Travailler le bois avec des combinées ou des machines intégrales

Autrefois réservées aux “pros” du bricolage, les machines à poste fixe combinées ou intégrales sont de plus en plus accessibles. Elles méritent un emplacement de choix dans l'atelier, dont les dimensions doivent être suffisantes pour que l'on puisse évoluer facilement autour d'élles, sans risques d'accident.

Les machines combinées

Si les travaux à entreprendre dépassent le niveau de l’intervention occasionnelle et s’ils entrent dans le cadre de travaux d’aménagement ou de transformation, il est possible d’envisager l’achat d’une machine combinant plusieurs fonctions (d’où son nom). Ce type de machine regroupe plusieurs machines de menuiserie autour d’un même moteur relativement puissant (environ 2 ch).

Ce sont, en général :
• une raboteuse/dégauchisseuse ;
• une scie circulaire ;
• une toupie ;
• une tenonneuse/mortaiseuse.

On trouve aussi, sur certaines d’entre elles :
• une ponceuse à bande ;
• une scie à ruban ;
• une adaptation “tour”.

Les différentes transformations se font par basculement d’organes, mais aussi par apports d’accessoires fournis avec la machine. Sachez qu’une combinée reste toujours un compromis. Il n’est donc pas souhaitable qu’elle soit trop polyvalente, car cela se ferait au détriment de l’efficacité dans chaque fonction. Les matériels sérieux n’offrent guère plus de trois ou quatre fonctions. Au-delà, un bon équipement fait d’intégrales électroportatives se révèle souvent plus efficace et beaucoup moins onéreux pour le bricoleur amateur.

Les machines intégrales à poste fixe

Il s’agit de machines directement dérivées de matériels professionnels et conçues pour une fonction déterminée. Leur acquisition ne se justifie que dans le cadre de travaux importants. De plus, il faut tenir compte de l’espace qu’elles occuperont dans l’atelier et qui ne se limite pas à la surface au sol, mais qui résulte de la place nécessaire pour travailler.

Les principales machines à poste fixe sont les suivantes :
- raboteuse/dégauchisseuse ; pour le dressage et le rabotage du bois brut que vous vous procurerez à moindre prix en scierie ;
- scie circulaire ; pour les débits droits ou d’onglet ;
- toupie ; pour le moulurage et la réalisation des feuillures ;
- tenonneuse/mortaiseuse (généralement associée à la toupie) ;
- ponceuse à bande ;
- tour à bois.

Il faut choisir des machines sérieuses, de puissance suffisante pour obtenir un bon rendement. La rentabilité de l’investissement, souvent assez important, n’est assurée qu’à cette condition.

Les précautions d’utilisation

Toute machine, qu’elle soit électroportative ou à poste fixe, doit être utilisée dans de parfaites conditions de sécurité, ce qui veut dire, avant tout, avec beaucoup d’attention. Cette règle est encore plus évidente avec le matériel à poste fixe, car on est en présence de machines fonctionnant en continu et dont l’arrêt ne peut être immédiat. Les blessures résultant d’une maladresse ou d’un défaut d’attention peuvent être très graves. Au-delà de la nécessaire attention, certaines précautions permettent de limiter ces risques.

Respectez les sécurités

La machine sur laquelle vous travaillez est dotée d’un certain nombre d’organes de sécurité qui vont du protecteur de lame au contacteur empêchant le moteur de démarrer dans certaines conditions. Ne les considérez pas comme une gêne, même s’ils ralentissent un peu votre rythme de travail ; ils ont été conçus par des professionnels pour votre sécurité.

Débranchez la prise d’alimentation ou coupez cette dernière au disjoncteur lorsque vous changez une lame ou un outil coupant (fer de toupie, par exemple). Vérifiez les serrages avant de remettre la machine en marche.
Ne portez pas des vêtements trop amples lorsque vous travaillez : ils peuvent se prendre dans la machine ou vous gêner.
Portez des lunettes de protection, à verres neutres, si vous ne portez pas de verres correcteurs habituellement.
Portez un masque lorsque vous utilisez une machine produisant beaucoup de sciure ou de poussière.
Ne laissez pas les enfants jouer dans l’atelier ; machines et outils sont très tentants pour eux, mais constituent des pièges redoutables.

Attention !  

En cas d’accident, gardez votre calme. S’il s’agit d’une plaie, limitez l’hémorragie en tamponnant la plaie avec un linge propre. Jamais de coton ! Ne pratiquez pas de garrot, mais appliquez fortement le linge. Consultez rapidement un médecin.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

L'outillage électroportatif

L'outillage électroportatif est devenu totalement indispensable au bricoleur d'aujourd'hui. Celui-ci a la choix entre un grand nombre d'appareils s'utilisant sur secteur ou sur batterie, intégraux ou à fonctions multiples.

image

Les outils du menuisier

Le bois est un matériau agréable à travailler. Tous les menuisiers amateurs ont éprouvé du plaisir à façonner une pièce de bois pour en faire un meuble ou un objet. N’importe qui croit savoir scier, clouer ou manier la râpe. Mais le travail du bois s’apprend, a fortiori lorsqu’il s’agit de réalisations un peu compliquées qui exigent des traçages et des coupes très précis, un rabotage et des assemblages résistants.

Les dernieres vidéos maison

image

La climatisation réversible

Dans cette vidéo, christian PESSEY fait le point sur la climatisation réversible et sur les offres de mensualisation proposées par ENGIE

image

Améliorer le confort d'été dans votre logement

Comment éviter la surchauffe de votre maison avec un isolant réflecteur alvéolaire (type Hybris de chez ACTIS ). Christian Pessey et Thomas Thierry répondent à cette question dans cette interview.

image

Une solution solaire pour la maison : MYPOWER par Engie

MYPOWER est un dispositif mis en place par ENGIE afin de calculer le potentiel solaire de votre maison en y inscrivant simplement votre adresse.  Dans cette vidéo, Christian PESSEY vous explique tout ce qu'il y a à savoir sur ce dispositif et en quoi il peut représenter un grand pas vers la transition énergétique tout en étant économique pour votre foyer.

image

Immobilier : l'impact du confinement

Près de 3 mois de confinement ont fait prendre conscience aux Français des qualités et, plus souvent encore, des carences de leur logement. Manque de surface, de pièces, de balcon ou de terrasse, de jardin... suscitent de nouvelles envies. Le déconfinement les libère. C'est ce que nous explique Éric ALLOUCHE, le directeur général exécutif du réseau ERA 

image

A quel point le bois de chauffage est-il économique ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Jean-Louis BAL, président du label flamme verte vous expliquent en quoi le bois de chauffage représente encore aujourd'hui l'un des combustibles les plus économiques. 

image

Les isolants naturels : qu'est-ce que c'est?

Les isolants naturels ont le vent en poupe. Christian PESSEY fait le point sur le sujet avec Joël PACCANELLI, gérant de ECO-LOGIS, entreprise de distribution d’éco-matériaux pour la maison et notamment de matériaux d’isolation biosourcés et de peintures écocertifiés.

image

Pompe à chaleur et confort d'été

Dans cette interview, Christian PESSEY et Christel MOLLÉ de l' AFPAC , font le point sur l'utilisation d'une pompe à chaleur réversible pour améliorer le confort d'été dans votre logement. 

Les derniers conseils maison

image

Entretenir et remplacer les stores extérieurs

Quand on redéroule le store de terrasse, on s’aperçoit souvent qu’il est en piteux état. Est-ce qu’il faut le nettoyer, le rénover ou carrément le changer ? Je dirai ça dépend, ça dépend surtout de l’éclat de sa teinte, surtout s’il est à rayures. S’il est trop passé, ou bien il faut l’accepter comme il est en le nettoyant et en en ravivant les couleurs avec un produit nettoyant-rénovateur ou bien il faut le faire remplacer.

image

Que faire avec un mur friable suite à des remontées capillaires?

Suite aux problèmes de remontées capillaires cet hiver, j'ai gratté voire plus, les murs de la chambre. Du coup je me retrouve avec un mur friable. Quel est votre avis sur le produit vendu chez Leroy Merlin : Toupret durci mur prêt à l'emploi. Je précise que je suis en rez-de-chaussée et qu'il n'y a pas de vide sanitaire sous la construction. Christophe

image

Le papier peint : matériel et outils

La pose du papier peint et des revêtements apparentés ne demande pas d’investissements importants quant au matériel. La question essentielle à régler est celle de la table d’encollage (bien qu’elle soit inutile avec les produits lourds ou avec l'intissé, quand on encolle le mur). Il vous faut aussi des outils pour mesurer, pour couper, pour maroufler et, bien sûr, pour encoller.

image

Quel matériau pour une piscine ? Quelle taxation pour une piscine?

D'ici deux ans, nous voudrions installer une piscine 8m/3m. Faut il faire une piscine en béton +liner/carrelage ou faire une piscine avec coque (existe-t-il différent matériaux, et si oui que me conseillez vous )? Avantages? Inconvénients? Faut il demander un permis et quelles sont les lois au niveau imposition ? Nous pensons la faire en semi enterrée. Nous habitons le nord du département du Rhône à 600 m d'altitude avec souvent des bonnes gelées l'hiver. L'exposition serait plein sud. Christophe

image

Installation électrique : les prises et les interrupteurs

Les prises permettent le raccordement et l'alimentation des appareils électriques mobiles par l'intermédiaire d'une fiche et d'un fil de liaison. Les interrupteurs, eux, permettent de laisser passer ou au contraire d'interrompre le passage du courant. 

image

Techniques de pose du tissu tendu

Le tissu mural reste l'un des modes de décoration les plus appréciés pour la qualité visuel du résultat mais aussi pour le confort acoustique qu'il procure, en amortissant les bruits d'impact comme les bruits aériens, notamment quand la pose a été faite sur molleton. 

image

Le sarking : une solution d'isolation qui préserve la charpente apparente

L’isolation par l’extérieur (sarking) permet d’isoler de façon optimale la toiture tout en préservant la charpente apparente. Cette technique permet de garder la surface sous la toiture et donc autorise l’aménagement des combles sans empiéter sur la surface au sol. Cette méthode d’isolation en continu à partir d’isolants rigides placés entre la charpente et la couverture procure une isolation haute performance. C’est la charpente qui supporte l’isolant par l’intermédiaire de contre-chevrons.

image

Tuiles béton : faut-il les traiter?

Propriétaire d'une maison de 25 ans, bon état, tuiles Redland béton. Charpente en fermette saine, pas d'humidité, ni insecte. Un démarcheur m'a conseillé de nettoyer mes tuiles, de mettre anti-mousse, d'hydrofuger la surface et d'appliquer un rénovateur. Uniquement avec produit EUROCHEM. Tous ces traitements sont-ils nécessaires ? Pour l'instant ma toiture est toujours étanche, avec seulement un peu de mousse sur quelques tuiles. Quel entretien dois-je faire ?  Guy