Poser des dalles et de lames vinyles (PVC)

Les dalles et lames plastiques – en vinyle – constituent un revêtement aussi facile à poser qu’à entretenir. Elles se substituent aux dalles vinyle-amiante longtemps utilisées, interdites depuis 1997.

La préparation des supports

La minceur des dalles et lames plastiques impose de soigner la préparation du support. Prêtez une attention toute particulière à la préparation du sol, car le vinyle est un revêtement relativement souple, épousant en conséquence les irrégularités importantes. Par ailleurs, si vous décidez de poser des dalles sur un vieux parquet, sachez que, à la longue, les interstices entre les lames disjointes se verront sous le nouveau revêtement. On peut poser les dalles et lames de vinyle sur un parquet en bon état, sur un carrelage dont les carreaux ne se décollent pas ou plus simplement sur une chape de mortier au-dessus d’une dalle de béton. Pour que les dalles adhèrent convenablement, il faut que le sol soit homogène. Sur un parquet comme sur un carrelage, un ragréage est pratiquement incontournable. Sur les anciennes chapes légèrement friables en surface, appliquez d’abord un durcisseur. Les surfaces doivent être vigoureusement lessivées et dégraissées à l’aide d’un détergent puissant, pour que la colle adhère convenablement.

Les produits

Les revêtements de sol en vinyle offrent des couleurs et des motifs décoratifs variés, les procédés modernes de fabrication permettant d’apporter des finitions diverses au polychlorure de vinyle (PVC). Ainsi, les revêtements vinyles peuvent-t-ils s’intégrer dans toutes les pièces de la maison. On les pose prioritairement dans les entrées, les dégagements, la cuisine et la salle de bains.

Les dalles en vinyle

Elles sont plus rigides que le vinyle en rouleau et doivent être majoritairement collées au sol. Présentant une très grande résistance à l’usure et au poinçonnement (supérieure à celle du vinyle en rouleau), elles sont très adaptées aux pièces à circulation intense. Elles sont disponibles en carrés de dimensions variées (30 à 50 cm de côté en général).

Les lames en vinyle

Elles sont proposées dans des largeurs de l'ordre de 20 cm et des longueurs de 1,30 à 1,50 m. À la différence des dalles qui sont pratiquement toutes à coller, les lames existent aussi de plus en plus en version à clipser. On en trouve aussi beaucoup désormais en version adhésive.

Les techniques de pose

Quel que soit le type de dalles ou de lames, la qualité de la pose et le rendu final dépendent très largement de la qualité du travail de préparation et de traçage. Prenez la précaution de déballer les lames dans la pièce à laquelle elles ont destinées au moins 24 h à l'avance pour qu'elle se stabilisent en fonction de la température de la pièce. Utilisez un fort cutter et une règle métallique  pour les coupes en attaquant le produit côté parement.

Le traçage et la pose à blanc

Tracez l’axe de la pièce à partir de la porte, puis l’axe perpendiculaire à celui-ci. Si le mur est droit, faites un montage “à blanc” en partant de ce mur pour déterminer le deuxième axe, cela vous évitera des coupes inutiles.

La pose des dalles collées

Commencez la pose à partir du croisement des deux tracés : deux des côtés de la première dalle sont alignés sur chacun des deux axes. Encollez le sol avec une spatule crantée. Utilisez une colle spéciale pour revêtement en matière plastique. Le temps de prise de la colle (assez long) vous permettra de bien positionner les dalles. Les dalles en vinyle, rigides, sont assez difficiles à appliquer au sol et à maroufler : chauffez-les légèrement avec un sèche-cheveux ou avec un décapeur thermique (sans l'approcher de la lame au risque de la faire fondre) pour leur donner plus de souplesse. Prohibez l'utilisation de la flamme (lampe à souder).
Les dalles doivent être posées bord à bord : veillez à ce qu’il n’y ait pas d’interstice entre elles.
Marouflez la dalle à l’aide d’un maillet et d’une cale de bois interposée. Si la colle remonte par les joints, essuyez immédiatement les bavures à l’aide d’un chiffon humide.

La pose des lames adhésives

Elle suppose un support parfaitement plat, dégraissé et dépoussiéré, non-pulvérulent (non-poussiéreux). Il suffit de positionner les lames les unes à côté des autres, et de relever la lame pour enlever la pellicule de protection, puis d'appliquer la lame et de la maroufler fortement.  

La pose des lames à clipser

Elle s'apparente directement à la pose flottante des parquets à clipser. Certaines lames intègrent une couche acoustique isolante mais dans bien des cas, il faut interposer une sous-couche entre le sol et les lames. 

L’entretien

Les dalles de vinyle peuvent être lessivées avec toutes les sortes de détergents (elles présentent une très bonne résistance aux agents chimiques). Si une dalle tend à se décoller, enlevez-la et poncez le revers pour enlever toute trace de colle. Poncez également le sol à son emplacement. Dépoussiérez, encollez à nouveau et replacez la dalle. Il faut veiller à ne pas inonder les dalles adhésives et surtout les lames clipsées.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Choisir un revêtement de sol

Carrelages, revêtements plastiques, moquettes ou parquets : le choix des revêtements de sol peut paraître limité. En fait, la gamme des produits, très étendue, comprend des matériaux qui trouvent leur origine dans les débuts de l’habitat (dalles, terre cuite, etc.) et d’autres résultant des techniques modernes (vinyles, parquets lamellés, etc.).

image

Poser un revêtement vinyle (PVC) en lé

Héritiers du traditionnel linoléum – toujours fabriqué –, les revêtements plastiques en lés occupent aujourd’hui une place prépondérante dans l’univers des revêtements de sol. Leur pose est simple à condition d'être précédée d'une bonne préparation.

Les dernieres vidéos maison

image

Faire des économies d'énergie

Christian PESSEY et Francis TIFFANNEAU, expert chez QUALITEL , font le point de toutes ces règles et habitudes de vie, simples mais efficaces, qui permettent d'économiser l'énergie dans son logement.

image

Isolation des parois : la fin des ossatures?

Dans une conférence de presse commune, confirmant le rapprochement entre Placo et Isover, les représentants des marques du groupe Saint-Gobain ont annoncé jeudi 23/01/2020 une innovation capitale associant deux de leurs produits phares : la plaque Habito pour Placo (plaque haute densité à rigidité et densité renforcée) et l a laine de verre GR 32 ou GR 30 aux performances thermiques élevées et aux propriétés mécaniques qui facilitent la mise en œuvre. L'innovation réside dans la suppression des ossatures métalliques rendue possible par l’association d’une plaque de plâtre ultra résistante et d'accessoires de pose brevetés, inspirés du système Optima. D'où l'appellation du système : Optimax Habito®.  

Les derniers conseils maison

image

Électricité : le matériel de contrôle

Les dépannages, mais aussi les travaux d’installation et de modification, imposent souvent la nécessité d’utiliser un matériel de contrôle plus ou moins élaboré.

image

Bricolage en toute sécurité

Le bricolage n’est pas en soi une activité dangereuse. Mais l’emploi de machines électroportatives ou à poste fixe, l’intervention sur un circuit électrique ou les travaux de soudure, par exemple, exigent le respect de précautions élémentaires, sans lesquelles vous risqueriez de mettre en jeu votre sécurité, ainsi que celle de vos proches.

image

Sécurité électrique dans l'atelier de bricolage

La multiplication des machine électroportatives ou à poste fixe impose une large utilisation de l'électricité dans l'atelier de bricolage. Il faut donc prendre un certain nombre de précautions pour l'utiliser en toute sécurité.

image

Assembler le métal à froid

Les pièces de métal peuvent être assemblées à chaud, mais aussi à froid. Les différentes techniques utilisées dépendent de la destination des pièces, de la résistance souhaitée et du métal travaillé. On assemble à froid par collage, vissage et rivetage

image

Le placage des chants

C’est le moyen de donner à un simple panneau de particules ou de contreplaqué l’aspect d’un panneau de bois noble.

image

Protéger sa maison contre les cambriolages : les précautions et équipements de base

La protection du domicile et le droit de propriété sont inscrits dans nos traditions et dans nos lois. Nous y sommes tous très attachés. Ils supposent des clôtures, des fermetures et des dispositifs particuliers. La protection contre les cambriolages passe tout à la fois par la qualité de ces fermetures et par une protection et une surveillance faisant largement appel à l’électronique. Que l’on soit locataire ou propriétaire, on a à cœur de protéger l’endroit où l’on vit et les meubles et objets que l’on possède.