Faut-il remplacer sa chaudière fioul par une pompe à chaleur (PAC)?

Je vais remplacer ma chaudière fioul production eau chaude de 1982 par une pompe a chaleur air de eau consommation de fioul 1800 E sur 10 mois maison 150 m2 et 11 radiateurs le remplacement se ferait par une pompe de marque AUER HRC 70 entre 12 et 17 kw haute température à deux compresseurs. Ma question est : cette pompe va t-elle être efficace sur des températures basse de 7 à -7° C en région 76 ou vaut-il mieux remettre une chaudière fioul dernière génération? Qu'en pensez vous au niveau coût.
Olivier

La réponse de Christian PESSEY

Avant d'envisager le remplacement d'une chaudière, la première question à se poser est de savoir si la maison et isolée ou non. Le fait que vous évoquiez une solution haute température m'incite à penser que votre maison n'est pas bien isolée et qu'elle est chauffée avec de gros radiateurs en fonte demandant une eau à haute température (de l'ordre de 65° C) et donc une puissance de chauffage importante. Un bilan thermique (pris en compte pas MAPRIMRENOV) vous permettrait d'apprécier le niveau d'isolation de votre habitation et ses besoins de chauffage. En tout état de cause, tant que les fournisseurs de fioul ne seront pas engagés dans une politique de "verdissement" de leur combustible (E30), je ne pense pas que le remplacement de votre chaudière par un modèle fioul soit d'actualité. De plus la volatilité du prix du fioul restera toujours un problème. De même bien sûr que la perspective annoncée par les Pouvoirs publics du remplacement des chaudières fioul à l'identique dès 2022.

Ceci étant, il existe des chaudières fioul à condensation haute performance qui limiteraient le coût de l'installation. Concernant  la solution qui vous est proposée, cette PAC haute température à très haut COP (près de 5) peut fonctionner en basse température en mi-saison, en plus haute température quand on approche du zéro dégré) et en très haute température quand les températures sont fortement négatives, les deux compresseurs pouvant alors fonctionner ensemble pour fournir une température maximale. C'est donc techniquement une bonne solution dans une configuration de remplacement à l'identique, sans intervention sur l'installation elle-même. Elle est surtout intéressante dans les régions à climat rigoureux (ce qui n'est pas le cas en Normandie). Je crois savoir aussi que le prix de l'appareil est conséquent et que le volume de l'unité extérieure est assez impressionnant. L'appareil est apparemment très silencieux surtout dans les deux première phases de fonctionnement.

Notez aussi qu'il existe aujourd'hui des PAC hybrides fioul qui vous permettraient de mixer les deux énergies, et qui vous épargneraient la dépose ou la neutralisation de votre cuve à fioul. C'est une option à envisager.

Je vous conseillerai donc de prioriser l'isolation de votre maison mais aussi d'envisager une solution PAC basse température avec remplacement de vos radiateurs par des modèles compatibles avec la basse température. 

Notez enfin que ma PRIMERENOV assure un financement substantiel, même pour les hauts revenus (jusqu'à 40%).

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Quel type de pompe à chaleur choisir ?

Nous habitons une maison dans l'Orne de 170 m 2 avec 1 étage en pierre construite en 1980, nous avons refait l'isolation du grenier en ouate de cellulose récemment; les murs sont en pierre + parpaing +isolation laine de verre+ brique+plâtre, nous voulons remplacer notre chaudière à fuel par une pompe à chaleur ; nous avons fait faire deux devis, une entreprise caennaise nous propose une pompe à haute température et mon plombier un pompe à moyenne température et avec production d'eau chaude; la différence en prix est importante. Nous hésitons. Actuellement nous chauffons plus avec un insert mais nous vieillissons et nous voulons une solution plus pratique.  Josiane

image

Les zones à isoler dans une maison

Isoler sa maison a pour but d’en améliorer le confort et de réduire les frais de chauffage. Les dépenses engendrées par les travaux d’isolation sont rapidement compensées, d'autant qu'ils bénéficient de soutiens financiers important de la part de l'États, des régions et divers acteurs locaux.

Les dernieres vidéos maison

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

image

La laine de verre et la santé

Dans cette interview, Christian PESSEY fait le point avec Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER sur les risques que représenteraient l'utilisation de la laine de verre et pour en avoir le coeur net, ils ont fait appel à l'expertise du docteur Christian RECCHIA.

image

Chauffage: le suivi à distance

Dans cette vidéo, Christian PESSEY et Camille MAINGUENAUD, chef de projet marketing chez ENGIE Home Service , vous expliquent comment fonctionne le suivi à distance de votre chaudière et en quoi il représente un avantage certain pour son entretien.

image

Comment isoler sa maison ?

Dans cette vidéo, Christian PESSEY et Pierre-Guillaume VUILLECARD, responsable de la communication chez Les ECO-Isolateurs se sont interrogés sur ce qui fait une bonne isolation. 

Les derniers conseils maison

image

Repeindre la façade

En maintenant l’extérieur d’une maison en bon état, on préserve son étanchéité et sa qualité esthétique. Il est inutile de peindre les briques, mais si l’une d’entre elles est abîmée ou poreuse, il faut la remplacer avant que l’humidité ne se propage. Il est en revanche important de repeindre périodiquement les crépis avec une peinture façade microporeuse. Elle présente l’avantage de protéger la façade en empêchant l’eau et l’humidité de pénétrer, tout en laissant la maçonnerie respirer.

image

Cloisons légères de séparation : quel matériau choisir?

Monter une cloison permet de réaliser différents aménagements : séparer un grand espace en plusieurs pièces, créer une séparation dans une pièce ou installer un coin bureau ou toilettes. Suivant votre besoin et l’emplacement de la cloison, il est important de faire le bon choix.  

image

Isoler la toiture de combles aménageables

Quand on veut conserver la possibilité d’utiliser les combles, notamment pour en faire des pièces à vivre, on isole la sous-toiture et non le sol du grenier. On utilise pour cela de la laine minérale ou végétale de forte épaisseur. La solution la plus simple est de l’embrocher sur des suspentes et de la maintenir par des profilés (appelés aussi fourrures) métalliques sur lesquels sont ensuite fixées des plaques de plâtre ou encore du lambris. Ce type d’isolant (ici IBR Contact) très performant est gainé d’un voile de protection limitant les risques d’irritation de la peau quand on le manie.

image

Confinement : aménager la maison pour le télétravail

Les confinements successifs révèlent la place prépondérante qu'est en train de prendre le télétravail, autrement dit, le travail à la maison, encouragé, voire imposé par les Pouvoirs publics et donc par les entreprises. L'expérience démontre la nécessité d'organiser voire d'aménager les lieux pour être efficace et pour ne pas déranger le reste de la famille.

image

Couler une dalle en béton extérieure

Le béton commence à prendre 2 h environ après avoir été gâché. Il faut donc le couler, le tasser et en lisser la surface pendant cette durée. Divisez les grandes surfaces en sections pouvant être finies sans difficulté dans ce laps de temps. Vous pouvez marcher sur le béton au bout de 3 jours, mais attendez 5 jours avant de le décoffrer et au moins 10 avant de rouler dessus avec une voiture.  

image

L'humidité dans la maison en hiver

C’est l’un des principaux problèmes que l’on peut rencontrer dans une maison en cette saison. D’abord parce que c’est la période où le taux d’humidité dans l’air est le plus élevé, mais aussi parce que quand il ne neige pas, il  pleut beaucoup .