Chauffage : les appareils à combustible liquide et les chauffages individuels au gaz

Considéré pendant un temps comme un chauffage de pauvre, le poêle à pétrole est revenu au goût du jour grâce à une série de perfectionnements assurant un fonctionnement sûr et sans odeur. Par ailleurs, sous l'appellation "chauffage au gaz", on regroupe des appareils individuels, mobiles d'appoint alimentés par des bouteilles, mais aussi aujourd'hui les foyers à gaz, alimentés par réseau et pouvant s'insérer dans un foyer de cheminée. Les foyers à éthanol doivent être avant tout considérés comme des appareils d'appoint décoratifs et d'ambiance. 

Les appareils à combustible liquide

Issus de la génération des poêles à pétrole, ils permettent de chauffer rapidement une pièce et constitue un chauffage d’appoint idéal, également parfait dans les petits locaux dépourvus de chauffage spécifique. Leur alimentation est aisée, et sa puissance va de 1 000 à 5 500 W.
Les modèles actuellement proposés garantissent une sécurité optimale grâce à des détecteurs de gaz carbonique et de renversement (coupant immédiatement le fonctionnement de l’appareil à partir d’une certaine inclinaison). Certains possèdent un système d’absorption des odeurs à l'extinction. Le fonctionnement est optimisé par différents systèmes électroniques permettant, entre autres, une programmation sur 24 heures. Les pièces ainsi chauffées doivent être parfaitement ventilées pour neutraliser la condensation liée à la production de vapeur d'eau de ce système de chauffage. On trouve actuellement deux systèmes d'alimentation du brûleur : par mèche (bas de gamme) et pas injection (haut de gamme). Ces appareils ne doivent être considérés que comme des chauffage d'appoint et en aucun cas comme un chauffage principal, tant pour des raisons sanitaires, de sécurité, qu'économiques.

Les appareils au gaz

On devrait en fait parler “des” gaz, car il faut distinguer le gaz naturel, le gaz propane, le butane. Ces combustibles gazeux sont utilisés pour alimenter les chaudières de chauffage central, mais aussi les appareils de chauffage individuels fixes à brûleurs. Le butane, sert exclusivement à l’alimentation des appareils de cuisson et à celle des appareils de chauffage mobiles. Le propane alimente les appareils fixes non-raccordés au réseau.

Les radiateurs au gaz autonomes

Il s’agit d’appareils alimentés directement en gaz, offrant une sécurité totale, car le circuit des produits de combustion (gaz-gaz brûlés) n’est jamais en contact avec l’air de la pièce qu’ils doivent chauffer. La ventilation est obtenue par un raccordement à un conduit ou par une “ventouse” mettant en relation l’appareil avec l’extérieur, ce qui limite la position de celui-ci dans une pièce contre un mur extérieur. Les appareils sont alimentés individuellement ou en série.

Les appareils au butane

Mobiles, ces radiateurs intègrent une bouteille de gaz butane. Les modèles les plus simples, comportant un brûleur, sont moins sûrs que ceux à catalyse. Aujourd’hui, la sécurité est garantie par contrôle thermoélectrique et par contrôle d’atmosphère (un dispositif coupe le gaz en cas de mauvais fonctionnement).
Les radiateurs au butane à chauffage par catalyse sont plus performants (et plus sûrs). Le gaz est brûlé dans un brûleur infrarouge (pas de gaz imbrûlés) ; une toile catalytique placée sur le brûleur détruit l’oxyde de carbone qui aurait pu se former au niveau du brûleur. Économique, ce type de chauffage n’est cependant pas exempt d’inconvénients : il faut transporter les bouteilles de butane, et les appareils sont assez encombrants. Il est réservé aux résidences secondaires ou occupées occasionnellement, et sert de chauffage d’appoint.

Les foyers à gaz

Il s’agit pour l’essentiel d’inserts de cheminée dotés de brûleurs et de fausses bûches en céramique, restituant l’illusion de flammes ainsi que le rougeoiement des braises. Ce type d’appareil est très puissant puisque son rendement est de l’ordre de 80 %. Le système peut permettre de chauffer directement tout l’environnement par rayonnement, mais aussi de distribuer l’air chaud. Ce type d'appareil bénéficie de toutes les avancées technologiques concernant notamment la régulation et la programmation. On note une amélioration significative de l'effet de flamme.

Les foyers à éthanol

Les appareils à l'éthanol (ou plutôt au "bio-éthanol") constituent un chauffage d’appoint et ne peuvent chauffer efficacement l’ensemble d’un logement. Ce sont des appareils mobiles à simple ou à double combustion, avec contrôle électronique. Ils sont conçus pour des utilisations en intérieur. Il faut les utiliser avec un maximum de précautions du fait d'une combustion sans conduits d’évacuation des gaz brûlés et de la présence de flammes apparentes. Ils sont à réserver aux pièces à vivre (salle à manger, salon) et sont à proscrire dans les chambres. Attention aux animaux domestiques et aux enfants pouvant s'approcher inconsidérément de la flamme du brûleur ! N'utilisez que des appareils normalisés NF D35-386.

 

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Les énergies pour se chauffer

Les  énergies traditionnelles – électricité et énergies fossiles – ont la réputation d’être chères et souvent polluantes. Elles ne sont pas renouvelables. Les énergies de substitution sont souvent difficiles à exploiter comme unique source de chauffage. Les solutions hybrides sont souvent retenues.

image

La cheminée à foyer ouvert

Les systèmes de chauffage sont aujourd’hui très variés, depuis la traditionnelle flambée de bûches jusqu’au plafond rayonnant basse température, en passant par de nombreux systèmes classiques. Décriée comme polluante et peu efficace, la cheminée à foyer ouvert conserve cependant un charme inégalé. Elle ne peut être considérée aujourd'hui que comme un chauffage d'appoint .

Les dernieres vidéos maison

image

Les aides pour le chauffage au bois

Saviez-vous que vous que le  # chauffage  au  # bois  bénéficiait d'aides telles que le  # CITE  ? Le point avec le label  Flamme Verte  et  Christian Pessey  !

image

Calculer son isolation

Calculez votre isolation grâce à  # Rockcalc  de  ROCKWOOL France . Frédéric Gautier et christian Pessey font le point sur cet outil novateur !

image

Les ministres pointent du doigt les fraudeurs à la rénovation énergétique

Julien Denormandie, ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, secrétaire d’Etat à la Transition Ecologique, et Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat à l’Economie ont annoncé un renforcement des exigences pour l’attribution du label RGE,  plus de contrôles exerces par la DGCCRF, mais aussi par l’Anah. 

image

CAPEB : redonner la confiance dans le label RGE (Reconnu Garant de l'Environnement)

Depuis 18 mois d’échanges et de réunions, les pouvoirs publics, l’ADEME, la DGCCRF, l’ANAH, les représentants des consommateurs, les organisations professionnelles du bâtiment et les organismes de qualification ont participé aux travaux de rénovation du dispositif RGE. Les pouvoirs publics ont arbitré et devraient procéder à la rédaction des futurs arrêtés qui encadreront ce nouveau dispositif et qui seront applicables au cours du 1er semestre 2020. La CAPEB a participé activement à l’instance partenariale dont le but était de « réformer ensemble », soucieuse de renforcer la crédibilité du dispositif RGE, auprès des consommateurs et des entreprises.

image

LE CHAUFFAGE AU BOIS : UNE REPONSE A L’AUGMENTATION DE LA FACTURE ENERGETIQUE DES MENAGES

Le médiateur de l’énergie a publié hier son baromètre annuel. « Comme en 2018, 15% des répondants déclarent avoir souffert du froid au cours de l’hiver (…). Un tiers des ménages a restreint le chauffage pour ne pas avoir de factures trop élevées, et un foyer sur dix rencontre des difficultés pour payer certaines factures d’électricité ou de gaz naturel. »

image

Le Mondial du Bâtiment : du 4 au 8 novembre à Villepinte (Batimat, interclima, Idéobain)

Le Mondial du Bâtiment réunira, du 4 au 8 novembre prochain à Paris-Nord Villepinte, les salons INTERCLIMA, IDÉOBAIN et BATIMAT pour former l’évènement international de référence des secteurs de l’architecture, du bâtiment et de la construction. Considéré comme LE rendez-vous incontournable de tous les acteurs de la filière pour relever les défis d’aujourd’hui et de demain, le Mondial du Bâtiment a pour ambition d’être un observatoire à 360° des transformations du secteur.

Les derniers conseils maison

image

Le béton armé : ferraillage des poteaux, des poutres, des linteaux et des dalles

Matériau à haute résistance, le béton est néanmoins cassant sitôt que s'exerce sur lui des tensions importantes. Il est particulièrement sensible à la traction. Le remède à cette relative fragilité consiste à placer dans la pièce en béton une armature métallique qui, en la renforçant dans d'appréciables proportions, en fera un matériau de construction idéal, pratiquement inaltérable, permettant de véritables prouesses architecturales, et possédant des qualités de résistance au feu bien supérieures à celles du fer et du bois.  

image

Calculer son isolation

Calculez votre isolation grâce à  # Rockcalc  de  ROCKWOOL France . Frédéric Gautier et christian Pessey font le point sur cet outil novateur !

image

Entretenir le circuit de chauffage central

Si la chaudière elle-même doit légalement faire l'objet d'un entretien annuel par un technicien habilité, le système de chauffage central doit faire l'objet d'une série de contrôles et d'interventions, dont beaucoup peuvent être réalisés par le particulier.

image

Entretenir le circuit de chauffage central

Si la chaudière elle-même doit légalement faire l'objet d'un entretien annuel par un technicien habilité, le système de chauffage central doit faire l'objet d'une série de contrôles et d'interventions, dont beaucoup peuvent être réalisés par le particulier.

image

Le béton prêt à l'emploi et les bétons pré-dosés

Si vous avez besoin d'un quantité importante de béton vous pouvez vous en faire livrer "prêt à l'emploi", par un camion toupie. À l'inverse, pour de petites qualités, vous pouvez recourir à du béton pré-dosé, en sac de 2 à 30 kg.

image

Le béton prêt à l'emploi et les bétons pré-dosés

Si vous avez besoin d'un quantité importante de béton vous pouvez vous en faire livrer "prêt à l'emploi", par un camion toupie. À l'inverse, pour de petites qualités, vous pouvez recourir à du béton pré-dosé, en sac de 2 à 30 kg.

image

Le gâchage du béton à la bétonnière

L'emploi d'une bétonnière (que vous pouvez louer) s'impose sitôt qu'il est nécessaire de gâcher une quantité relativement importante de béton (coulage d'une petite chape par exemple).