Poser du parquet

Le parquet reste un revêtement très prisé. Il peut former le plancher lui-même ou constituer un revêtement sur différents supports, dont les dalles béton, les vieux parquets ou les carrelages. Les méthodes de pose peuvent varier très sensiblement suivant la configuration. Il est à noter que seuls les produits en bois massif ou en feuilles de bois contrecollées entre elles, ou sur du panneau dérivé du bois, ont droit à l'appellation "parquet". Le stratifié n'en fait pas partie.

La préparation des supports

Sur lambourdes ou sur solives

Un parquet traditionnel est posé sur lambourdes ou/et sur solives. Avant la pose du plancher, il est bon de s'assurer de la solidité du support. Une bande résiliente (en liège ou en matériau de synthèse) doit être intercalée entre les lambourdes ou les solives et les lames de parquet.

Sur sol plan 

Pour poser des parquets sur un sol plan, il faut que le support soit stable, parfaitement plan et propre, exempt d'humidité. S’il s’agit d’un ancien parquet ou d’une chape dont la planéité n'est pas parfaite, utilisez un produit de ragréage autolissant. Attendez le séchage complet du mortier avant la pose du parquet. Pour une pose flottante, il faut prévoir une sous-couche isolante sous le parquet : elle constituera un bon isolant acoustique qui participera à l'isolation thermique du sol.

Différents types de pose du parquet

Si la pose clouée est la plus traditionnelle, différentes techniques ont été mises au point en fonction d'autres types de support tels que les dalles en béton et les chapes de mortier, ou sur des sols plans anciens. 

Pose clouée

Les parquets traditionnels sont cloués sur les solives ou sur les lambourdes (lattes fixées transversalement aux solives). Pour chaque type de lame, il y a un entraxe maximal qui dépend de la résistance du bois à la flexion. Cette caractéristique doit être précisée au moment de l’achat. Pour un parquet ordinaire, on considère que l’entraxe maximal peut être de 60 cm. Si les solives sont trop écartées, clouez des lambourdes sur celles-ci en les espaçant de 45 cm.

Les lames sont clouées avec des pointes tête homme dans la languette (la rainure ayant tendance à éclater). La tête de la pointe est chassée pour ne pas gêner l’assemblage. N'oubliez pas la bande résilente sur les solives ou les lambourdes

Le bois "joue" lors des variations de température et d’humidité : réservez un joint de dilatation de 1 cm environ, sur tout le périmètre de la pièce. Lors de la finition, cet intervalle est masqué par la pose de plinthes ou de quarts-de-rond.

Pose collée 

Les parquets à coller se présentent sous la forme de lames classiques ou de dalles (notamment sur filet) offrant différents décors (damiers, bâtons rompus simples ou doubles). Ils se collent sur une chape bien propre ou sur un support lisse tel que du carrelage ou même un ancien parquet.

Mettez en place une règle-guide dans l’axe de la pièce (perpendiculaire à la porte). Utilisez une colle spéciale pour parquet (dite "flex" ). Appliquez-la à l’aide d’une spatule crantée. Les lames ou les dalles sont posées bord à bord ou emboîtées et alignées sur une règle-guide. Marouflez à l’aide d’une cale de bois ou d’une batte de carreleur. 

Pose flottante 

Posées à rainure et languette, les dalles ou les lames sont ici simplement emboîtées et collées (ou non) les unes sur les autres et posées directement sur le support, sans fixation particulière. On les pose généralement sur du feutre ou une sous-couche, qui font office d’isolant et de semelle. Une ancienne moquette peut également servir de sous-couche. Les sous-couches sont posées sans colle (on peut utiliser une bande adhésive double face ou les agrafer sur un ancien parquet).
Si vous posez des dalles carrées, assemblez-en six et vérifiez qu’elles sont d’équerre. Continuez la pose toujours par ensemble de six. Utilisez une colle vinylique à bois au niveau de l'emboîtement. Essuyez immédiatement les bavures de colle. Là encore, ménagez un joint de dilatation périphérique qui sera dissimulé par des baguettes quarts-de-rond ou des plinthes.

Pose par emboîtement, sans colle ni clou

Plusieurs fabricants ont développé des parquets flottants dont les chants sont conçus pour s’assembler très facilement, par simple emboîtement, le profil de la ligne d’assemblage garantissant un clipsage assurant la rigidité du revêtement. L’interstice entre les lames ou les dalles est réduit au minimum, ce qui évite l'accumulation des poussières à ce niveau. Le système présente aussi l’avantage d’être démontable, en vue d’un éventuel déménagement ultérieur.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Choisir un revêtement de sol

Carrelages, revêtements plastiques, moquettes ou parquets : le choix des revêtements de sol peut paraître limité. En fait, la gamme des produits, très étendue, comprend des matériaux qui trouvent leur origine dans les débuts de l’habitat (dalles, terre cuite, etc.) et d’autres résultant des techniques modernes (vinyles, parquets lamellés, etc.).

image

Comment choisir son parquet

Revêtement de sol classique par excellence, le parquet a bénéficié des progrès de l’industrie du bois et de ses dérivés. Les fabricants proposent aujourd’hui des produits à la fois décoratifs et faciles à poser : parquets massifs, lamellés ou contrecollés sur panneau,  pour pose traditionnelle clouée, collage ou clipsage. 

Les dernieres vidéos maison

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

image

La laine de verre et la santé

Dans cette interview, Christian PESSEY fait le point avec Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER sur les risques que représenteraient l'utilisation de la laine de verre et pour en avoir le coeur net, ils ont fait appel à l'expertise du docteur Christian RECCHIA.

Les derniers conseils maison

image

Peindre les murs : la bonne méthode

Après avoir préparé les murs et nettoyé la pièce, vous pouvez commencer à peindre. Cette opération, l’un des travaux de décoration les plus agréables, doit s’aborder avec calme et réflexion. Commencez donc par vérifier les points suivants.

image

Poser du carrelage mural (faïence)

La pose du carrelage mural (ou faïence), gagne à être faite à partir de tasseaux cloués provisoirement de façon à constituer de bons guides et un appui pour les carreaux. Pour carreler une surface importante, mieux vaut travailler en partant du centre vers les bords et en collant d’abord les carreaux entiers. Les bords seront ensuite carrelés avec des carreaux recoupés. Travaillez par surfaces réduites en veillant, en particulier, à la régularité des joints et au collage uniforme des carreaux. Vous devez obtenir une surface parfaitement plane, avec des joints réguliers. 

image

Pose d'une fenêtre PVC en rénovation

On trouve désormais dans le commerce des “blocs-fenêtres” en PVC pouvant se substituer facilement à l’ancienne fenêtre. Si l'on conserve le dormant (cadre fixe) existant, comme ici, on parle de remplacement en "rénovation".

image

Chats et chiens : êtes-vous bien assuré?

Les accidents causés par les chiens, les chats, les chiens et autres animaux de compagnie peuvent vous coûter cher. Votre assurance multirisques habitation ne vous couvre peut-être pas suffisamment. La Fédération Française de l'assurance vient de le rappeler.

image

Un isolant pour toiture-terrasse photovoltaïque

Fabricant d’isolants en laine de roche, ROCKWOOL innove en proposant sa nouvelle solution pour les toitures-terrasses photovoltaïques. Plus performant avec son lambda 38, Rockacier C nu Energy garantit une meilleure isolation, des qualités incombustibles et une parfaite stabilité dimensionnelle.

image

La nouvelle pince multifonctions PST Leatherman

Véritable couteau suisse du bricoleur, cette pince multifonctions est un outil étonnant qui combine 14 outils. Le Bond, petit dernier du génial Tim Leatherman, est une véritable boîte à outil de poche.