Planter arbres et arbustes : la présentation des plants

La fin de l'automne et surtout l'hiver, sont propices à la plantation des arbres er arbustes, quand il ne gèle pas. Il sont livrés âgés de quelques années (trois, quatre ou cinq ans en général) par les horticulteurs.Au moment de l’achat ou de la livraison, vérifiez le bon état des plants. Assurez-vous qu’ils ne sont pas atteints de maladies, et que le tronc ou les tiges principales ne sont pas endommagés.

Les plants élevés en pépinières sont livrés sous différentes formes qui tous permettent normalement une bonne reprise. Elle est plus aléatoire à racines nues, mais la reprise est plus vigoureuse sous cette forme. Le temps perdu est vite rattrapé par rapport aux plants en tontine ou en motte.

Les plants forestiers

Ce sont ceux destinés généralement au repeuplement des bois et forêts. Ils sont habituellement présentés à racines nues. Vérifiez qu’elles ne sont ni blessées ni, surtout, nécrosées. Il faut en recouper l’extrémité (habillage) avant plantation.

Les plants d'arbres et d'arbustes décoratifs

Ils sont livrés avec la motte sous différentes présentations.

Plants en conteneurs.

Ils résultent d’une culture dans un récipient en matière plastique. Cette méthode permet aux plantes de constituer une grosse motte radiculaire, bien formée, d’un volume limité : on peut ainsi transporter les jeunes arbres avec leur motte jusqu’au lieu de mise en terre, pratiquement toute l’année. Au moment de la plantation, il suffit de retirer l’enveloppe en plastique ; les racines se développent alors dans leur nouvel emplacement. Cette technique, qui favorise considérablement la reprise, permet en outre de planter arbres et arbustes pendant la période de végétation, autrement dit au printemps et en été. Les arbres fruitiers sont souvent livrés de la sorte.

Plants en tontine.

C’est la présentation classique des végétaux produits en pleine terre, mais dont le prélèvement a préservé la motte. Celle-ci est alors maintenue dans un pochon en paille ou en toile de jute.

Plants en filets plastiques.

Intermédiaire entre le conteneur opaque et la tontine, le bac en filet plastique ajouré permet une production en pleine terre,tout en facilitant le déterrage et la préservation de la motte, protégée pendant le transport par un sac (de type filet à pommes de terre). Très pratiquée aujourd’hui, cette méthode de production suppose qu’on n’oublie pas de découper le filet plastique au moment de la transplantation : il entraverait la croissance des racines.

Préparation de la plantation plants d'arbres et d'arbustes

Réception des plants

Les arbres et les arbustes ne doivent être plantés que par beau temps. Il ne faut pas les mettre en terre au moment de pluies abondantes (sol détrempé), ni par temps froid, ni par grand vent. Si les plants livrés par le pépiniériste vous parviennent par mauvais temps, mettez-les "en jauge". Creusez une tranchée en V et placez les plants inclinés sur l’un des flancs de celle-ci. Recouvrez avec de la terre de manière que les racines soient complètement enterrées. Vous les planterez quand les conditions météos seront meilleures.

Préparation du sol

Avant la mise en place des jeunes arbres, il faut préparer correctement le sol. Nettoyez le sol, en enlevant notamment les feuilles et d'éventuelle racines mortes. Défoncez le sol afin de retirer tous les débris de végétaux. Cette préparation nécessaire diminue les risques de transmission de maladies et de parasites. Désinfectez le sol s’il n’est pas sain (présence de parasites, de racines en décomposition, etc.). Une préparation particulière est parfois nécessaire selon les espèces et la nature du terrain.

– Si le terrain est trop humide, il faut le défoncer profondément et enfouir des graviers et du sable (drainage) afin de favoriser l’écoulement des eaux de ruissellement et d’arrosage. En effet, l’humidité stagnante est préjudiciable à la plupart des espèces.

Si le sujet planté demande certains terrains spécifique (argileux, calcaire, argilo-calcaire, sableux, etc.), il peut être nécessaire d’amender le terrain (après analyse du sol).

Creusez un trou suffisamment grand pour recevoir les racines du plant sans que celles-ci soient comprimées et tordues : une mauvaise position rend la reprise plus aléatoire ; les racines doivent être dans la position naturelle. En général, le creusement du trou s’effectue plusieurs semaines avant la mise en place de l’arbuste ou de l’arbre.

Disposez une ou deux pelletées de fumier bien décomposé si vous pouvez en trouver, par exemple dans un centre d'équitation (ou de compost) au fond du trou. N’utilisez pas du fumier trop frais, qui endommage les racines. On préfère souvent un engrais organique chimique pour cette raison. Constituez un petit monticule de terre au fond du trou pour faire reposer les racines sur la terre au moment de la plantation et leur donner une bonne assise.

La profondeur du trou doit être calculée en fonction de la constitution de ce monticule : le collet du tronc doit se trouver juste à la hauteur de la surface pour que la reprise se fasse bien.

(à suivre...)

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Peut-on replanter un sapin de Noël?

L'appellation "sapin de Noël" désigne différentes variétés de conifères (principalement épicéas et Nordmann) qui ont en commun un certain nombre de caractéristiques : ce sont tous des conifères dont les feuilles sont des aiguilles persistantes (mélèze à part). Cultivés spécifiquement pour la célébration de Noël, ils enchantent nos maisons par  leur élégance et le parfum de leur résine. Peut-on les sauver après les fêtes ? C'est une question qu'on se pose souvent.

image

Arbres et arbustes au jardin

Dans la nature, les plante, et notamment les arbres et arbustes s se reproduisent spontanément, par semis ou par marcottage. Le jardinage est, pour une large part, l'art de reproduire les espèces et les variétés pour les faire fructifier, produire ou fleurir… C'est tout particulièrement le cas des arbres et des arbustes.

image

Bien planter les arbres fruitiers

Tous les sols ne conviennent pas à toutes les cultures fruitières. Les sols les plus propices sont les sols sains, profonds, conservant bien la fraîcheur. L’excès de calcaire (à partir de 7 % de calcaire actif) s’avère néfaste à la culture du poirier et du pêcher. D’une façon générale, choisissez des expositions abritées des vents violents ou froids. Les expositions est et sud donnent les meilleurs résultats. Une forte chaleur et une grande luminosité améliorent la maturation et favorisent l’obtention d’une belle coloration. Des murs clôturant le verger créent un climat propice à la production fruitière.

Les dernieres vidéos maison

image

Halte aux arnaques : reconnaître les éco-délinquants !

Chauffage, eau chaude, ventilation : Qualit’EnR , l'association qualité énergie renouvelable dresse le portrait des arnaqueurs, des écodélinquants dans le domaine des énergies renouvelables. Des conseils essentiels pour éviter les arnaques.

image

Nouvelle rubrique séniors !

Rester le plus longtemps possible chez soir pout bien y vivre sa retraite et y vieillir dans les meilleures conditions, c'est le souhait d'un maximum de personnes, même si les établissements spécialisés sont en grande majorité bien tenus, par des personnels dévoués et attentifs. Mais pour rester chez soit quand on perd de la mobilité, il faut des aménagements, des adaptations qui facilitent la vie. Les conseils manquent souvent pour réaliser des travaux dans le logement, avoir les bonnes informations sur les aides financières, les bons contact pour faire certaines démarches. C'est l'objet de cette rubrique.

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

Les derniers conseils maison

image

Propreté des chantiers de construction : comment y parvenir?

Les chantiers de construction , d'extension et de rénovation sont improductifs, dangereux et l'occasion de graves pollutions et de frais inutiles de nettoyage. Pourtant les solutions existent pour travailler proprement, plus efficacement et en toute sécurité. Ces recommandations valent pour les entreprises travaillant sur le chantier mais aussi pour les auto-constructeurs. Si vous faites appel à une entreprise, en tant que maître d'ouvrage, votre responsabilité peut aussi être engagée, surtout en matière de pollution. 

image

5 bonnes raisons de faire intervenir un plombier

Les problèmes de plomberie peuvent survenir à n'importe quel moment, sans que l'on y soit préparé. Vous pouvez être tenté de résoudre le problème vous-même. Mais cela n'est pas toujours une bonne idée. C'est pourquoi il est préférable de faire appel à un plombier. Ce professionnel est capable d'assurer de multiples services pour vous proposer des solutions adéquates. Ainsi, pour quelles raisons devriez-vous faire intervenir un artisan plombier ?

image

Choisir des meubles pour un intérieur minimaliste : conseils et astuces

L'intérieur minimaliste est devenu très populaire ces dernières années, car il permet de créer une atmosphère élégante et apaisante, tout en évitant l'encombrement. Si vous souhaitez créer un intérieur minimaliste, il est important de choisir des meubles qui correspondent à ce style. Voici quelques conseils pour vous aider à choisir les meubles parfaits pour un intérieur minimaliste (c'est parti) !

image

Écran de sous-toiture, pare-vapeur et pare-pluie

Onduline devient fabricant des écrans sous-toiture. La gamme ONDUTISS® s’enrichit et regroupe les écrans de sous-toiture, pare-pluie et pare-vapeur destinés à protéger l’isolation des maisons et à apporter plus de confort aux clients. Légères et très rapides à installer, ces solutions offrent une étanchéité et une isolation optimale

image

La précarité énergétique : les aides

Beaucoup de Français et de Françaises ont de plus en plus de mal à payer leur facture d’énergie et tout particulièrement à se chauffer l’hiver. Il existe un certain nombre d'aides pour lutter contre la précarité énergétique.

image

Comment bien entretenir votre pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur est un équipement très important pour le chauffage de nos propriétés. Il permet de réchauffer notre intérieur à partir de l'air ou des eaux souterraines. C'est un équipement qui permet de faire des économies d'énergie considérables tout en offrant un excellent confort thermique. Mais pour lui garantir un fonctionnement optimal et une longue durée de vie, vous devez lui assurer un bon entretien. Ce n'est pas toujours une chose aisée et cela nécessite parfois l'expertise d'un professionnel. Par conséquent, comment bien entretenir votre pompe à chaleur ?

image

Détecteur de fumée connecté

Obligatoire depuis 2015 en France et bien utile pour se prémunir contre tout départ de feu, le détecteur de fumée (DDAF) ne permet pas d’être alerté d’un incendie au sein du domicile en cas d’absence. L'’entreprise française Avidsen, spécialiste reconnue sur le marché de la domotique annonce la disponibilité de son détecteur de fumée connecté HomeSmoke .

image

La véranda : plus d'espace et de lumière dans la maison

Faire installer une véranda chez soi, c’est avant tout avoir envie de s’ouvrir sur l’extérieur, de faire évoluer son mode de vie vers un lifestyle dedans-dehors, pour profiter de moments conviviaux dans un confort absolu. Plus que jamais, la véranda est tendance. Ses principaux atouts ? Elle participe à faire rayonner nos intérieurs de lumière, agrandit l’espace en limitant les travaux, tout en apportant plus de confort thermique et acoustique.

Jardiner pour valoriser la maison

Jardiner : une école de patience

Les conseils pour créer, entretenir, fleurir et arborer votre jardin et pour produire des légumes sains et naturels pendant toute l’année, grâce aux informations et aux suggestions de Christian spécialiste de la construction mais aussi du jardinage. Une connaissance de l’alternance des saisons et de leurs conséquences sur la vie des plantes est souhaitable. Le jardinage demande de la patience, mais aussi une attention permanente, par exemple dans l’arrosage des plantes, le tuteurage, mais aussi le désherbage des mauvaises herbes, aujourd’hui baptisées « plantes indésirables ». 

Jardiner en préservant la nature

Le traitement des plantes doit exclure les pesticides et privilégier des produits naturels, admissibles en agriculture biologique. On préfèrera par exemple un paillage à un désherbant.