Installer poêles et chaudières à granulé

Les appareils de chauffage à granulé, poêles insert, chaudière, présentent l'avantage d'une installation des systèmes de chauffage relativement simplifié, certains pouvant se contenter d'un dispositif en ventouse, comme les chaudières murales et chauffe-eau au gaz. Des dispositifs spécifiques de conduit ont été mis au point.

Réglementation des appareils à granulé

Les appareils à granulé échappent à l'arrêté de 1969 qui veut que "tout appareil doit être raccordé à un conduit dont l’orifice dépasse au minimum de 40 cm le faîtage". Jusqu’à présent (2021), rien dans la réglementation française, hormis l’avis technique, ne précise les conditions techniques d’un montage d’un conduit pour les poêles à granulés de bois (dits « non traditionnels »). Or si les gaz brûlés doivent bien être évacués à l'extérieur,  une arrivée d’air est nécessaire pour le bon fonctionnement de l’appareil. La bonne gestion de l’air est indispensable à l’optimisation du rendement, donc aux économies d’énergie.

Conduit spécifique pour appareils de chauffage à granulé

Certains fabricants ont donc créé des conduits spécifiques au pour les poêles à granulés de bois. C’est le cas de Poujoulat, qui a obtenu a obtenu un Avis Technique pour ce type de matériel.

Il s’agit de conduits double paroi inox conçue spécifiquement pour les poêles à granulés, assurant à la fois l'amenée d'air frais et l'évacuation des gaz brûlés. Il existe plusieurs diamètres (80/130, 100/150 et 130/200 mm) et un large choix d’accessoires pour une utilisation optimisée et une esthétique satisfaisante dans la maison. Ce type de conduit (PGI) est résistant aux feux de cheminée. Il est étanche, car sans joint.

Contraintes techniques allégées

Le conduit doit faire l’objet de soins particuliers : il faut respecter une distance de de 10 cm entre la paroi extérieure du conduit et tout matériau combustible, quelle que soit la configuration. Un dépassement de 40 cm en sortie de toiture doit être respectée, comme pour tout conduit de fumée.

Éligibilité aux primes pour les chauffages à granulé

Ces types de chauffage utilisant un combustible issu de la biomasse (le bois, qui plus est, provenant de déchets de scieries ou d'industries du bois) et offrant un très fort rendement, sont éligibles aux différentes aides à la rénovation énergétique : Maprimerénov,  CEE (certificats d'économie d'énergie), primes Anah, TVA à taux très réduit (5,5%), Écoprêt taux zéro, aides locales et régionales, sous réserve d'être vendu et installé par une entreprise RGE (Reconnu Garant de l'Environnement, de préférence  certifiée Qualibois, certification délivrée par Qualit'ENR. Il y va de la qualité de votre installation, de son rendement mais auusi de sa sécurité.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Poêles et chaudières à granulés : comment ça marche?

De nombreux facteurs plaident en faveur des poêles à granulés (ou à pelets) : ils sont très performants, leur installation est facile (ils ne demandent pas de vrai conduit de fumée), ils bénéficient d’une possibilité d’alimentation automatique et d’une gestion fine de leur utilisation grâce à l’électronique. Si l’on veut être un peu plus critique, on observera qu’ils sont cher et que la stabilité du prix de leur combustible n’est pas formellement assurée, notamment parce qu’elle est liée à une répartition géographique inégale, qui donne une part importante au coût de transport. Enfin, leur gestion électronique les assujettit à une alimentation électrique permanente.

image

Se chauffer avec des pellets (granulés)

Je me chauffe actuellement avec chauffage central gaz citerne (500 kg). Ma chaudière, qui a 18 ans, donne des signes de fatigue et le remplissage de la citerne me coute cher (550€ les 200 kg dernièrement). Je souhaitais votre avis sur un chauffage à pellets (granulés) avec chauffage centra (l'eau sanitaire est fournie par un ballon électrique). Le poêle serait poser au centre de la maison (120 m2 habitable bien isolée 30 cm Siporex – 30 cm laine en comble – fenêtre PVC double vitrage... et je suis dans les le 13) Sachant que j'ai déjà les conduits ventilés pour chauffer les pièces éloignées du poêle. Je souhaite votre avis sur mon projet? Si cette énergie me fera faire des économies? Si vous pouvez m'orienter vers une marque, un type de poêle ou un professionnel?  Maurice

image

Brûler des granulés dans une cheminée à foyer ouvert.

Les granulés constituent un combustible très performant, propre et économique. On les utilise principalement dans des poêles et des chaudières spécifiques. On peut aussi le faire dans certains inserts. Il est possible aujourd'hui de les faire brûler dans une cheminée à foyer ouvert grâce à un brasier développé par une société française (Dominique Chenais – BFC Confort). 

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

Les derniers conseils maison

image

La purge des radiateurs de chauffage central

Il faut purger les radiateurs de chauffage central quand de l'air s'est introduit dans le circuit, pour différentes cause. Cela crée des poches d'air dans les radiateurs réduisant voire neutralisant leur capacité de chauffage : il faut les purger.

image

Faire des économie sur l'abonnement d'électricité

La puissance électrique souscrite est généralement supérieure à celle nécessaire, par souci de confort et pour ne pas être ennuyé par une coupure subite lorsqu’un appareil de forte puissance (souvent le soir, en plein milieu du repas) se met en marche et fait “sauter” le disjoncteur. En calculant plus précisément la puissance nécessaire et en adoptant certains dispositif, on peut faire des économie sur le coût de l'abonnement.

image

Brumisation : avantages et inconvénients

La brumisaton est incontestablement un moyen de rafraichissement extérieur très agréable : l'évaporation des fines gouttelettes d'eau sur la peau y abaisse la température et procure une sensation de fraîcheur. L'air ambiant, bien sûr, reste à la même température et l'effet s'arrête immédiatement quand la brumisation s'arrête. Ce dispositif, parfaitement contrôle sur les équipements professionnels, n'est pas sans risque sur ceux proposés au grand public. 

image

Air trop sec, air trop humide : comment y remédier

Un air trop sec (en dessous de 40 %) est aussi préjudiciable qu'un air trop humide (au-dessus de 60%), surtout lors des fortes chaleurs. Il existe des moyens d'y remédier. Un hygromètre permet de mesurer en permanence l'humidité ou la sécheresse de l'air intérieur.

image

Fuites sur robinet mélangeur

Les robinets mélangeurs à col de cygne équipent encore beaucoup de lavabos de salles de bains et d'éviers de cuisine. Leur fonctionnement est simple et les sources de problèmes faciles à résoudre. Différents joints peuvent faire "goutter" ou faire fuir le robinet.

image

Les frises décoratives en papier, intissé et vinyle expansé

Longtemps rangées au rayon des accessoires décoratifs oubliés, les frises décoratives sont redevenues à la mode en même temps que le papier peint. Il faut dire que les fabricants rivalisent d’imagination et d’originalité et que leur utilisation ne se limite plus à border le plafond comme autrefois.

image

Eau calcaire : la reconnaître et la traiter

Le calcaire est un fléau pour l’installation sanitaire de la maison : il colmate les canalisations, abîme les robinets, entartre les appareils, notamment ceux où l’eau est chauffée. Rien ne démontre cependant, à ce jour, que le tartre soit dangereux pour la santé.

image

Installations électriques à l'extérieur : des règles strictes

L'électricité à l'extérieur est indispensable pour éclairer les abords de la maison. C'est un facteur de sécurité, tant contre les intrus que pour guider les pas dans les allées. Une prise extérieure rend aussi bien des services, surtout depuis la multiplication des outils électroportatifs et tondeuses à gazon électriques. Il faut pour cela une installation réaliser dans les règles de sécurité optimale, l'humidité étant un facteur de risque plus important que dans la maison.Les risques électriques sont aggravés par l’eau, plus ou moins ruisselante et les possibilités de contact brutal avec des objets métalliques tels qu’outils de jardinage, vélos, jeux d’enfants, étendoirs, etc.

Rénovation et entretien de votre logement

Rénover tous les secteurs de la maison

Tous les conseils pratiques et les informations dans tous les secteurs de l’habitat, pour entretenir, rénover, réparer, construire sa maison par Christian PESSEY, journaliste de la construction. L’entretien de la maison est crucial pour une utilisation optimale et quotidienne de votre logement, mais aussi pour maintenir la valeur de votre maison au plus haut niveau. 

Un entretien régulier de la maison

Faute d’entretien régulier, il faut souvent recourir à une rénovation globale, par des travaux de consolidation de la maçonnerie, par une restructuration du bâti, une mise à niveau de l’isolation et du chauffage pour une exploitation rationnelle de la maison, en économisant l’énergie, donc les dépenses de chauffage, dans le respect de l’environnement, par réduction des nuisances, des particules fines, mais aussi des gaz à effet de serre dans la perspective d’une optimisation du bilan carbone de l’habitat.