Travailler le bois avec des combinées ou des machines intégrales

Autrefois réservées aux “pros” du bricolage, les machines à poste fixe combinées ou intégrales sont de plus en plus accessibles. Elles méritent un emplacement de choix dans l'atelier, dont les dimensions doivent être suffisantes pour que l'on puisse évoluer facilement autour d'élles, sans risques d'accident.

Les machines combinées

Si les travaux à entreprendre dépassent le niveau de l’intervention occasionnelle et s’ils entrent dans le cadre de travaux d’aménagement ou de transformation, il est possible d’envisager l’achat d’une machine combinant plusieurs fonctions (d’où son nom). Ce type de machine regroupe plusieurs machines de menuiserie autour d’un même moteur relativement puissant (environ 2 ch).

Ce sont, en général :
• une raboteuse/dégauchisseuse ;
• une scie circulaire ;
• une toupie ;
• une tenonneuse/mortaiseuse.

On trouve aussi, sur certaines d’entre elles :
• une ponceuse à bande ;
• une scie à ruban ;
• une adaptation “tour”.

Les différentes transformations se font par basculement d’organes, mais aussi par apports d’accessoires fournis avec la machine. Sachez qu’une combinée reste toujours un compromis. Il n’est donc pas souhaitable qu’elle soit trop polyvalente, car cela se ferait au détriment de l’efficacité dans chaque fonction. Les matériels sérieux n’offrent guère plus de trois ou quatre fonctions. Au-delà, un bon équipement fait d’intégrales électroportatives se révèle souvent plus efficace et beaucoup moins onéreux pour le bricoleur amateur.

Les machines intégrales à poste fixe

Il s’agit de machines directement dérivées de matériels professionnels et conçues pour une fonction déterminée. Leur acquisition ne se justifie que dans le cadre de travaux importants. De plus, il faut tenir compte de l’espace qu’elles occuperont dans l’atelier et qui ne se limite pas à la surface au sol, mais qui résulte de la place nécessaire pour travailler.

Les principales machines à poste fixe sont les suivantes :
- raboteuse/dégauchisseuse ; pour le dressage et le rabotage du bois brut que vous vous procurerez à moindre prix en scierie ;
- scie circulaire ; pour les débits droits ou d’onglet ;
- toupie ; pour le moulurage et la réalisation des feuillures ;
- tenonneuse/mortaiseuse (généralement associée à la toupie) ;
- ponceuse à bande ;
- tour à bois.

Il faut choisir des machines sérieuses, de puissance suffisante pour obtenir un bon rendement. La rentabilité de l’investissement, souvent assez important, n’est assurée qu’à cette condition.

Les précautions d’utilisation

Toute machine, qu’elle soit électroportative ou à poste fixe, doit être utilisée dans de parfaites conditions de sécurité, ce qui veut dire, avant tout, avec beaucoup d’attention. Cette règle est encore plus évidente avec le matériel à poste fixe, car on est en présence de machines fonctionnant en continu et dont l’arrêt ne peut être immédiat. Les blessures résultant d’une maladresse ou d’un défaut d’attention peuvent être très graves. Au-delà de la nécessaire attention, certaines précautions permettent de limiter ces risques.

Respectez les sécurités

La machine sur laquelle vous travaillez est dotée d’un certain nombre d’organes de sécurité qui vont du protecteur de lame au contacteur empêchant le moteur de démarrer dans certaines conditions. Ne les considérez pas comme une gêne, même s’ils ralentissent un peu votre rythme de travail ; ils ont été conçus par des professionnels pour votre sécurité.

Débranchez la prise d’alimentation ou coupez cette dernière au disjoncteur lorsque vous changez une lame ou un outil coupant (fer de toupie, par exemple). Vérifiez les serrages avant de remettre la machine en marche.
Ne portez pas des vêtements trop amples lorsque vous travaillez : ils peuvent se prendre dans la machine ou vous gêner.
Portez des lunettes de protection, à verres neutres, si vous ne portez pas de verres correcteurs habituellement.
Portez un masque lorsque vous utilisez une machine produisant beaucoup de sciure ou de poussière.
Ne laissez pas les enfants jouer dans l’atelier ; machines et outils sont très tentants pour eux, mais constituent des pièges redoutables.

Attention !  

En cas d’accident, gardez votre calme. S’il s’agit d’une plaie, limitez l’hémorragie en tamponnant la plaie avec un linge propre. Jamais de coton ! Ne pratiquez pas de garrot, mais appliquez fortement le linge. Consultez rapidement un médecin.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

L'outillage électroportatif

L'outillage électroportatif est devenu totalement indispensable au bricoleur d'aujourd'hui. Celui-ci a la choix entre un grand nombre d'appareils s'utilisant sur secteur ou sur batterie, intégraux ou à fonctions multiples.

image

Les outils du menuisier

Le bois est un matériau agréable à travailler. Tous les menuisiers amateurs ont éprouvé du plaisir à façonner une pièce de bois pour en faire un meuble ou un objet. N’importe qui croit savoir scier, clouer ou manier la râpe. Mais le travail du bois s’apprend, a fortiori lorsqu’il s’agit de réalisations un peu compliquées qui exigent des traçages et des coupes très précis, un rabotage et des assemblages résistants.

Les dernieres vidéos maison

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

Les derniers conseils maison

image

Faire un forage soi-même dans son jardin : taper un puits

Autrefois, chaque jardin avait son puits, qui permettait son arrosage en toutes saisons (ou presque) et souvent l'alimentation en eau de la maison. La nappe phréatique se trouvant généralement à quelques mètres sous le niveau du sol, il était possible de récupérer l'eau avec un seau ou avec une pompe de surface. Les puits ont souvent été bouchés. Il existe une solution simple pour aller chercher l'eau, sans forage important: il est possible de "taper" un puits chez soi, sans grand équipement.  

image

Le lait de chaux : c'est quoi? ça sert à quoi?

Le lait de chaux est l'un des produits les plus anciens pour peindre et assainir les granges, les écuries et les bergeries. De là à en faire une peinture décorative , il n'y avait qu'un pas. Le produit a séduit les décorateurs mais aussi tous ceux et celles qui l'apprécient pour ses nombreuses qualités, notamment naturelles.

image

Chauffage au bois : faut-il tuber votre conduit de cheminée?

Les matériels de chauffage au bois bûche (poêles, inserts, foyers fermés voire chaudière) ou au granulés (pellets) étant de plus en plus  performants, leurs fumées sont aussi de plus en plus chaudes, ce que certains vieux conduits ne peuvent supporter. Il faut donc les tuber : une opération assez simple mais qui doit néanmoins être confiée à un professionnel.

image

Le seul podcast sur la maison !

La Maison de Christian : retrouvez tous les podcasts ! Près de 40 émissions LA MAISON DE CHRISTIAN ont été produites et diffusées sur notre site . Mais vos pouvez aussi vous abonner pour les recevoir en PODCAST dès leur mise en ligne. N'hésitez pas à en faire profiter votre entourage et vos amis : : https://soundcloud.com/reno-info-maison

image

Installer un store à enrouleur

La gamme des stores à enrouleur est très vaste, on en trouve de toutes sortes et de toutes dimensions. Ils présentent l'avantage de la discrétion puisqu'une fois enroulés, ils libèrent la totalité de la baie. Ils sont aussi très économiques. Ils peuvent être tamisants ou plus ou moins occultants, blancs ou de différentes couleurs. Il en existe aussi pour fenêtres de toit .

image

Les Français et la rénovation énergétique: baromètre Monexpert-renovation-energie

Le 7ème baromètre 2021 Monexpert-renovation-energie.fr réalisé avec OpinionWay montre que la rénovation énergétique est une préoccupation de plus en plus forte pour les Français, convaincus massivement que l’enjeu doit s’inscrire dans le programme des candidats à la présidentielle. Malgré ce fort intérêt, les Français restent perdus devant la complexité du fléchage des aides et disposent d’un budget en baisse par rapport à 2020 pour financer les travaux dans leur logement. Pour faciliter leurs démarches, ils plébiscitent l’accompagnement à travers un prestataire unique et, en prérequis, l’audit énergétique de leur logement.

image

Faire entretenir sa chaudière avant l'hiver

Toutes les chaudières doivent être entretenue un fois par an, par une entreprise qualifiée qui vous remettra une attestation dans les 15 jours de l’intervention, à conserver 2 ans. Si vous êtes locataire, regardez votre bail : dans certains cas, cette obligation revient au propriétaire. Si ce n’est pas le cas, c’est à vous de faire faire l’ entretien et vous devrez produire cette attestation au bailleur.  

image

Alimentation électrique d'un lave-linge dans une salle d'eau

L'installation d'un lave-linge pose souvent un réel problème dans les immeubles relativement ancien. S'ils sont la plupart du temps conçu pour recevoir un lave-vaisselle dans la cuisine, rien n'est généralement prévu pour le lave-linge, qu'on retrouve souvent de ce fait dans la salle de bains, la salle de douche ou le cabinet de toilette. Si l'alimentation et l'évacuation ne présente pas de difficulté du fait de la présence des appareils sanitaire, l'alimentation électrique doit généralement être créée dans le le respect des règles de sécurité liées à cet endroit spécifique.

Un atelier de bricolage bien agencé

Un atelier pour les travaux de réparation et d’aménagement

L’atelier est une pièce incontournable de la maison individuelle qui doit être aménagé pour réunir tous les outils et équipements nécessaires à l’entretien et l’aménagement de la maison, les dépannages et différentes installations techniques du logement. 

Un atelier bien équipé

Établi, outils à main, machines électroportatives ou machines combinées à poste fixe participent à l’équipement d’un atelier performant et pratique. Un bon éclairage garantit la sécurité des opérations. L’atelier doit bénéficier d’une installation électrique en rapport avec la puissance des appareils utilisés. Des étagères et placards de rangement sont à prévoir.