Assembler le métal avec des rivets

Destinés à l’assemblage des métaux en feuilles, en barres laminées et en profilés, les rivets sont posés à froid (jusqu’à 8 mm de diamètre) ou à chaud. Dans l’industrie, on utilise des machines pneumatiques ou hydrauliques. L’amateur se sert plus simplement d’une bouterolle ou d’une pince riveteuse (les rivets sont différents).

Riveter à la pince des rivets aveugles

Le rivet aveugle, créé par la marque Pop® a révolutionné le rivetage en permettant d’assembler deux pièces depuis un seul côté. Il est constitué d'un tube creux à l'intérieur de laquelle se trouve une tige déformable renflée à son extrémité. La tête du rivet est généralement ronde. En tirant avec une pince la tige, l'extrémité de celle-ci crée un renflement et la tige casse quand le blocage lié à l'assemblage des deux pièces est réalisé. Il existe des pinces mécaniques et d'autres pneumatiques. 

La préparation des pièces

Placez les pièces à assembler l’une sur l’autre et maintenez-les ensemble au moyen de serre-joints. Marquez l’emplacement des rivets. En général, on trace une ligne de “rivure” et on figure l’emplacement des rivets par une croix.

Le diamètre et la place des rivets

Choisissez le diamètre des rivets en fonction des pièces : il doit être égal à une fois et demie l’épaisseur de la pièce la plus épaisse.
L’écartement entre deux rivets doit être égal à cinq fois leur diamètre. Les rivures ne doivent pas être établies trop près du bord (à une fois et demie le diamètre du rivet au minimum). Pour riveter des tôles, placez une double ligne de rivure, les rivets étant disposés en quinconce.

L’exécution du rivetage

Percez les pièces à la perceuse électrique. Le diamètre du trou doit être légèrement plus grand que le diamètre du rivet, car il se produit un certain tassement au moment du serrage.
Placez le rivet dans le bec de la pince et engagez-le dans le trou. Placez la pièce au bord de l’établi ou d’une cale. Serrez la pince à fond. La pince à riveter présente l’avantage d’assembler des pièces qui ne sont accessibles que d’un côté.

Riveter à la bouterolle

Cette méthode très simple, bien appliquée, permet des assemblages mécaniques d’une extrême solidité. La Tour Eiffel a été assemblée principalement avec plus d'un million de rivets.

Les différents rivets

On utilise des rivets à tête ronde, à tête goutte-de-suif (légèrement aplatie) et à tête fraisée. Les rivets à tête fraisée exigent, bien entendu, de fraiser le trou de rivure.

La bouterolle et la contre-bouterolle

Appelés aussi “tas à riveter”, ces outils peuvent se présenter sous différentes formes:
la contre-bouterolle se place sous les pièces à assembler et doit recevoir la tête du rivet.
la bouterolle est destinée à usiner la queue du rivet, de manière à l’arrondir. Lorsqu’une seule des faces est destinée à être visible, elle doit recevoir la tête des rivets (côté de la contre-bouterolle). Au cours du rivetage, la contre-bouterolle doit être solidement fixée sur l’établi ou entre les mâchoires de l’étau. Certains tas à riveter sont pourvus d’un bras de levier qui permet le blocage.

La préparation des pièces

Tracez les lignes de rivure et l’emplacement des rivets. Percez ensuite les trous. Si possible, percez les deux pièces en même temps. Vous pouvez assembler provisoirement avec des boulons pour faciliter le rivetage.

Le rivetage à froid

Engagez la queue du rivet et placez la contre-bouterolle. À l’aide d’un chasse-rivet ou d’un marteau, “appelez” le rivet (assurez-vous que la tête est bien jointive au métal). Tapez verticalement sur la tête du rivet pour “bourrer” le trou et commencez à façonner une tête en arrondi. Placez alors la contre-bouterolle et frappez au marteau jusqu’à ce que la tête soit bien formée.

Le rivetage à chaud

Les rivets de plus de 8 mm de diamètre doivent être chauffés. Placez-les sur un ensemble isolant et chauffez-les au rouge cerise clair. La technique est la même qu’à froid, mais le rivet doit être manipulé avec des pinces.


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Couper le métal

Le métal en feuilles ne doit pas être scié, mais cisaillé . Ce procédé est appliqué aux tôles des différents métaux et alliages. Il est exécuté avec des outils fonctionnant selon le principe du levier (ciseaux). La coupe du métal est à distinguer de son sciage.

image

Travailler le métal

Contrairement à une idée reçue, le travail du métal n’est pas du seul ressort du professionnel. Il est vrai que l’on accorde volontiers à l’amateur une compétence davantage en rapport avec des matériaux plus faciles à façonner que le métal. Pourtant, les occasions ne manquent pas, dans la vie courante, particulièrement lorsqu’on habite une maison individuelle, de mettre en pratique une activité somme toute assez simple, à condition, bien entendu, d’employer et de maîtriser les techniques et le matériel appropriés. Le métal est un matériau qui rebute parfois le bricoleur, car celui-ci le considère comme froid et difficile à travailler, lui préférant le bois. Le métal, pourtant, est plus facile à scier et à usiner, car plus homogène.

Les dernieres vidéos maison

image

Halte aux arnaques : reconnaître les éco-délinquants !

Chauffage, eau chaude, ventilation : Qualit’EnR , l'association qualité énergie renouvelable dresse le portrait des arnaqueurs, des écodélinquants dans le domaine des énergies renouvelables. Des conseils essentiels pour éviter les arnaques.

image

Nouvelle rubrique séniors !

Rester le plus longtemps possible chez soir pout bien y vivre sa retraite et y vieillir dans les meilleures conditions, c'est le souhait d'un maximum de personnes, même si les établissements spécialisés sont en grande majorité bien tenus, par des personnels dévoués et attentifs. Mais pour rester chez soit quand on perd de la mobilité, il faut des aménagements, des adaptations qui facilitent la vie. Les conseils manquent souvent pour réaliser des travaux dans le logement, avoir les bonnes informations sur les aides financières, les bons contact pour faire certaines démarches. C'est l'objet de cette rubrique.

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

Les derniers conseils maison

FIN DE LA PUBLICITÉ SUR RÉNO-INFO-MAISON.com

Pour répondre à la demande de plusieurs internautes fidèles, nous avons supprimé la publicité sur RÉNO-INFO-MAISON.com pour une meilleure lecture du site mais aussi pour souligner notre indépendance. Nous espérons que vous apprécierez cet effort qui n'est pas sans impact budgétaire. RÉNO-INFO-MAISON.com, C'EST + de 2000 FICHES CONSEILS, DES CENTAINES DE RÉPONSES À VOS QUESTIONS, SUR LA MAISON, SUR LA CONSTRUCTION, LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE MAIS AUSSI LE JARDINAGE. 

image

Faire un forage soi-même dans son jardin : taper un puits (mise à jour)

Autrefois, chaque jardin avait son puits, qui permettait son arrosage en toutes saisons (ou presque) et souvent l'alimentation en eau de la maison. La nappe phréatique se trouvant généralement à quelques mètres sous le niveau du sol, il était possible de récupérer l'eau avec un seau ou avec une pompe de surface. Les puits ont souvent été bouchés. Il existe une solution simple pour aller chercher l'eau, sans forage important: il est possible de "taper" un puits chez soi, sans grand équipement.  

image

Le BTP se mobilise pour le Téléthon 2024 - programme et actions

Partenaire de l’AFM Télethon depuis 2018, Synerciel (réseau ayant pour objectif de fédérer des entrepreneurs autour de la rénovation énergétique) souhaite en cette année olympique 2024 mettre toute son énergie à l’organisation de la plus grande manifestation sportive du secteur du BTP sous le signe de la solidarité : la première édition du « Téléthon de la Filière du Bâtiment  ».

image

Interdiction de louer les passoires thermiques : le calendrier est revu

Les passoires thermiques, nom donné aux logements laissant fuir les calories l'hiver du fait d'une absence d'isolation ou d'une isolation défaillante, sont dans le collimateur du Gouvernement depuis longtemps. Pour "inciter" les propriétaires bailleurs à faire des travaux, l'idée d'une interdiction de location ou de re-location des logements les plus mal classés thermiquement a fait son chemin. On savait le principe acquis, mais pas le calendrier et les modalités de mise en œuvre des dispositions prises. Un arrêté le publié 18 août 2023, jugé trop contraignant, a été remplacé par un autre, le 23 mars 2024, modifiant notamment l'entrée en vigueur des mesures restrictives à la location des logements en fonction de leur classement au DPE.  

image

Comment faire du mortier de chaux

Le mortier de chaux a longtemps été le matériau de maçonnerie le plus utilisé pour maçonner et notamment pour assembler des pierres ou pour réaliser des enduits notamment intérieurs. Facile à fabriquer car utilisant un liant aisé à produire, il reste très employé, surtout pour la restauration des vieilles demeures et des bâtiments historiques. Comme toujours, de bons outils bien sélectionnés sont nécessaires pour tous vos travaux de maçonnerie .

image

Comment améliorer l'eau du robinet?

On se pose beaucoup de questions sur la qualité de l'eau du robinet . Il est possible de l'assainir pour garantir sa potabilité et donc notre sécurité alimentaire. Voici quelques méthodes pour traiter l' eau du robinet à la maison.

image

Le salpêtre c'est quoi? Ça se traite comment?

Le salpêtre est une formation saline qui se produit sur les surfaces des murs, principalement en maçonnerie ou en béton, à cause de l' humidité . Il apparaît sous forme de taches blanchâtres ou grises, souvent poudreuses. Le salpêtre est causé par la migration des sels minéraux contenus dans les matériaux de construction vers la surface sous l'effet de l'eau. Lorsque l'eau s'évapore, elle laisse ces sels derrière elle sous forme de poudre grisâtre à blanche. Le salpêtre touche prioritairement les vieux locaux agricoles ayant accueilli du bétail dont la maçonnerie a été imprégné d'urine animale : bergerie, étable, écurie, porcherie notamment.  Dans les maisons récente, il apparaît au niveau des joints entre parpaing, qu'il désagrège  

Les métaux dans la maison

Les métaux sont présents partout dans la maison : fer, acier, alliage, cuivre y sont largement représentés. Assemblage mécanique par vissage ou par rivets, brasure, soudure, soudo-brasure sont parmi les techniques d’assemblage qui demandent des équipements spécifiques comme la lampe à souder, le chalumeau, le poste à souder à l’arc. La scie à métaux, la griffe de zingueur, la pointe à tracer, la lime sont parmi les outils les plus utilisés pour travailler la tôle, les tubes en cuivre, les fers à béton.