Scier le métal

Le sciage est surtout réservé aux pièces d’une certaine épaisseur : barres, tubes, profilés. Il est peu adapté à la coupe des tôles minces, pour lesquelles on préfère le cisaillage. La coupe à la scie peut être effectuée manuellement ou à la machine.

La scie à métaux

Elle se compose d’une lame à denture fine et dure (généralement en forme de ruban) portée par une monture. La plupart des lames sont en acier « rapide » ; elles sont en partie trempées (seule la partie inférieure, la denture, est trempée, ce qui permet d’allier la dureté à une certaine souplesse).
Les différentes lames de scie se caractérisent par le nombre de dents au centimètre. On utilise le plus souvent des dentures de 6, 9, 11 et 13 dents au centimètre. La lame est légèrement avoyée (inclinaison alternée des dents les unes par rapport aux autres). Le trait de scie a donc une épaisseur supérieure à celle de la lame. Cet avoyage permet à la lame de mordre le métal à l’aller et de glisser au retour, sans se bloquer.
Les lames se caractérisent également par leur longueur. Pour une découpe importante, vous avez intérêt à utiliser une lame longue, qui permet un travail plus rapide. Au moment de l’achat, indiquez la longueur et la denture de la lame.

La monture

Les scies à métaux ont généralement une monture métallique rigide. Les plus simples sont pourvues d’une poignée en bois tourné ou en matière plastique et d’un système de tension de la lame (écrou à oreilles ou tendeur à levier). Vous devez bien tendre la lame pour éviter qu’elle ne casse.
Il existe des montures extensibles pouvant recevoir différentes longueurs de lames.
Les scies à métaux les plus perfectionnées comportent une monture compacte à poignée de type égoïne, en alliage léger. Le corps de la monture est creux, ce qui permet de conserver un jeu de lames de différentes dentures. Il existe des scies à monture en forme d'archet à poignée ergonomique et système de changement de lame rapide.
Un ergot de tenue, sur la monture, permet de maintenir fermement la scie de la main gauche pendant le sciage.
Il existe aussi des montures à poignée de type à guichet (ou revolver), destinées à recevoir des lames spéciales, rigides, de forme triangulaire. Ces scies servent aux découpes en fenêtre ou en guichet ; elles sont également très utiles dans les endroits où l’espace restreint interdit le passage d’une monture traditionnelle.
Certaines montures classiques offrent la possibilité d’un débord avant de la lame.

Le montage de la lame

Il peut varier selon les modèles. Sur les scie basiques, il faut dévisser l’écrou de tension et placez les deux extrémités de la lame dans leur logement.
La lame est montée correctement lorsque les dents sont dirigées vers l’avant. Cependant, on monte parfois la lame à l’envers pour scier dans des endroits particuliers, où il est plus facile de tirer que de pousser. Sur les modèles extensibles, réglez la monture en fonction de la longueur de la lame. En dernier lieu, serrez à fond l’écrou de tension. Il existe des modèles à montage rapide et tension automatique.

L’entretien

Les lames doivent être rangées et protégées après usage. Elles sont fragiles et doivent être tenues à l’abri des chocs. La denture étant trempée, on ne peut avoyer soi-même une lame de scie à métaux : lorsqu’elle est usée, il faut la mettre au rebut.

La technique du sciage

Le sciage des métaux se fait avec une lame à denture extrêmement fine qui travaille en “descendant”. Il faut veiller à ne pas forcer et à ne pas travailler trop vite si l’on veut éviter la casse, l’acier étant assez fragile.

Le maniement de la scie

La main droite tient la poignée, la gauche maintient la monture et guide. L’amorce est importante.
Il faut attaquer une arête en tenant la scie presque à l’horizontale, pour que les dents n’accrochent pas. 
Pour éviter que la lame ne dérape, vous pouvez faire une amorce à la lime. Sciez d’un mouvement régulier et assez rapide (quarante poussées à la minute). Utilisez toute la longueur de la lame (mouvement ample).

La scie à métaux convient bien pour couper les profilés et les barres. Pour les grosses pièces (supérieures à 30 mm), la coupe à la scie est longue et pénible ; il vaut mieux utiliser la machine ou l’oxycoupage lorsque c’est possible.

Mais la scie à main offre de nombreuses possibilités. La lame est orientable (quatre positions en général). Cela permet de réaliser des coupes particulières, lame inclinée. On peut, notamment, faire les arasements (couper la tête d’un boulon bloqué par la rouille, par exemple).
La scie à métaux perfectionnée permet de sortir une lame de la réserve de la monture en la bloquant. On peut ainsi l’utiliser comme une scie à guichet lorsque c’est nécessaire (coupe au milieu d’une large plaque).

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Plier et cintrer le métal

Les métaux peuvent être cintrés à froid ou à chaud. On plie (et on cintre) les tôles , les tubes et les barres . Cette technique permet notamment de réaliser des objets décoratifs en fer forgé : grilles, lampadaires ou appliques.

image

Couper le métal

Le métal en feuilles ne doit pas être scié, mais cisaillé . Ce procédé est appliqué aux tôles des différents métaux et alliages. Il est exécuté avec des outils fonctionnant selon le principe du levier (ciseaux). La coupe du métal est à distinguer de son sciage.

image

Travailler le métal

Contrairement à une idée reçue, le travail du métal n’est pas du seul ressort du professionnel. Il est vrai que l’on accorde volontiers à l’amateur une compétence davantage en rapport avec des matériaux plus faciles à façonner que le métal. Pourtant, les occasions ne manquent pas, dans la vie courante, particulièrement lorsqu’on habite une maison individuelle, de mettre en pratique une activité somme toute assez simple, à condition, bien entendu, d’employer et de maîtriser les techniques et le matériel appropriés. Le métal est un matériau qui rebute parfois le bricoleur, car celui-ci le considère comme froid et difficile à travailler, lui préférant le bois. Le métal, pourtant, est plus facile à scier et à usiner, car plus homogène.

Les dernieres vidéos maison

image

Précarité énergétique : quelles sont les aides allouées ?

Précarité énergétique : quelles sont les aides allouées ? Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec le concours de TEKSIAL , société spécialisée dans la rénovation énergétique depuis 1987, fait le point sur les aides allouées pour lutter contre la précarité énergétique, mieux vivre, mieux vous chauffer et habiter un logement plus sain.

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

Les derniers conseils maison

image

Le diagnostic de performance énergétique (DPE) est-il fiable?

Le DPE , c’est le Diagnostic de Performance Énergétique , l’un des diagnostics les plus anciens (2006) et les plus importants pour l’ achat ou la location d’un logement, maison individuelle ou appartement. C’est celui qui informe l’acheteur ou le futur locataire sur la qualité énergétique du logement , autrement dit, principalement, sur les dépenses pour se chauffer . Est-il fiable?  Permet-il vraiment de se faire une idée précise de la consommation énergétique du logement? Quelles informations pour le rénovation énergétique du logement?

image

Préparez vos travaux, organisez votre chantier

Un chantier doit être bien préparé. Il faut savoir par quel bout le commencer et dans quel ordre le conduire. Il vous faut sélectionner les bons outils et les bons matériaux, travailler proprement dans le respect de l’environnement. Enfin, il faut mettre tous les atouts de votre côté en respectant les normes et prescriptions de mise en œuvre.

image

La maison et la protection de l'environnement

La protection de l’environnement passe par des gestes quotidiens simples et par certains aménagements de votre maison. L’isolation du grenier, des murs et des fenêtres, le chauffe-eau thermodynamique ou le chauffe-eau solaire, votre mode de chauffage et d’éclairage sont autant de moyens d’économiser l’énergie. Vivez plus confortablement, tout en protégeant la planète .

image

Rebouchage des trous et fissures sur les murs

Les fissures murales et les trous peuvent avoir des origines diverses. Une porte qui claque ou de légers mouvements de la maison sont à l'origine de fissures sur les doublages ou les murs. D’autres défauts courants sont causés en arrachant une cheville, un crochet ou en enlevant une tringle à rideau. Le rebouchage nécessaire pour supprimer les trous et les fissures dans le plâtre ou l'enduit d'un mur ou d'un plafond demande quelques précautions.

image

Rénovation d'une toiture en secteur protégé

La toiture de notre un immeuble en copropriété, situé vieille ville dans le périmètre classé de la cathédrale, est très dégradée et doit être refaite car il y a une fuite dans l'appartement au dernier étage. De plus nous apprenons qu'elle est amiantée. D'après vous, pouvons-nous profiter des aides comme Maprimerénov' ou autre pour en profiter installation toiture solaire...ou autre... Quelle serait la solution la plus efficace qualité énergétique et prix? Le syndic, je pense par économie de démarche propose de faire simplement une déclaration en réparation pour éviter que les services d'état s'en mêlent. Maro

image

Le plancher rafraichissant : une climatisation modérée

Beaucoup moins radical que la climatisation air/air, le plancher rafraichissement utilise une pompe à chaleur (éventuellement hybride) utilisée en version "froid" mais ne vise qu'à l'abaissement de la température de quelques degrés, par échange thermique au niveau du sol. beaucoup le préfère aujourd'hui à la climatisation car il évite les écarts de températures trop violents que certains ont du mal à supporter.

image

Qu'est-ce qu'une ruine? Peut-on facilement la restaurer?

Dans certaines campagnes, l'habitat ancien s'est tellement dégradé que les bâtiments en ruine se sont multipliées. Dans certaines régions, ce sont des hameaux entiers qui sont aujourd'hui délabrés. On est évidemment tenté de les relever et de les restaurer, en espérant faire une bonne affaire. Pourtant, ce n'est pas toujours possible compte tenu du classement administratif de ces bâtiment dégradés. les contraintes techniques sont aussi importantes.

image

Entretien d'une climatisation : les filtres

À l’intérieur, votre climatisation est généralement composée d’un certain nombre de   «  consoles  » qu’on appelle des   «  splits  » .  Il est essentiel de  nettoyer voire de remplacer les filtres périodiquement.

Les métaux dans la maison

Les métaux sont présents partout dans la maison : fer, acier, alliage, cuivre y sont largement représentés. Assemblage mécanique par vissage ou par rivets, brasure, soudure, soudo-brasure sont parmi les techniques d’assemblage qui demandent des équipements spécifiques comme la lampe à souder, le chalumeau, le poste à souder à l’arc. La scie à métaux, la griffe de zingueur, la pointe à tracer, la lime sont parmi les outils les plus utilisés pour travailler la tôle, les tubes en cuivre, les fers à béton.