Poser un revêtement vinyle (PVC) en lé

Héritiers du traditionnel linoléum – toujours fabriqué –, les revêtements plastiques en lés occupent aujourd’hui une place prépondérante dans l’univers des revêtements de sol. Leur pose est simple à condition d'être précédée d'une bonne préparation.

Les produits

Les revêtements plastiques en lés possèdent tous un support fibreux sur lequel est imprimé un décor qui est recouvert d’une couche plus ou moins épaisse de vinyle (couche d’usure). Les rouleaux de vinyle sont vendus en 2 m de large ou en grande largeur (4 m), ce qui permet, dans bien des cas, de revêtir une pièce sans avoir de joints à réaliser. Outre l’aspect peu esthétique des raccords, c’est souvent à ces emplacements que le revêtement se soulève et s’abîme.

Les décors du vinyle en lés reproduisent  et imitent à peu près tous les types de carrelage, de dallage, mais aussi de parquets ; il existe aussi des vinyles unis de toutes nuances. 

La préparation des supports

Matériau souple, le vinyle en lés doit reposer sur un sol régulier. À la longue, un sol inégal entraîne une usure prématurée du revêtement. Le vinyle souple peut être posé sur tous les sols (carrelage, parquet, chape) et peut même être collé sur un ancien vinyle, à condition que ce dernier soit en bon état et qu’il adhère correctement (s’agissant de revêtements minces, une double épaisseur n’est pas gênante). L’isolation et la souplesse du sol en seront meilleures. Si l’ancien vinyle est en mauvais état, il faut l’enlever. S’il s’agit d’un ancien revêtement souple, ôtez-le dans tous les cas.

Les techniques de pose des revêtements PVC (libre et collée en plein)

Le vinyle souple est mis en place par pose libre, avec renfort de bandes adhésives double face, ou bien collé en plein, au moyen d’une colle pour revêtements plastiques. Il est possible d'utiliser un fixateur, sorte de colle légère permettant d'arracher le revêtement par la suite sans difficulté. 

La pose libre

Elle convient pour les pièces de surface inférieure à une douzaine de mètres carrés. Elle est préférable partout et toutes les fois où elle est possible ; elle permet de retirer facilement le revêtement ultérieurement sans avoir à gratter la colle (ce qui se révèle parfois très difficile et fastidieux). Elle permet aussi un certain jeu du revêtement (bien que le vinyle ait une stabilité dimensionnelle remarquable).

Méthode de la pose libre

Déroulez le lé de vinyle dans la pièce. Les rouleaux ont généralement une largeur de 2 ou 4 m. Alignez-le sur la plus grande longueur, en le laissant légèrement remonter contre les plinthes.
Étalez le revêtement en tirant sur les extrémités, afin qu’il ne subsiste pas de plis. Les bandes adhésives doivent être collées près des murs et au niveau des joints, s’il y en a.
Appliquez les bandes adhésives au sol sans retirer (pour le moment) le film protecteur supérieur.
Marquez l’angle du vinyle avec le bout rond de ciseaux,
Soulevez le revêtement et coupez en suivant la pliure avec les ciseaux, ou arasez directement au bas de la plinthe avec un cutter ou un araseur à moquette.
Si c’est possible, faites passer le vinyle sous la plinthe.

S’il faut réaliser des joints, faites se chevaucher légèrement les deux lés. Ensuite, coupez en même temps les deux épaisseurs avec le cutter, en vous guidant sur une règle métallique. Enlevez le film protecteur des bandes adhésives et appliquez le revêtement. Les découpes particulières sont réalisées au cutter. Il est bon de faire une première découpe grossière, en laissant une petite marge, et d’effectuer ensuite l’arasement définitif.

La pose collée

La pose collée en plein est préférée dans les locaux à circulation intense et pour les pièces de surface importante (plus de 12 m2). En habitat locatif, on peut utiliser un fixateur (colle provisoire).

Méthode de la pose collée

Le vinyle doit d’abord être déroulé et découpé aux dimensions.
Étalez une bonne couche de colle harmonieusement répartie à la spatule crantée (denture fine) ou au rouleau (fixateur).
Déroulez le lé et marouflez, surtout au niveau des joints.
Arasez comme en pose libre.

 

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Choisir un revêtement de sol

Carrelages, revêtements plastiques, moquettes ou parquets : le choix des revêtements de sol peut paraître limité. En fait, la gamme des produits, très étendue, comprend des matériaux qui trouvent leur origine dans les débuts de l’habitat (dalles, terre cuite, etc.) et d’autres résultant des techniques modernes (vinyles, parquets lamellés, etc.).

image

Poser des dalles et de lames vinyles (PVC)

Les dalles et lames plastiques – en vinyle – constituent un revêtement aussi facile à poser qu’à entretenir. Elles se substituent aux dalles vinyle-amiante longtemps utilisées, interdites depuis 1997.

Les dernieres vidéos maison

image

Chauffage: le suivi à distance

Dans cette vidéo, Christian PESSEY et Camille MAINGUENAUD, chef de projet marketing chez ENGIE Home Service , vous expliquent comment fonctionne le suivi à distance de votre chaudière et en quoi il représente un avantage certain pour son entretien.

image

Comment isoler sa maison ?

Dans cette vidéo, Christian PESSEY et Pierre-Guillaume VUILLECARD, responsable de la communication chez Les ECO-Isolateurs se sont interrogés sur ce qui fait une bonne isolation. 

image

Entretenir son logement: le carnet numérique du logement

Le carnet numérique du logement – CLEA – est-il le carnet de santé de la maison? Dans cette interview, Christian PESSEY et Bertrand LECLERCQ, Directeur de la stratégie numérique chez Qualitel , vous présentent CLEA , véritable outil numérique pour connaître et entretenir votre logement. Il est destiné aussi bien aux professionnels du bâtiment qu'aux habitants des logements.

image

Rénovation énergétique: quel parcours travaux ?

Dans cette interview de Christian PESSEY, Florian CHEVALLIER, directeur marketing "offres" chez ENGIE, nous présente un simulateur de rénovation énergétique qui permet d'évaluer le coup des travaux mais également de trouver un artisan RGE (Reconnue Garant de l'Environnement) afin de concrétiser vos travaux et de bénéficier des aides à la rénovation auxquelles vous avez le droit.

Les derniers conseils maison

image

L'humidité dans la maison en hiver

C’est l’un des principaux problèmes que l’on peut rencontrer dans une maison en cette saison. D’abord parce que c’est la période où le taux d’humidité dans l’air est le plus élevé, mais aussi parce que quand il ne neige pas, il  pleut beaucoup . 

image

Isolation des combles perdus : les conseils de l'AQC (l'Agence Qualité Construction).

L'AQC, la très sérieuse AGENCE QUALITÉ CONSTRUCTION, a sorti un "mémo de chantier" à la demande du Ministère de la Transition Énergétique. Il s’agit de bien identifier les points importants du soufflage de laine dans les combles. L'initiative est d’autant plus importante qu’une grande majorité des isolations des combles se fait de cette façon.

image

Maprimerenov : le barème et mode d'emploi des aides par travaux

Le dispositif MAPRIMERENOV est désormais en place. Le barème d'accès aux aides est formulé sous la forme de 4 catégories pour les particuliers et une 5e pour les copropriétés. Cela va du bleu (pour les foyers les plus modestes, au jaune, violet et rose en montant dans l'échelle des revenus.  Restait à connaître le montant des aides pour les différents travaux et équipements pour les différentes "couleurs" de revenu. Vous les trouverez dans cet article.

image

Dalle en béton ou vide sanitaire?

Tout d'abord je tiens a vous dire mon regret concernant la suppression de votre émission sur RMC que je suivais régulièrement. Je me rabats sur votre site pour avoir des infos bricolage!. Je souhaite rénover une maison ancienne (pierres/chaux) notamment le sol composé actuellement de pierre sur terre battue surmonté d'un plancher en bois. Faut-il mieux couler une dalle béton sur l'ensemble de la surface ou de créer un nouveau vide sanitaire en dur mais avec quels matériaux? Jean-Pierre

image

Se chauffer avec des pellets (granulés)

Je me chauffe actuellement avec chauffage central gaz citerne (500 kg). Ma chaudière, qui a 18 ans, donne des signes de fatigue et le remplissage de la citerne me coute cher (550€ les 200 kg dernièrement). Je souhaitais votre avis sur un chauffage à pellets (granulés) avec chauffage centra (l'eau sanitaire est fournie par un ballon électrique). Le poêle serait poser au centre de la maison (120 m2 habitable bien isolée 30 cm Siporex – 30 cm laine en comble – fenêtre PVC double vitrage... et je suis dans les le 13) Sachant que j'ai déjà les conduits ventilés pour chauffer les pièces éloignées du poêle. Je souhaite votre avis sur mon projet? Si cette énergie me fera faire des économies? Si vous pouvez m'orienter vers une marque, un type de poêle ou un professionnel?  Maurice

image

Le plomb dans les peintures : diagnostic immobilier obligatoire

Le plomb est susceptible d’être présent dans les logements anciens notamment dans les veilles peintures. Son dépistage fait partie des diagnostics obligatoires avant la vente ou la location. Il peut se révéler très dangereux pour la santé.