Puits bouché dans une maison : faut-il le déboucher?

J'ai acheté une maison de village ancienne, et j'ai découvert la présence d'un puits dans la maison qui n'était pas déclaré, ni même dans l'acte de vente. Le problème c'est que ce puits a été bouché par les anciens propriétaires avec des gravats... J'imagine donc qu'il doit y avoir de l'humidité sous les gravats qui n'arrive pas à s'évacuer et qui remonte du coup dans les murs, ce qui apporte de l'humidité à la maison. Nous avons donc commencé à déboucher le puits, nous en sommes à environ 2,50 mètres de profondeur mais j'ignore toujours la profondeur totale... Et au début c'était des gravats, mais là nous arrivons à de la terre... (en sachant que ce puits a été creusé à même la roche). Bref, du coup étant novice dans les puits je me pose plusieurs questions :
- je voulais savoir si un puits bouché représente effectivement un risque d'humidité pour les murs de la maison ?
- savoir si c'est normal qu'il y ait autant de terre ?
- savoir par expérience en moyenne la profondeur de puits dans les maisons ?

Je ne l'ai pas précisé aussi mais je n'ai pas l'intention d'utiliser ce puits, je ne veux juste pas avoir de problème d'humidité.
Rémi

La réponse de Christian PESSEY sur un puits dans une maison

Le présence d'un puits n'est pas rare dans une maison ancienne, surtout si elle est située dans un village. J'ai moi-même été confronté à cette situation, sans que cela génère des remontées capillaires. Autrefois, en l'absence de jardin, on creusait souvent des puits à l'intérieur même des maison de village. Cela assurait une sécurité d'approvisionnement et de la qualité de l'eau. Dans certains cas, c'est l'urbanisation qui a inclu dans une maison un puits qui se trouvait autrefois dans un jardin.

En général, si le puits est encore actif, cela ne pose aucun problème d'humidité, sauf si le trop-plein vient à se boucher, ce qui peut générer des risques d'inondation de la cave ou du sous-sol.

Le bouchage d'un puits peut, en revanche, causer des remontées capillaires, mais ce n'est pas systématique. Le déboucher n'est sans doute pas la solution, sauf à réhabiliter le puits dans les règles de l'art (par un professionnel), en satisfaisant aux obligations réglementaires.

La profondeur d'un puits est variable. Le minimum est généralement une dizaine de mètres mais elle peut atteindre jusqu'à 30 m et plus. Le fait de rouvrir un puits est une affaire de professionnel. Il ne faut pas se lancer soi-même dans l'opération en raison de deux dangers : l'effondrement des parois du puits et le manque d'oxygène : des accidents mortels ont été constatés à 8 à 10 m de profondeur. 

Si vous n'observez pas actuellement de remontées capillaires, je ne pense pas utile de se lancer dans le dégagement de ce vieux puits. Au fil tu temps, la veine d'eau s'est détournée de lui. Le rouvrir peut la ramener vers la maison, avec le risque d'un débordement de l'ancien puits si le trop plein a été bouché, et d'humidification du sous-sol. C'est là que vous risquez des remontées capillaires.  Une solution pour éviter les remontées d'eau pourrait de réaliser un puits tapé et d'utiliser l'eau ou de l'évacuer par le réseau ou par un puits d'infiltration dégagé de la maison.  

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Puits dans une maison

J'envisage d'acheter une maison de village. Dans son garage, il y un puits. Comment savoir si ce puits est dangereux pour la maison?

Remontées d'eau dans la cave : la solution du cuvelage

J'ai un problème d'infiltration d'eau dans ma maison dès qu'il pleut trop. Apparemment, il y aurait peut-être une source. Je pensais drainer, quand j'aurai trouver les finances, le côté de la maison où il y a l'infiltration mais on me dit que si l'eau vient du dessous ça ne servira à rien. Pouvez-vous m'aider car je ne sais plus quoi faire. Je voudrais régler ce gros problème avant de vendre la maison. Fabienne

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

Les derniers conseils maison

image

La mention "Conduit de fumée" lancée par Professionnels du Gaz (PG)

Cette mention permettra aux propriétaires d’appartements d’identifier aisément les spécialistes du remplacement d’anciennes chaudières gaz par des chaudières gaz à très haute performance énergétique (THPE). Experts de la fumisterie et des équipements gaz, ces derniers proposeront aux particuliers des solutions de rénovation optimisées en tenant compte du conduit de fumée existant. Le tout avec un reste à charge le plus bas possible pour les propriétaires.

image

Le diagnostic de performance énergétique (DPE) est-il fiable?

Le DPE , c’est le Diagnostic de Performance Énergétique , l’un des diagnostics les plus anciens (2006) et les plus importants pour l’ achat ou la location d’un logement, maison individuelle ou appartement. C’est celui qui informe l’acheteur ou le futur locataire sur la qualité énergétique du logement , autrement dit, principalement, sur les dépenses pour se chauffer . Est-il fiable?  Permet-il vraiment de se faire une idée précise de la consommation énergétique du logement? Quelles informations pour le rénovation énergétique du logement?

image

Préparez vos travaux, organisez votre chantier

Un chantier doit être bien préparé. Il faut savoir par quel bout le commencer et dans quel ordre le conduire. Il vous faut sélectionner les bons outils et les bons matériaux, travailler proprement dans le respect de l’environnement. Enfin, il faut mettre tous les atouts de votre côté en respectant les normes et prescriptions de mise en œuvre.

image

La maison et la protection de l'environnement

La protection de l’environnement passe par des gestes quotidiens simples et par certains aménagements de votre maison. L’isolation du grenier, des murs et des fenêtres, le chauffe-eau thermodynamique ou le chauffe-eau solaire, votre mode de chauffage et d’éclairage sont autant de moyens d’économiser l’énergie. Vivez plus confortablement, tout en protégeant la planète .

image

Rebouchage des trous et fissures sur les murs

Les fissures murales et les trous peuvent avoir des origines diverses. Une porte qui claque ou de légers mouvements de la maison sont à l'origine de fissures sur les doublages ou les murs. D’autres défauts courants sont causés en arrachant une cheville, un crochet ou en enlevant une tringle à rideau. Le rebouchage nécessaire pour supprimer les trous et les fissures dans le plâtre ou l'enduit d'un mur ou d'un plafond demande quelques précautions.

image

Rénovation d'une toiture en secteur protégé

La toiture de notre un immeuble en copropriété, situé vieille ville dans le périmètre classé de la cathédrale, est très dégradée et doit être refaite car il y a une fuite dans l'appartement au dernier étage. De plus nous apprenons qu'elle est amiantée. D'après vous, pouvons-nous profiter des aides comme Maprimerénov' ou autre pour en profiter installation toiture solaire...ou autre... Quelle serait la solution la plus efficace qualité énergétique et prix? Le syndic, je pense par économie de démarche propose de faire simplement une déclaration en réparation pour éviter que les services d'état s'en mêlent. Maro

image

Le plancher rafraichissant : une climatisation modérée

Beaucoup moins radical que la climatisation air/air, le plancher rafraichissement utilise une pompe à chaleur (éventuellement hybride) utilisée en version "froid" mais ne vise qu'à l'abaissement de la température de quelques degrés, par échange thermique au niveau du sol. beaucoup le préfère aujourd'hui à la climatisation car il évite les écarts de températures trop violents que certains ont du mal à supporter.

image

Qu'est-ce qu'une ruine? Peut-on facilement la restaurer?

Dans certaines campagnes, l'habitat ancien s'est tellement dégradé que les bâtiments en ruine se sont multipliées. Dans certaines régions, ce sont des hameaux entiers qui sont aujourd'hui délabrés. On est évidemment tenté de les relever et de les restaurer, en espérant faire une bonne affaire. Pourtant, ce n'est pas toujours possible compte tenu du classement administratif de ces bâtiment dégradés. les contraintes techniques sont aussi importantes.

L’humidité : un fléau pour les constructions

L’humidité dégrade les maisons

Liée à la condensation (par manque d’isolation), aux infiltrations, à des fuites de plomberie ou de toiture, à la capillarité (par manque de drainage) comme aux inondations, l’humidité engendre des désordres qui dégradent les enduits, les murs, la maçonnerie et fragilisent la construction jusqu’à la mettre en péril. Des moisissures et la prolifération de champignons comme la mérule causent des dégâts parfois irréversibles. 

L’humidité et la qualité de l’air intérieur

L’humidité dégrade la qualité de l’air intérieur et peut aller jusqu’à nuire à la santé des habitants en favorisant les allergies, l’asthme et autres maladies respiratoires. Une bonne ventilation en réduit les risques et protège le bâti. À la ventilation naturelle, on préfère aujourd’hui la ventilation mécanique répartie, la ventilation mécanique contrôlée (VMC simple-flux ou VMC double-flux) voire la ventilation par surpression (VMI).