, par des travaux de consolidation de la maçonnerie, par une restructuration du bâti, une mise à niveau de l’isolation et du chauffage pour une exploitation rationnelle de la maison, en économisant l’énergie, donc les dépenses de chauffage, dans le respect de l’environnement, par réduction des nuisances, des particules fines, mais aussi des gaz à effet de serre dans la perspective d’une optimisation du bilan carbone de l’habitat.