Travailler le bois avec des combinées ou des machines intégrales

Autrefois réservées aux “pros” du bricolage, les machines à poste fixe combinées ou intégrales sont de plus en plus accessibles. Elles méritent un emplacement de choix dans l'atelier, dont les dimensions doivent être suffisantes pour que l'on puisse évoluer facilement autour d'élles, sans risques d'accident.

Les machines combinées

Si les travaux à entreprendre dépassent le niveau de l’intervention occasionnelle et s’ils entrent dans le cadre de travaux d’aménagement ou de transformation, il est possible d’envisager l’achat d’une machine combinant plusieurs fonctions (d’où son nom). Ce type de machine regroupe plusieurs machines de menuiserie autour d’un même moteur relativement puissant (environ 2 ch).

Ce sont, en général :
• une raboteuse/dégauchisseuse ;
• une scie circulaire ;
• une toupie ;
• une tenonneuse/mortaiseuse.

On trouve aussi, sur certaines d’entre elles :
• une ponceuse à bande ;
• une scie à ruban ;
• une adaptation “tour”.

Les différentes transformations se font par basculement d’organes, mais aussi par apports d’accessoires fournis avec la machine. Sachez qu’une combinée reste toujours un compromis. Il n’est donc pas souhaitable qu’elle soit trop polyvalente, car cela se ferait au détriment de l’efficacité dans chaque fonction. Les matériels sérieux n’offrent guère plus de trois ou quatre fonctions. Au-delà, un bon équipement fait d’intégrales électroportatives se révèle souvent plus efficace et beaucoup moins onéreux pour le bricoleur amateur.

Les machines intégrales à poste fixe

Il s’agit de machines directement dérivées de matériels professionnels et conçues pour une fonction déterminée. Leur acquisition ne se justifie que dans le cadre de travaux importants. De plus, il faut tenir compte de l’espace qu’elles occuperont dans l’atelier et qui ne se limite pas à la surface au sol, mais qui résulte de la place nécessaire pour travailler.

Les principales machines à poste fixe sont les suivantes :
- raboteuse/dégauchisseuse ; pour le dressage et le rabotage du bois brut que vous vous procurerez à moindre prix en scierie ;
- scie circulaire ; pour les débits droits ou d’onglet ;
- toupie ; pour le moulurage et la réalisation des feuillures ;
- tenonneuse/mortaiseuse (généralement associée à la toupie) ;
- ponceuse à bande ;
- tour à bois.

Il faut choisir des machines sérieuses, de puissance suffisante pour obtenir un bon rendement. La rentabilité de l’investissement, souvent assez important, n’est assurée qu’à cette condition.

Les précautions d’utilisation

Toute machine, qu’elle soit électroportative ou à poste fixe, doit être utilisée dans de parfaites conditions de sécurité, ce qui veut dire, avant tout, avec beaucoup d’attention. Cette règle est encore plus évidente avec le matériel à poste fixe, car on est en présence de machines fonctionnant en continu et dont l’arrêt ne peut être immédiat. Les blessures résultant d’une maladresse ou d’un défaut d’attention peuvent être très graves. Au-delà de la nécessaire attention, certaines précautions permettent de limiter ces risques.

Respectez les sécurités

La machine sur laquelle vous travaillez est dotée d’un certain nombre d’organes de sécurité qui vont du protecteur de lame au contacteur empêchant le moteur de démarrer dans certaines conditions. Ne les considérez pas comme une gêne, même s’ils ralentissent un peu votre rythme de travail ; ils ont été conçus par des professionnels pour votre sécurité.

Débranchez la prise d’alimentation ou coupez cette dernière au disjoncteur lorsque vous changez une lame ou un outil coupant (fer de toupie, par exemple). Vérifiez les serrages avant de remettre la machine en marche.
Ne portez pas des vêtements trop amples lorsque vous travaillez : ils peuvent se prendre dans la machine ou vous gêner.
Portez des lunettes de protection, à verres neutres, si vous ne portez pas de verres correcteurs habituellement.
Portez un masque lorsque vous utilisez une machine produisant beaucoup de sciure ou de poussière.
Ne laissez pas les enfants jouer dans l’atelier ; machines et outils sont très tentants pour eux, mais constituent des pièges redoutables.

Attention !  

En cas d’accident, gardez votre calme. S’il s’agit d’une plaie, limitez l’hémorragie en tamponnant la plaie avec un linge propre. Jamais de coton ! Ne pratiquez pas de garrot, mais appliquez fortement le linge. Consultez rapidement un médecin.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

L'outillage électroportatif

L'outillage électroportatif est devenu totalement indispensable au bricoleur d'aujourd'hui. Celui-ci a la choix entre un grand nombre d'appareils s'utilisant sur secteur ou sur batterie, intégraux ou à fonctions multiples.

image

Les outils du menuisier

Le bois est un matériau agréable à travailler. Tous les menuisiers amateurs ont éprouvé du plaisir à façonner une pièce de bois pour en faire un meuble ou un objet. N’importe qui croit savoir scier, clouer ou manier la râpe. Mais le travail du bois s’apprend, a fortiori lorsqu’il s’agit de réalisations un peu compliquées qui exigent des traçages et des coupes très précis, un rabotage et des assemblages résistants.

Les dernieres vidéos maison

image

Pompe à chaleur et confort d'été

Dans cette interview, Christian PESSEY et Christel MOLLÉ de l' AFPAC , font le point sur l'utilisation d'une pompe à chaleur réversible pour améliorer le confort d'été dans votre logement. 

image

Les conseils de la semaine du 4 au 10 mai

Isoler les combles  contre la chaleur, tout savoir sur  les prises et les interrupteurs , entretenir une  terrasse en terre cuite , rénover les  meubles de jardin , insonoriser une  pompe de piscine , choisir un  chauffe-eau électrique , rénover la pierre, nettoyer un  crépis monocouche , réparer les  fuites de chasse-d’eau  : retrouvez tous les conseils publiés pendant la semaine.

image

Faire des économies d'énergie

Christian PESSEY et Francis TIFFANNEAU, expert chez QUALITEL , font le point de toutes ces règles et habitudes de vie, simples mais efficaces, qui permettent d'économiser l'énergie dans son logement.

Les derniers conseils maison

image

Entretenir le carrelage, la pierre, le marbre, le travertin, les tomettes

Le carrelage, le marbre, le travertin ou encore les tomettes, autrement dit, les revêtements de surface durs, présentent l’avantage de se nettoyer facilement. Sur le plan sanitaire, en période d'épidémie virale,  il peut y avoir un revers de la médaille : les virus y vivraient plus longtemps et y seraient plus facilement accessibles à l’homme. Il faut donc redoubler d'attention pour l'entretien de ces surfaces.

image

L'atelier : l'établi et les rangements

On ne peut prétendre effectuer un travail de qualité sans disposer d’un emplacement réservé au bricolage. Évidemment, la place dont on dispose conditionne l’agencement de l’atelier. Celui-ci peut se limiter à un placard ou une armoire, dans un petit appartement, ou occuper un bâtiment annexe dans une grande propriété. L'établi en est l'équipement central.

image

Clôture en bois ou en PVC

La classique clôture en forme de “barrière” présente un aspect rustique qui lui vaut bien des adeptes, dans les lotissements pavillonnaires comme à la campagne. Elle reste la plus appréciée dans les régions rurales, où elle est parfois la seule acceptée (notamment en montagne) par les services de l'urbanisme. Néanmoins, le PVC (généralement blanc) gagne des adeptes car il dispense de tout entretien (autre qu'un coup de jet de temps en temps). Les clôtures en PVC se montent comme un jeu de construction. Ces clôtures peuvent être fixées directement au sol ou sur un muret.

image

Rénovation des volets en bois

La remise en état régulière des volets en bois tient de la corvée. Impossible d’y échapper tous les deux ou trois ans, surtout en site exposé, par exemple au bord de la mer. C’est pourquoi beaucoup préfèrent le PVC, l’aluminium, voire la résine. 

image

Motorisation de portail

Motoriser l’ouverture du portail d’entrée apporte un élément de confort évident, auquel s’ajoute un aspect de sécurité, dans la mesure où ces systèmes peuvent être commandés à distance par télécommande ou par un dispositif à code sur clavier et/ou une clé de sécurité. Les éléments de motorisation assurent aussi une grande solidité à la fermeture du portail.

image

Installer une baignoire ou une douche

Baignoire ou douche? La compétition semble devoir être remportée par la douche, même si la baignoire reste l'équipement sanitaire le plus efficace pour l'hygiène comme pour le confort et la relaxation. Les conditions d'installation sont assez différentes.

image

Réaliser un pavage extérieur : allée et terrasse

À l’extérieur, le revêtement du sol doit être réalisé sur un terrain bien préparé, avec des matériaux capables de supporter les agressions du temps. Les briques, les pavés autobloquants, les pavés constituent des matériaux solides et durables.

image

Pose des volets roulants : choix et installation

Le volet roulant est composé de lames horizontales articulées entre elles, qui s’enroulent à l’intérieur d’un coffre placé en partie haute de l’ouverture. Leur maniement peut être manuel ou motorisé.