Les maladies cryptogamiques du rosier

Le rosier est un arbuste robuste, résistant aux maladies et aux parasite. Néanmoins, cela ne l'empêche pas d'être régulièrement attaquer. La proximité de plantation des rosiers, très pratiqué, favorise les contaminations. Les maladies cryptogamiques sont parmi les plus nuisibles.

Le blanc ou oïdium

De très loin la plus répandue des maladies cryptogamiques. Elle se manifeste par l’apparition d’un fin duvet blanc sur l’ensemble de la végétation du rosier. Celui-ci dépérit progressivement : les feuilles se ratatinent et les boutons floraux ne s’ouvrent plus. L’assimilation chlorophyllienne se bloque du fait de la couverture de la végétation, et la sève est littéralement “sucée” par le champignon. Celui-ci profite de conditions climatiques favorables (chaleur humide) et se développe surtout à partir de juin. Un simple coup de vent assure son essaimage, et la maladie peut gagner toute une roseraie.

Traitement

Le drainage du sol constitue une bonne prévention, mais un traitement curatif et préventif efficace passe par la pulvérisation de produits chimiques à caractère fongicide avant et pendant la maladie. Sur un sujet très atteint, il vaut mieux tailler et brûler les rameaux malades. Certains rosiers sont moins sujets que d’autres à l’oïdium.

La rouille

Moins fréquente que le blanc, elle résulte également des attaques d’un champignon : son mycélium, de couleur brunâtre, s’accumule sous forme de taches rondes sur les feuilles. Souvent simplement disgracieuse, la rouille peut finir par faire dépérir le rosier qui semble se déshydrater : les feuilles tombent et les rameaux se dessèchent.

Traitement

La lutte contre la rouille se fait par applications de produits fongicides et par brûlage des parties très atteintes. Méfiez-vous des feuilles tombées sur le sol, où les spores du champignon hivernent pour se propager à la belle saison.

Le Marsonia

Connu aussi sous le nom de “black spot”, il se caractérise par des taches noires très disgracieuses qui apparaissent sur le feuillage et le font pratiquement tomber. Comme dans le cas de la rouille, les spores hivernent et la maladie se propage très tôt en saison.

Traitement

Le brûlage des parties atteintes et le ramassage des feuilles tombées constituent une bonne prévention. Mais seul un traitement fongicide précoce et répété viendra à bout de la maladie.

Le pourridié

Il s’avère beaucoup plus difficile à déceler, car il ne s’attaque pas aux parties aériennes de la plante, mais seulement aux racines et parfois au collet. Ces parties se couvrent progressivement d’un duvet grisâtre, comparable à l’oïdium, qui entrave l’assimilation par les racines des éléments nutritifs nécessaires à la plante. Celle-ci dépérit, apparemment sans cause, et finit par mourir. La maladie est très difficile à combattre, les spores hivernant dans le sol. Un bon drainage et l’apport de sable ou de tourbe pour alléger le compost constituent de bonnes précautions. Le pourridié se propage souvent par l’apport de fumier frais.

Traitement

En cas d’attaques, mieux vaut renoncer à planter l’année suivante un nouveau rosier, à moins de désinfecter le sol en profondeur, ou de changer complètement la terre.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Tailler les rosiers : comment et quand?

On taille les rosier pour différentes  raison : nettoyer le bois mort, encourager développement de la plante et la floraison, former l'arbuste en fonction de sa variété et de sa situation.  

image

La belle histoire des roses et des rosiers

Les roses et les rosiers ont une longue histoire liée à l'évolution de l'humanité. Du rosier gallique au rosier à grandes fleurs produit aujourd'hui in vitro, ce sont des siècles de sélections, recherches, de manipulations, d'hybridations successives pour obtenir des roses toujours plus belles et toujours plus parfumées.

image

Planter les rosiers

Il est possible d’acheter des rosiers en stock dans une jardinerie. Mais pour un choix précis, vous les commanderez de préférence chez un grand obtenteur (Meilland, Delbard, etc.). Il est plus intéressant de les acheter à racines nues qu'en conteneur, mais il faut alors les planter avant l'arrivée du printemps. 

image

Tuteurez et palissez les rosiers

Les rosiers ont une capacité d'enracinement assez exceptionnelle. Le tuteurage n'est généralement nécessaire qu'après la plantation et la reprise. En revanche, les rosiers grimpants doivent être palissés et les rosiers tiges doivent être tuteurés..

Les dernieres vidéos maison

image

Le point sur MaPrimeAdapt' - La Maison de Christian épisode 99

Le point sur MaPrimeAdapt' ! Dans cet épisode de La Maison de Christian, Christian PESSEY reçoit Jean-Philippe ARNOUX, membre de la filière Silver Économie pour faire le point sur le prochain dispositif d'aide à la rénovation orienté spécifiquement sur le logement des séniors ! 

image

Halte aux arnaques : reconnaître les éco-délinquants !

Chauffage, eau chaude, ventilation : Qualit’EnR , l'association qualité énergie renouvelable dresse le portrait des arnaqueurs, des écodélinquants dans le domaine des énergies renouvelables. Des conseils essentiels pour éviter les arnaques.

image

Nouvelle rubrique séniors !

Rester le plus longtemps possible chez soir pout bien y vivre sa retraite et y vieillir dans les meilleures conditions, c'est le souhait d'un maximum de personnes, même si les établissements spécialisés sont en grande majorité bien tenus, par des personnels dévoués et attentifs. Mais pour rester chez soit quand on perd de la mobilité, il faut des aménagements, des adaptations qui facilitent la vie. Les conseils manquent souvent pour réaliser des travaux dans le logement, avoir les bonnes informations sur les aides financières, les bons contact pour faire certaines démarches. C'est l'objet de cette rubrique.

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

Les derniers conseils maison

image

5 bonnes raisons de faire intervenir un plombier

Les problèmes de plomberie peuvent survenir à n'importe quel moment, sans que l'on y soit préparé. Vous pouvez être tenté de résoudre le problème vous-même. Mais cela n'est pas toujours une bonne idée. C'est pourquoi il est préférable de faire appel à un plombier. Ce professionnel est capable d'assurer de multiples services pour vous proposer des solutions adéquates. Ainsi, pour quelles raisons devriez-vous faire intervenir un artisan plombier ?

image

Choisir des meubles pour un intérieur minimaliste : conseils et astuces

L'intérieur minimaliste est devenu très populaire ces dernières années, car il permet de créer une atmosphère élégante et apaisante, tout en évitant l'encombrement. Si vous souhaitez créer un intérieur minimaliste, il est important de choisir des meubles qui correspondent à ce style. Voici quelques conseils pour vous aider à choisir les meubles parfaits pour un intérieur minimaliste (c'est parti) !

image

Écran de sous-toiture, pare-vapeur et pare-pluie

Onduline devient fabricant des écrans sous-toiture. La gamme ONDUTISS® s’enrichit et regroupe les écrans de sous-toiture, pare-pluie et pare-vapeur destinés à protéger l’isolation des maisons et à apporter plus de confort aux clients. Légères et très rapides à installer, ces solutions offrent une étanchéité et une isolation optimale

image

La précarité énergétique : les aides

Beaucoup de Français et de Françaises ont de plus en plus de mal à payer leur facture d’énergie et tout particulièrement à se chauffer l’hiver. Il existe un certain nombre d'aides pour lutter contre la précarité énergétique.

image

Comment bien entretenir votre pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur est un équipement très important pour le chauffage de nos propriétés. Il permet de réchauffer notre intérieur à partir de l'air ou des eaux souterraines. C'est un équipement qui permet de faire des économies d'énergie considérables tout en offrant un excellent confort thermique. Mais pour lui garantir un fonctionnement optimal et une longue durée de vie, vous devez lui assurer un bon entretien. Ce n'est pas toujours une chose aisée et cela nécessite parfois l'expertise d'un professionnel. Par conséquent, comment bien entretenir votre pompe à chaleur ?

image

Détecteur de fumée connecté

Obligatoire depuis 2015 en France et bien utile pour se prémunir contre tout départ de feu, le détecteur de fumée (DDAF) ne permet pas d’être alerté d’un incendie au sein du domicile en cas d’absence. L'’entreprise française Avidsen, spécialiste reconnue sur le marché de la domotique annonce la disponibilité de son détecteur de fumée connecté HomeSmoke .

image

La véranda : plus d'espace et de lumière dans la maison

Faire installer une véranda chez soi, c’est avant tout avoir envie de s’ouvrir sur l’extérieur, de faire évoluer son mode de vie vers un lifestyle dedans-dehors, pour profiter de moments conviviaux dans un confort absolu. Plus que jamais, la véranda est tendance. Ses principaux atouts ? Elle participe à faire rayonner nos intérieurs de lumière, agrandit l’espace en limitant les travaux, tout en apportant plus de confort thermique et acoustique.

image

Bien faire sécher le bois de chauffage

Le bois est un excellent combustible pour se chauffer, mais il faut qu’il soit bien sec et de qualité. Ce sont des règles essentielles pour en obtenir le meilleur rendement, mais aussi pour vous chauffer en toute sécurité.

Jardiner pour valoriser la maison

Jardiner : une école de patience

Les conseils pour créer, entretenir, fleurir et arborer votre jardin et pour produire des légumes sains et naturels pendant toute l’année, grâce aux informations et aux suggestions de Christian spécialiste de la construction mais aussi du jardinage. Une connaissance de l’alternance des saisons et de leurs conséquences sur la vie des plantes est souhaitable. Le jardinage demande de la patience, mais aussi une attention permanente, par exemple dans l’arrosage des plantes, le tuteurage, mais aussi le désherbage des mauvaises herbes, aujourd’hui baptisées « plantes indésirables ». 

Jardiner en préservant la nature

Le traitement des plantes doit exclure les pesticides et privilégier des produits naturels, admissibles en agriculture biologique. On préfèrera par exemple un paillage à un désherbant.