Poser de la mosaïque murale en plaque

La pose des tesselles de mosaïque est facilitée par leur assemblage en plaques contrecollées sur une toile Nylon, parfois sur papier kraft. On peut ainsi couvrir toute une surface ou insérer des motifs entre des carreaux classiques.

Plaque de carreaux mosaïques

La mise en place des carreaux de mosaïque s’apparente à celle des carreaux standards, si l’on traite une plaque de mosaïque comme un grand carreau. Le centrage de la plaque sur le mur est moins important, puisque les tesselles sont bien plus petites que des carreaux classiques. Il faut néanmoins tracer les lignes de référence verticale et horizontale et progresser du centre vers les bords. Utilisez une colle carrelage clasique. Quand toute la surface est carrelée et que la colle est sèche, jointoyez les carreaux La manipulation des plaques de mosaïque nécessite un peu d’entraînement.

Encollage du mur

Étalez la colle sur le mur avec le platoir denté, puis posez une plaque dessus. Pressez uniformément sur la surface, doigts écartés. Travaillez avec précision : quand la colle commence à prendre, il devient impossible de repositionner la plaque de mosaïque dont le filet est noyé dans la colle.

Pose des carreaux de mosaïque

Avant que la colle ne soit sèche, plaquez une batte ou un morceau de panneau de particules sur la plaque et tapotez dessus avec un maillet en bois, de manière à obtenir une surface uniformément plate. Pour réduire les dimensions d’une plaque, coupez entre les rangées de carreaux avec un cutter ou bien grignotez les carreaux au moyen d’une pince à rogner. Après avoir carrelé tout le mur, laissez sécher la colle. La durée du séchage dépend du produit (reportez-vous à la notice).

Jointoiement

La barbotine se présente sous la forme d’un ciment à gâcher dans de l’eau ou d’une pâte prête à l’emploi. Certains de ces produits sont disponibles en différentes teintes. Assurez-vous d’en avoir assez pour le chantier. Utilisez un produit hydrofuge là où le carrelage peut subir des projections d’eau. Déposez un peu de barbotine sur les carreaux avec la truelle. Étalez-la avec la raclette, en longues passes diagonales de bas en haut, pour forcer le produit dans les joints. Comblez ainsi tous les joints. Travaillez le plus rapidement possible car la barbotine prend assez vite. Dès que tous les joints sont garnis, passez une éponge humide sur les carreaux pour éliminer le produit en trop avant qu’il n’ait durci. Veillez à ne pas dégarnir les joints au passage. Quand le produit commence à durcir, égalisez les joints au doigt. Travaillez doucement pour obtenir des joints uniformes. Si un manque apparaît à un endroit, ajoutez un peu de barbotine avec le bout du doigt. Épongez le produit en excès et laissez les joints sécher. Un voile poudreux se forme sur les carreaux après l’épongeage. Il suffit de repasser un chiffon doux et propre pour faire briller le carrelage. La fonction des joints de carrelage est avant tout esthétique, mais ils participent aussi à l’étanchéité du carrelage et à la protection du mur contre l’humidité.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Quel carrelage pour vos murs?

Le carrelage mural est différent du carrelage de sol. La faïence est le plus connu, mais beaucoup d'autres matériaux (y compris ceux utilisés pour le sol ) peuvent être posés au mur. Le carrelage mural est destiné principalement à la salle de bains et à la cuisine. 

image

Joint mastic silicone

Un joint mastic silicone assure l'étanchéité entre la baignoire, le receveur de douche ou le lavabo et le mur dans la salle de bains. Il est normalement blanc ou translucide, mais avec le temps il s’encrasse, il noircit, ou il jaunit.  Il faut alors le rénover.

image

Poser du carrelage mural

La pose du carrelage mural se fait avec de la colle et ne présente pas réellement de difficultés autres que celle de la coupe des carreaux, toujours délicate. 

image

Poser du carrelage : préparation des supports

Les carreaux de carrelage sont souvent assez lourds. Il faut donc les poser sur une surface solide. Le plus souvent, le carrelage est collé sur une chape spécialement coulée ou sur une chape ancienne ragréée. Assurez-vous que la construction peut supporter sans problème le poids des carreaux. Pour carreler, il faut normalement déposer l’ancien revêtement de sol, mais il n'est pas impossible de coller un nouveau carrelage sur un ancien.

Les dernieres vidéos maison

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

Les derniers conseils maison

image

Le phénomène de mur froid : panneaux isolants ou Depron

Nous avons une vieille meulière en région parisienne. Les murs intérieurs ne sont pas isolés mais les pierres non apparentes probablement du plâtre. Afin d'éviter les murs froids, nous voudrions coller des plaques isolant (polystyrène ou laine) + plaque plâtre, type Resitherm directement aux murs intérieurs. Sur une fine épaisseur environ 5 cm tout compris. Est-ce adapté pour ce type de murs ou pas et sinon que conseillez vous ? Ludovic

image

La maison à ossature bois : saine, économique et rapide à construire

Héritière directe des maisons de colons américains, la maison à ossature bois est facile à fabriquer, rapide à monter (les panneaux étant préparés en atelier), résistante et étanche aux intempéries (son bardage la protégeant contre la pluie et le vent), bien isolée contre le froid. C’est l’évolution de ce type de maison qui vous est proposée aujourd’hui, dans différentes variantes, par des constructeurs de maisons individuelles.

image

6 façons simples de traiter l'air dans la maison

Le renouvellement de l’air dans une maison est une obligation sanitaire. Le confinement favorise l’accumulation d’humidité et de poussières mais aussi de différents composants volatiles nuisibles à la santé. Autrefois obtenue de façon naturelle à cause du manque d’étanchéité des huisseries, une ventilation forcée est aujourd’hui nécessaire, surtout dans les maisons récentes, présentant une excellente isolation et étanchéité des huisseries. Voici 6 façons simple d'améliorer la qualité de l'air dans la maison .

image

Quel type de gouttière choisir pour la maison ?

L’eau recueillie par la couverture doit pouvoir être collectée et évacuée sans risquer de détériorer les murs de la maison. C’est le rôle des gouttières et de leurs éléments complémentaires. Si elles sont en mauvais état, il ne faut pas hésiter à les remplacer. Plusieurs solutions s'offrent à vous.  

image

Quelle organisation pour la cuisine?

Quand on veut réorganiser sa cuisine, l’idéal est de commencer par dresser un plan sur papier millimétré. Notez d’abord l’emplacement des éléments fixes : portes, fenêtres, tuyauteries, arrivée de gaz, radiateurs, chauffe-eau, interrupteurs et prises.Ensuite, mesurez la longueur et la largeur des murs. Relevez les cotes à différents endroits et basez-vous sur la plus petite. Puis, relevez les dimensions des éléments désirés et placez-les sur votre plan avec vos appareils électroménagers. Finalisez votre plan en tenant compte du triangle de travail et des dimensions adaptées.

image

Quels de volets pour la maison?

Dans une maison, les volets sont pratiquement indispensables. Ils permettent de faire l’obscurité, d’isoler votre maison contre les fortes chaleurs autant que contre le froid de l’hiver. Les volets préservent votre intimité et protègent de la lumière. Enfin, ils constituent une protection essentielle contre le vol tout en participant à l’esthétique de la maison.

La maçonnerie à la base des constructions

Composants et outils de maçonnerie

Les travaux de maçonnerie sont à la base de la construction des maisons maçonnées, mais aussi des murs de clôture, des piliers, des dalles de béton pour la terrasse ou l’assise de la maison. Ils font appel à des matériels spécialisés comme l’auge pour le mortier, la bétonnière, et des outils spécifiques comme la massette, le ciseau de maçon, la truelle, le niveau, la taloche, le plâtoir.  

Des matériaux de maçonnerie spécifiques

Briques pleines, briques creuses, briques alvéolaires (Monomur), briques plâtrières, mais aussi parpaings (blocs) de béton, blocs de béton cellulaire, mortier de ciment et béton armé sont les matériaux les plus utilisés en construction.