Plantation des arbres et arbustes : la méthode

Les arbres et arbustes peuvent être plantés de l'automne hors périodes de gel. Une plantation tardive évite ce risque mais retarde la reprise. Choisissez un jour ensoleillé et sec, pas trop froid. Dans les trous creusés depuis au moins une semaine (le sol a eu le temps de s’aérer), il ne doit pas y avoir d’eau stagnante. Pour une espèce fragile (ou si les vents dominants sont très forts),commencez par enfoncer un tuteur au fond du trou ; utilisez un solide pieu de bois. Ne placez pas le tuteur après plantation de l’arbre, car vous risquez d’abîmer les racines.

LIVRE RECOMMANDÉ

Méthode de plantation

Une fois le trou creusé, vous pouvez entreprendre la plantation de l'arbre ou de l'arbuste. Le trou doit être suffisammen large et profond pour recevoir la motte ou les racines nues. dans ce cas, pratiquez un petit monticule au fond du trou pour donner une bonne assise aux racines. Déposez un peu d'engrais au fond du trou

Placez l’arbre bien droit, les racines étalées sur le monticule au fond du trou.
Comblez-le avec de la terre fine et sèche ; il faut utiliser la terre superficielle, mise de côté au moment du creusement du trou, car c’est la meilleure.
Tenez le tronc de l’arbre d’une main et répandez la terre par saccades pour qu’elle pénètre bien entre les racines : il faut obtenir un contact parfait entre les racines et la terre. Lorsque vous avez répandu une épaisseur de 10 cm, piétinez fermement pour tasser. Pour les sujets livrés avec une motte, enterrez cette dernière à quelques centimètres au-dessus du niveau du sol. Placez l’arbuste et sa motte emballée dans le trou ; défaites l’emballage en le découpant sans abîmer les racines. Ains, vous ne risquez pas de disperser la motte avant la mise en terre.
Achevez de combler le trou en éliminant les grosses pierres. Formez une cuvette tout autour de l’arbre, profonde de quelques centimètres.
Arrosez tout de suite abondamment en remplissant la cuvette, pour que la terre se tasse et remplisse tous les interstices.
Fixez le tronc au tuteur avec des liens suffisamment souples, du raphia, un lien en plastique, un système en fil de fer avec protection en mousse pour les plus gros sujets.N’utilisez pas de fil de fer sans protection, et ne serrez pas trop le lien : la terre va se tasser et le tronc doit pouvoir légèrement glisser dans le collier qui l’attache au tuteur.

Premiers soins après plantation

Les jeunes arbres et les arbustes restent fragiles tant qu’ils ne sont pas solidement enracinés ; les premiers mois après la mise en terre ont une grande importance.

L’arrosage favorise la reprise de la croissance. Il faut arroser chaque semaine et réduire l’évaporation par un paillage au sol au début des chaleurs.
Une protection par grillage est nécessaire si l’arbre est installé dans un pré fréquenté par des animaux (chèvres, vaches, chevreuils).
Protégez les jeunes plants contre un excès de chaleur et de sécheresse dans les premiers mois (pour les sujets plantés au printemps) en paillant la cuvette d’arrosage, ce qui limite l’évaporation.


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Planter arbres et arbustes : la présentation des plants

La fin de l'automne et surtout l'hiver, sont propices à la plantation des arbres er arbustes, quand il ne gèle pas. Il sont livrés âgés de quelques années (trois, quatre ou cinq ans en général) par les horticulteurs.Au moment de l’achat ou de la livraison, vérifiez le bon état des plants. Assurez-vous qu’ils ne sont pas atteints de maladies, et que le tronc ou les tiges principales ne sont pas endommagés.

image

Peut-on replanter un sapin de Noël?

L'appellation "sapin de Noël" désigne différentes variétés de conifères (principalement épicéas et Nordmann) qui ont en commun un certain nombre de caractéristiques : ce sont tous des conifères dont les feuilles sont des aiguilles persistantes (mélèze à part). Cultivés spécifiquement pour la célébration de Noël, ils enchantent nos maisons par  leur élégance et le parfum de leur résine. Peut-on les sauver après les fêtes ? C'est une question qu'on se pose souvent.

image

Bien planter les arbres fruitiers

Tous les sols ne conviennent pas à toutes les cultures fruitières. Les sols les plus propices sont les sols sains, profonds, conservant bien la fraîcheur. L’excès de calcaire (à partir de 7 % de calcaire actif) s’avère néfaste à la culture du poirier et du pêcher. D’une façon générale, choisissez des expositions abritées des vents violents ou froids. Les expositions est et sud donnent les meilleurs résultats. Une forte chaleur et une grande luminosité améliorent la maturation et favorisent l’obtention d’une belle coloration. Des murs clôturant le verger créent un climat propice à la production fruitière.

Les dernieres vidéos maison

image

Halte aux arnaques : reconnaître les éco-délinquants !

Chauffage, eau chaude, ventilation : Qualit’EnR , l'association qualité énergie renouvelable dresse le portrait des arnaqueurs, des écodélinquants dans le domaine des énergies renouvelables. Des conseils essentiels pour éviter les arnaques.

image

Nouvelle rubrique séniors !

Rester le plus longtemps possible chez soir pout bien y vivre sa retraite et y vieillir dans les meilleures conditions, c'est le souhait d'un maximum de personnes, même si les établissements spécialisés sont en grande majorité bien tenus, par des personnels dévoués et attentifs. Mais pour rester chez soit quand on perd de la mobilité, il faut des aménagements, des adaptations qui facilitent la vie. Les conseils manquent souvent pour réaliser des travaux dans le logement, avoir les bonnes informations sur les aides financières, les bons contact pour faire certaines démarches. C'est l'objet de cette rubrique.

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

Les derniers conseils maison

FIN DE LA PUBLICITÉ SUR RÉNO-INFO-MAISON.com

Pour répondre à la demande de plusieurs internautes fidèles, nous avons supprimé la publicité sur RÉNO-INFO-MAISON.com pour une meilleure lecture du site mais aussi pour souligner notre indépendance. Nous espérons que vous apprécierez cet effort qui n'est pas sans impact budgétaire. RÉNO-INFO-MAISON.com, C'EST + de 2000 FICHES CONSEILS, DES CENTAINES DE RÉPONSES À VOS QUESTIONS, SUR LA MAISON, SUR LA CONSTRUCTION, LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE MAIS AUSSI LE JARDINAGE. 

image

Faire un forage soi-même dans son jardin : taper un puits (mise à jour)

Autrefois, chaque jardin avait son puits, qui permettait son arrosage en toutes saisons (ou presque) et souvent l'alimentation en eau de la maison. La nappe phréatique se trouvant généralement à quelques mètres sous le niveau du sol, il était possible de récupérer l'eau avec un seau ou avec une pompe de surface. Les puits ont souvent été bouchés. Il existe une solution simple pour aller chercher l'eau, sans forage important: il est possible de "taper" un puits chez soi, sans grand équipement.  

image

Le BTP se mobilise pour le Téléthon 2024 - programme et actions

Partenaire de l’AFM Télethon depuis 2018, Synerciel (réseau ayant pour objectif de fédérer des entrepreneurs autour de la rénovation énergétique) souhaite en cette année olympique 2024 mettre toute son énergie à l’organisation de la plus grande manifestation sportive du secteur du BTP sous le signe de la solidarité : la première édition du « Téléthon de la Filière du Bâtiment  ».

image

Interdiction de louer les passoires thermiques : le calendrier est revu

Les passoires thermiques, nom donné aux logements laissant fuir les calories l'hiver du fait d'une absence d'isolation ou d'une isolation défaillante, sont dans le collimateur du Gouvernement depuis longtemps. Pour "inciter" les propriétaires bailleurs à faire des travaux, l'idée d'une interdiction de location ou de re-location des logements les plus mal classés thermiquement a fait son chemin. On savait le principe acquis, mais pas le calendrier et les modalités de mise en œuvre des dispositions prises. Un arrêté le publié 18 août 2023, jugé trop contraignant, a été remplacé par un autre, le 23 mars 2024, modifiant notamment l'entrée en vigueur des mesures restrictives à la location des logements en fonction de leur classement au DPE.  

image

Comment faire du mortier de chaux

Le mortier de chaux a longtemps été le matériau de maçonnerie le plus utilisé pour maçonner et notamment pour assembler des pierres ou pour réaliser des enduits notamment intérieurs. Facile à fabriquer car utilisant un liant aisé à produire, il reste très employé, surtout pour la restauration des vieilles demeures et des bâtiments historiques. Comme toujours, de bons outils bien sélectionnés sont nécessaires pour tous vos travaux de maçonnerie .

image

Comment améliorer l'eau du robinet?

On se pose beaucoup de questions sur la qualité de l'eau du robinet . Il est possible de l'assainir pour garantir sa potabilité et donc notre sécurité alimentaire. Voici quelques méthodes pour traiter l' eau du robinet à la maison.

image

Le salpêtre c'est quoi? Ça se traite comment?

Le salpêtre est une formation saline qui se produit sur les surfaces des murs, principalement en maçonnerie ou en béton, à cause de l' humidité . Il apparaît sous forme de taches blanchâtres ou grises, souvent poudreuses. Le salpêtre est causé par la migration des sels minéraux contenus dans les matériaux de construction vers la surface sous l'effet de l'eau. Lorsque l'eau s'évapore, elle laisse ces sels derrière elle sous forme de poudre grisâtre à blanche. Le salpêtre touche prioritairement les vieux locaux agricoles ayant accueilli du bétail dont la maçonnerie a été imprégné d'urine animale : bergerie, étable, écurie, porcherie notamment.  Dans les maisons récente, il apparaît au niveau des joints entre parpaing, qu'il désagrège  

Jardiner pour valoriser la maison

Jardiner : une école de patience

Les conseils pour créer, entretenir, fleurir et arborer votre jardin et pour produire des légumes sains et naturels pendant toute l’année, grâce aux informations et aux suggestions de Christian spécialiste de la construction mais aussi du jardinage. Une connaissance de l’alternance des saisons et de leurs conséquences sur la vie des plantes est souhaitable. Le jardinage demande de la patience, mais aussi une attention permanente, par exemple dans l’arrosage des plantes, le tuteurage, mais aussi le désherbage des mauvaises herbes, aujourd’hui baptisées « plantes indésirables ». 

Jardiner en préservant la nature

Le traitement des plantes doit exclure les pesticides et privilégier des produits naturels, admissibles en agriculture biologique. On préfèrera par exemple un paillage à un désherbant.