Assembler le métal avec des rivets

Destinés à l’assemblage des métaux en feuilles, en barres laminées et en profilés, les rivets sont posés à froid (jusqu’à 8 mm de diamètre) ou à chaud. Dans l’industrie, on utilise des machines pneumatiques ou hydrauliques. L’amateur se sert plus simplement d’une bouterolle ou d’une pince riveteuse (les rivets sont différents).

Riveter à la pince des rivets aveugles

Le rivet aveugle, créé par la marque Pop® a révolutionné le rivetage en permettant d’assembler deux pièces depuis un seul côté. Il est constitué d'un tube creux à l'intérieur de laquelle se trouve une tige déformable renflée à son extrémité. La tête du rivet est généralement ronde. En tirant avec une pince la tige, l'extrémité de celle-ci crée un renflement et la tige casse quand le blocage lié à l'assemblage des deux pièces est réalisé. Il existe des pinces mécaniques et d'autres pneumatiques. 

La préparation des pièces

Placez les pièces à assembler l’une sur l’autre et maintenez-les ensemble au moyen de serre-joints. Marquez l’emplacement des rivets. En général, on trace une ligne de “rivure” et on figure l’emplacement des rivets par une croix.

Le diamètre et la place des rivets

Choisissez le diamètre des rivets en fonction des pièces : il doit être égal à une fois et demie l’épaisseur de la pièce la plus épaisse.
L’écartement entre deux rivets doit être égal à cinq fois leur diamètre. Les rivures ne doivent pas être établies trop près du bord (à une fois et demie le diamètre du rivet au minimum). Pour riveter des tôles, placez une double ligne de rivure, les rivets étant disposés en quinconce.

L’exécution du rivetage

Percez les pièces à la perceuse électrique. Le diamètre du trou doit être légèrement plus grand que le diamètre du rivet, car il se produit un certain tassement au moment du serrage.
Placez le rivet dans le bec de la pince et engagez-le dans le trou. Placez la pièce au bord de l’établi ou d’une cale. Serrez la pince à fond. La pince à riveter présente l’avantage d’assembler des pièces qui ne sont accessibles que d’un côté.

Riveter à la bouterolle

Cette méthode très simple, bien appliquée, permet des assemblages mécaniques d’une extrême solidité. La Tour Eiffel a été assemblée principalement avec plus d'un million de rivets.

Les différents rivets

On utilise des rivets à tête ronde, à tête goutte-de-suif (légèrement aplatie) et à tête fraisée. Les rivets à tête fraisée exigent, bien entendu, de fraiser le trou de rivure.

La bouterolle et la contre-bouterolle

Appelés aussi “tas à riveter”, ces outils peuvent se présenter sous différentes formes:
la contre-bouterolle se place sous les pièces à assembler et doit recevoir la tête du rivet.
la bouterolle est destinée à usiner la queue du rivet, de manière à l’arrondir. Lorsqu’une seule des faces est destinée à être visible, elle doit recevoir la tête des rivets (côté de la contre-bouterolle). Au cours du rivetage, la contre-bouterolle doit être solidement fixée sur l’établi ou entre les mâchoires de l’étau. Certains tas à riveter sont pourvus d’un bras de levier qui permet le blocage.

La préparation des pièces

Tracez les lignes de rivure et l’emplacement des rivets. Percez ensuite les trous. Si possible, percez les deux pièces en même temps. Vous pouvez assembler provisoirement avec des boulons pour faciliter le rivetage.

Le rivetage à froid

Engagez la queue du rivet et placez la contre-bouterolle. À l’aide d’un chasse-rivet ou d’un marteau, “appelez” le rivet (assurez-vous que la tête est bien jointive au métal). Tapez verticalement sur la tête du rivet pour “bourrer” le trou et commencez à façonner une tête en arrondi. Placez alors la contre-bouterolle et frappez au marteau jusqu’à ce que la tête soit bien formée.

Le rivetage à chaud

Les rivets de plus de 8 mm de diamètre doivent être chauffés. Placez-les sur un ensemble isolant et chauffez-les au rouge cerise clair. La technique est la même qu’à froid, mais le rivet doit être manipulé avec des pinces.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Couper le métal

Le métal en feuilles ne doit pas être scié, mais cisaillé . Ce procédé est appliqué aux tôles des différents métaux et alliages. Il est exécuté avec des outils fonctionnant selon le principe du levier (ciseaux). La coupe du métal est à distinguer de son sciage.

image

Travailler le métal

Contrairement à une idée reçue, le travail du métal n’est pas du seul ressort du professionnel. Il est vrai que l’on accorde volontiers à l’amateur une compétence davantage en rapport avec des matériaux plus faciles à façonner que le métal. Pourtant, les occasions ne manquent pas, dans la vie courante, particulièrement lorsqu’on habite une maison individuelle, de mettre en pratique une activité somme toute assez simple, à condition, bien entendu, d’employer et de maîtriser les techniques et le matériel appropriés. Le métal est un matériau qui rebute parfois le bricoleur, car celui-ci le considère comme froid et difficile à travailler, lui préférant le bois. Le métal, pourtant, est plus facile à scier et à usiner, car plus homogène.

Les dernieres vidéos maison

image

Les ministres pointent du doigt les fraudeurs à la rénovation énergétique

Julien Denormandie, ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, secrétaire d’Etat à la Transition Ecologique, et Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat à l’Economie ont annoncé un renforcement des exigences pour l’attribution du label RGE,  plus de contrôles exerces par la DGCCRF, mais aussi par l’Anah. 

image

CAPEB : redonner la confiance dans le label RGE (Reconnu Garant de l'Environnement)

Depuis 18 mois d’échanges et de réunions, les pouvoirs publics, l’ADEME, la DGCCRF, l’ANAH, les représentants des consommateurs, les organisations professionnelles du bâtiment et les organismes de qualification ont participé aux travaux de rénovation du dispositif RGE. Les pouvoirs publics ont arbitré et devraient procéder à la rédaction des futurs arrêtés qui encadreront ce nouveau dispositif et qui seront applicables au cours du 1er semestre 2020. La CAPEB a participé activement à l’instance partenariale dont le but était de « réformer ensemble », soucieuse de renforcer la crédibilité du dispositif RGE, auprès des consommateurs et des entreprises.

image

LE CHAUFFAGE AU BOIS : UNE REPONSE A L’AUGMENTATION DE LA FACTURE ENERGETIQUE DES MENAGES

Le médiateur de l’énergie a publié hier son baromètre annuel. « Comme en 2018, 15% des répondants déclarent avoir souffert du froid au cours de l’hiver (…). Un tiers des ménages a restreint le chauffage pour ne pas avoir de factures trop élevées, et un foyer sur dix rencontre des difficultés pour payer certaines factures d’électricité ou de gaz naturel. »

image

Le Mondial du Bâtiment : du 4 au 8 novembre à Villepinte (Batimat, interclima, Idéobain)

Le Mondial du Bâtiment réunira, du 4 au 8 novembre prochain à Paris-Nord Villepinte, les salons INTERCLIMA, IDÉOBAIN et BATIMAT pour former l’évènement international de référence des secteurs de l’architecture, du bâtiment et de la construction. Considéré comme LE rendez-vous incontournable de tous les acteurs de la filière pour relever les défis d’aujourd’hui et de demain, le Mondial du Bâtiment a pour ambition d’être un observatoire à 360° des transformations du secteur.

image

La CAPEB et BUTAGAZ lancent leur nouvelle offre packagée FACILIPASS Chaudière bois

La Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment ( CAPEB ) et Butagaz, fournisseur de solutions multi-énergies, lancent aujourd’hui une nouvelle offre packagée « Chaudière Bois FACILIPASS ». Dans le prolongement des « Pack Chaudière » et « Pack Pompe à Chaleur », cette offre permet le financement par mensualisation sur 60 mois, de travaux d’installation et d’entretien de chaudières à granulés de bois pour les clients particuliers. Parallèlement, l’intégration de l’aide « Habiter Mieux Agilité » de l’ANAH vient compléter les différentes offres FACILIPASS, afin de favoriser les travaux de rénovation énergétique des ménages les plus modestes.

image

Fin de crédit d'impôt au profit d'une prime unique

Mis en place au début des années 1980, le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) a vécu. Il sera remplacé au 1er janvier 2020 par un système de prime versé directement aux bénéficiaires.

image

Qu'est-ce qu'une pompe à chaleur

La pompe à chaleur, c'est quoi ? François Deroche de l' AFPAC  nous explique tout ce qui se cache derrière une pompe à chaleur, ses différentes versions et l' économie  d' énergie  qu'elle représente. Plus d'informations sur :   

Les derniers conseils maison

image

Le béton prêt à l'emploi et les bétons pré-dosés

Si vous avez besoin d'un quantité importante de béton vous pouvez vous en faire livrer "prêt à l'emploi", par un camion toupie. À l'inverse, pour de petites qualités, vous pouvez recourir à du béton pré-dosé, en sac de 2 à 30 kg.

image

Le béton prêt à l'emploi et les bétons pré-dosés

Si vous avez besoin d'un quantité importante de béton vous pouvez vous en faire livrer "prêt à l'emploi", par un camion toupie. À l'inverse, pour de petites qualités, vous pouvez recourir à du béton pré-dosé, en sac de 2 à 30 kg.

image

Le gâchage du béton à la bétonnière

L'emploi d'une bétonnière (que vous pouvez louer) s'impose sitôt qu'il est nécessaire de gâcher une quantité relativement importante de béton (coulage d'une petite chape par exemple).

image

Chauffage : les appareils à combustible liquide et les chauffages individuels au gaz

Considéré pendant un temps comme un chauffage de pauvre, le poêle à pétrole est revenu au goût du jour grâce à une série de perfectionnements assurant un fonctionnement sûr et sans odeur. Par ailleurs, sous l'appellation " chauffage au gaz ", on regroupe des appareils individuels, mobiles d'appoint alimentés par des bouteilles, mais aussi aujourd'hui les foyers à gaz , alimentés par réseau et pouvant s'insérer dans un foyer de cheminée. Les foyers à éthanol doivent être avant tout considérés comme des appareils d'appoint décoratifs et d'ambiance. 

image

Limer le métal : choisir la bonne lime et apprendre à limer

Le travail à la lime – l’ajustage en langage professionnel – est un exercice difficile, qui demande un véritable apprentissage. Lorsqu’on est néophyte, il vaut mieux commencer par s’exercer sur des pièces simples (voire sur des chutes).