Scier le métal

Le sciage est surtout réservé aux pièces d’une certaine épaisseur : barres, tubes, profilés. Il est peu adapté à la coupe des tôles minces, pour lesquelles on préfère le cisaillage. La coupe à la scie peut être effectuée manuellement ou à la machine.

La scie à métaux

Elle se compose d’une lame à denture fine et dure (généralement en forme de ruban) portée par une monture. La plupart des lames sont en acier « rapide » ; elles sont en partie trempées (seule la partie inférieure, la denture, est trempée, ce qui permet d’allier la dureté à une certaine souplesse).
Les différentes lames de scie se caractérisent par le nombre de dents au centimètre. On utilise le plus souvent des dentures de 6, 9, 11 et 13 dents au centimètre. La lame est légèrement avoyée (inclinaison alternée des dents les unes par rapport aux autres). Le trait de scie a donc une épaisseur supérieure à celle de la lame. Cet avoyage permet à la lame de mordre le métal à l’aller et de glisser au retour, sans se bloquer.
Les lames se caractérisent également par leur longueur. Pour une découpe importante, vous avez intérêt à utiliser une lame longue, qui permet un travail plus rapide. Au moment de l’achat, indiquez la longueur et la denture de la lame.

La monture

Les scies à métaux ont généralement une monture métallique rigide. Les plus simples sont pourvues d’une poignée en bois tourné ou en matière plastique et d’un système de tension de la lame (écrou à oreilles ou tendeur à levier). Vous devez bien tendre la lame pour éviter qu’elle ne casse.
Il existe des montures extensibles pouvant recevoir différentes longueurs de lames.
Les scies à métaux les plus perfectionnées comportent une monture compacte à poignée de type égoïne, en alliage léger. Le corps de la monture est creux, ce qui permet de conserver un jeu de lames de différentes dentures. Il existe des scies à monture en forme d'archet à poignée ergonomique et système de changement de lame rapide.
Un ergot de tenue, sur la monture, permet de maintenir fermement la scie de la main gauche pendant le sciage.
Il existe aussi des montures à poignée de type à guichet (ou revolver), destinées à recevoir des lames spéciales, rigides, de forme triangulaire. Ces scies servent aux découpes en fenêtre ou en guichet ; elles sont également très utiles dans les endroits où l’espace restreint interdit le passage d’une monture traditionnelle.
Certaines montures classiques offrent la possibilité d’un débord avant de la lame.

Le montage de la lame

Il peut varier selon les modèles. Sur les scie basiques, il faut dévisser l’écrou de tension et placez les deux extrémités de la lame dans leur logement.
La lame est montée correctement lorsque les dents sont dirigées vers l’avant. Cependant, on monte parfois la lame à l’envers pour scier dans des endroits particuliers, où il est plus facile de tirer que de pousser. Sur les modèles extensibles, réglez la monture en fonction de la longueur de la lame. En dernier lieu, serrez à fond l’écrou de tension. Il existe des modèles à montage rapide et tension automatique.

L’entretien

Les lames doivent être rangées et protégées après usage. Elles sont fragiles et doivent être tenues à l’abri des chocs. La denture étant trempée, on ne peut avoyer soi-même une lame de scie à métaux : lorsqu’elle est usée, il faut la mettre au rebut.

La technique du sciage

Le sciage des métaux se fait avec une lame à denture extrêmement fine qui travaille en “descendant”. Il faut veiller à ne pas forcer et à ne pas travailler trop vite si l’on veut éviter la casse, l’acier étant assez fragile.

Le maniement de la scie

La main droite tient la poignée, la gauche maintient la monture et guide. L’amorce est importante.
Il faut attaquer une arête en tenant la scie presque à l’horizontale, pour que les dents n’accrochent pas. 
Pour éviter que la lame ne dérape, vous pouvez faire une amorce à la lime. Sciez d’un mouvement régulier et assez rapide (quarante poussées à la minute). Utilisez toute la longueur de la lame (mouvement ample).

La scie à métaux convient bien pour couper les profilés et les barres. Pour les grosses pièces (supérieures à 30 mm), la coupe à la scie est longue et pénible ; il vaut mieux utiliser la machine ou l’oxycoupage lorsque c’est possible.

Mais la scie à main offre de nombreuses possibilités. La lame est orientable (quatre positions en général). Cela permet de réaliser des coupes particulières, lame inclinée. On peut, notamment, faire les arasements (couper la tête d’un boulon bloqué par la rouille, par exemple).
La scie à métaux perfectionnée permet de sortir une lame de la réserve de la monture en la bloquant. On peut ainsi l’utiliser comme une scie à guichet lorsque c’est nécessaire (coupe au milieu d’une large plaque).

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Plier et cintrer le métal

Les métaux peuvent être cintrés à froid ou à chaud. On plie (et on cintre) les tôles , les tubes et les barres . Cette technique permet notamment de réaliser des objets décoratifs en fer forgé : grilles, lampadaires ou appliques.

image

Couper le métal

Le métal en feuilles ne doit pas être scié, mais cisaillé . Ce procédé est appliqué aux tôles des différents métaux et alliages. Il est exécuté avec des outils fonctionnant selon le principe du levier (ciseaux). La coupe du métal est à distinguer de son sciage.

image

Travailler le métal

Contrairement à une idée reçue, le travail du métal n’est pas du seul ressort du professionnel. Il est vrai que l’on accorde volontiers à l’amateur une compétence davantage en rapport avec des matériaux plus faciles à façonner que le métal. Pourtant, les occasions ne manquent pas, dans la vie courante, particulièrement lorsqu’on habite une maison individuelle, de mettre en pratique une activité somme toute assez simple, à condition, bien entendu, d’employer et de maîtriser les techniques et le matériel appropriés. Le métal est un matériau qui rebute parfois le bricoleur, car celui-ci le considère comme froid et difficile à travailler, lui préférant le bois. Le métal, pourtant, est plus facile à scier et à usiner, car plus homogène.

Les dernieres vidéos maison

image

Comment isoler sa maison ?

Dans cette vidéo, Christian PESSEY et Pierre-Guillaume VUILLECARD, responsable de la communication chez Les ECO-Isolateurs se sont interrogés sur ce qui fait une bonne isolation. 

image

Entretenir son logement: le carnet numérique du logement

Le carnet numérique du logement – CLEA – est-il le carnet de santé de la maison? Dans cette interview, Christian PESSEY et Bertrand LECLERCQ, Directeur de la stratégie numérique chez Qualitel , vous présentent CLEA , véritable outil numérique pour connaître et entretenir votre logement. Il est destiné aussi bien aux professionnels du bâtiment qu'aux habitants des logements.

image

Rénovation énergétique: quel parcours travaux ?

Dans cette interview de Christian PESSEY, Florian CHEVALLIER, directeur marketing "offres" chez ENGIE, nous présente un simulateur de rénovation énergétique qui permet d'évaluer le coup des travaux mais également de trouver un artisan RGE (Reconnue Garant de l'Environnement) afin de concrétiser vos travaux et de bénéficier des aides à la rénovation auxquelles vous avez le droit.

image

Quand faire remplacer sa chaudière gaz ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Fabien MARGUERON de ENGIE Home Services évoquent les raisons qui peuvent vous pousser à faire remplacer votre chaudière gaz mais aussi le tour des offres vous permettant son remplacement.

image

Quand faut-il remplacer son poêle à bois ?

Avec Gilles MATRULLO du label flamme verte , Christian Pessey fait le tour des raisons qui peuvent vous pousser à faire remplacer votre poêle à bois. Certes la raison esthétique prime souvent, mais les performances et les économies sont également au rendez-vous.

Les derniers conseils maison

image

Maprimerenov : le barème et mode d'emploi des aides par travaux

Le dispositif MAPRIMERENOV est désormais en place. Le barème d'accès aux aides est formulé sous la forme de 4 catégories pour les particuliers et une 5e pour les copropriétés. Cela va du bleu (pour les foyers les plus modestes, au jaune, violet et rose en montant dans l'échelle des revenus.  Restait à connaître le montant des aides pour les différents travaux et équipements pour les différentes "couleurs" de revenu. Vous les trouverez dans cet article.

image

Dalle en béton ou vide sanitaire?

Tout d'abord je tiens a vous dire mon regret concernant la suppression de votre émission sur RMC que je suivais régulièrement. Je me rabats sur votre site pour avoir des infos bricolage!. Je souhaite rénover une maison ancienne (pierres/chaux) notamment le sol composé actuellement de pierre sur terre battue surmonté d'un plancher en bois. Faut-il mieux couler une dalle béton sur l'ensemble de la surface ou de créer un nouveau vide sanitaire en dur mais avec quels matériaux? Jean-Pierre

image

Se chauffer avec des pellets (granulés)

Je me chauffe actuellement avec chauffage central gaz citerne (500 kg). Ma chaudière, qui a 18 ans, donne des signes de fatigue et le remplissage de la citerne me coute cher (550€ les 200 kg dernièrement). Je souhaitais votre avis sur un chauffage à pellets (granulés) avec chauffage centra (l'eau sanitaire est fournie par un ballon électrique). Le poêle serait poser au centre de la maison (120 m2 habitable bien isolée 30 cm Siporex – 30 cm laine en comble – fenêtre PVC double vitrage... et je suis dans les le 13) Sachant que j'ai déjà les conduits ventilés pour chauffer les pièces éloignées du poêle. Je souhaite votre avis sur mon projet? Si cette énergie me fera faire des économies? Si vous pouvez m'orienter vers une marque, un type de poêle ou un professionnel?  Maurice

image

Le plomb dans les peintures : diagnostic immobilier obligatoire

Le plomb est susceptible d’être présent dans les logements anciens notamment dans les veilles peintures. Son dépistage fait partie des diagnostics obligatoires avant la vente ou la location. Il peut se révéler très dangereux pour la santé. 

image

Gaz, électricité, bois et charbon... Quelle énergie pour cuisiner?

Depuis la nuit des temps l’homme fait cuire ses aliments avec de la chaleur, plus ou moins bien maîtrisée. Certaines énergies sont utilisés depuis très longtemps, comme le bois, d’autres sont d’apparition plus récente, comme le gaz et l’électricité. Bien sûr au-delà des énergies ce sont les appareils de cuisson qui ont beaucoup évolué, autrement dit, la manière d’utiliser ces énergies.

image

Quelle utilité d'un écran de sous-toiture (pare-pluie)?

Construction en cours :  a t'on droit a des aides pour installer un pare-pluie de toit? Nous sommes dans les Cévennes et l'ont a souvent de la pluie, parfois de la neige. Avec la météo de nos jours j'y pense fortement. Quel type de protection conseillez-vous? J'ai vu que vous parliez de celui de chez Actis sur le site. Pas trop bien compris, je l'avoue, le système pour la vapeur de la maison sur les videos que j'ai vues circuler? Ensuite déçu de voir la fin de l'émission sur RMC ! Louis-Philippe