Les canalisations d'évacuation encastrées dans une dalle

Dans les installations sanitaires actuelles, toute l’évacuation est en PVC. C'est un matériau exceptionnel, qui a remplacé avantageusement l'acier, la fonte ou encore le cuivre. L'outillage nécessaire est réduit : scie à métaux, papier de verre et colle spéciale.

La mise en place des canalisations

Exécutez au sol un tracé du passage des canalisations, en marquant la place de chaque élément sanitaire. Ce tracé peut être fait au plâtre. Pour être certain de la place de chaque descente de dérivation, le mieux est de mettre les différents éléments provisoirement à leur place. Prenez des mesures directes en posant les tubes sur le tracé et faites les coupes à la scie à métaux, après avoir marqué des repères précis au stylo-feutre sur le PVC. Coupez les tubes à la main, à la scie à métaux ou au coupe-tube, à la scie circulaire ou la scie à ruban, équipées d’une lame spéciale pour plastique. Procédez à un montage à blanc de l’ensemble des canalisations d’évacuation.

Les diamètres

Pour des éléments sanitaires ordinaires (lavabo, baignoire), on utilise des tubes en PVC de 30, 40 ou 50 mm de diamètre. Pour ne pas avoir à monter des raccords de réduction, il faut prévoir des tubes d’évacuation de même diamètre que celui des siphons.
Si vous posez une canalisation d’évacuation principale qui collecte toutes les eaux pour les entraîner vers la colonne de descente, elle doit avoir 80 ou 100 mm de diamètre.
Les canalisations de descente des eaux-vannes (W.-C.) ont 100 ou 120 mm de diamètre. La cuvette des W.-C. doit être raccordée avec une canalisation de même diamètre.

La pente

Tendez des ficelles de mur à mur, pour marquer le niveau final du sol après coulage de la dalle et pose du carrelage. Les canalisations d’évacuation doivent avoir une pente égale ou supérieure à 3 cm par mètre. On peut donner plus de pente, à condition que cela ne pose pas de problème quant à l’épaisseur hérisson-dalle. Ne négligez pas ce point : si la pente est trop faible, les canalisations se boucheront ; étant encastrées, elles seront difficiles à déboucher.
Pour régler la pente, calez les canalisations avec des briques et contrôlez systématiquement à l’aide du niveau à bulles (faites une marque sur le niveau pour repérer la position de la bulle correspondant à la pente recherchée).

Pour les canalisations encastrées, il est préférable de choisir des tubes de fort diamètre et de leur donner une pente importante, afin de diminuer les risques de bouchage. Vous pouvez aussi déterminer la pente en tendant un fil horizontal au-dessus de la canalisation et en mesurant la distance entre les deux à chaque bout.

Les raccordements

Les raccordements de tubes de même diamètre se font à l’aide d’éléments de raccords en coude, T, manchon, col-de-cygne, culotte. Ces éléments existent aussi pour les tubes de très grand diamètre (120 mm). Pour raccorder les descentes des appareils sanitaires de petit diamètre sur la canalisation principale, il existe deux méthodes.


Les éléments réducteurs

Ils permettent, par exemple, de raccorder l’évacuation d’un lavabo sur la culotte de la cuvette des W.-C.

Les joints au silicone

Plus rapides à réaliser, ils imposent cependant de percer la canalisation centrale à la scie cloche.

Pour mettre en place les raccordements, il faut nettoyer et dégraisser les parties à assembler (intérieur du raccord et extérieur du tube) et dépolir le PVC avec du papier de verre ou avec une lime, afin que la colle accroche mieux. Appliquez ensuite la colle à l’aide d’un pinceau et emboîtez les différents éléments. Si vous constatez, en fin d’installation, que vous avez commis une erreur de montage, il est toujours possible de démonter l’assemblage en forçant.

Les essais

Avant d’encastrer les canalisations, faites un essai d’évacuation (après séchage de la colle) pour vérifier que l’écoulement se fait bien et qu’il n’y a pas de fuite. Versez de l’eau en grande quantité dans chacun des orifices et contrôlez chaque raccord.

 

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

Les solutions de doublage dans la salle de bains

La salle de bains est devenue l’une des pièces à vivre préférée des Français.  Synonyme de bien-être, elle nécessite une vigilance optimale en matière de protection contre l’humidité. Générée par les projections d’eau et les dégagements de vapeur , cette humidité altère la qualité et la durabilité des installations, et peut devenir néfaste pour la santé. Il existe une gamme complète de solutions de doublage (Placo ®)  pour préserver ce lieu de l'humidité.

Les dernieres vidéos maison

image

Quand faire remplacer sa chaudière gaz ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Fabien MARGUERON de ENGIE Home Services évoquent les raisons qui peuvent vous pousser à faire remplacer votre chaudière gaz mais aussi le tour des offres vous permettant son remplacement.

image

Quand faut-il remplacer son poêle à bois ?

Avec Gilles MATRULLO du label flamme verte , Christian Pessey fait le tour des raisons qui peuvent vous pousser à faire remplacer votre poêle à bois. Certes la raison esthétique prime souvent, mais les performances et les économies sont également au rendez-vous.

image

Qu'est-ce que la laine de roche ?

Dans cette interview, christian PESSEY interroge Frédéric-Jérôme Cardona, responsable Développement chez ROCKWOOL sur les propriétés isolantes de la laine de roche ! 

image

La laine de verre, qu'est-ce que c'est ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER vous expliquent ce qu'est la laine de verre et font le tour des priorités d'isolation dans la maison.

image

Pourquoi choisir la laine de verre ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER , font le point sur les qualités de la laine de verre et expliquent en quoi elle constitue un très bon isolant. 

Les derniers conseils maison

image

Tirage de la cheminée : les bons conseils

Un bon tirage de la cheminée est essentiel au bon fonctionnement d'un foyer ouvert, d'un foyer fermé, d'un insert ou d'un poêle à bois. C'est essentiel à plusieurs niveaux.

image

Le chauffage solaire : comment ça marche?

Le solaire photovoltaïque est beaucoup moins connu que le solaire photovoltaïque, qui permet de produire de l’électricité gratuitement : il permet de chauffer l’eau sanitaire et d'assurer le chauffage de la maison. Les déconvenues du chauffe-eau solaire y sont sans doute pour beaucoup bien que le système soit particulièrement intéressant.

image

La sécurité électrique de votre logement

On sait l’importance de la qualité d’une installation électrique mais vous me demandez souvent ce que c’est qu’une installation « aux normes » ? Je réponds régulièrement que seule une installation neuve, ou le jour de la réception d’un logement est véritablement « aux normes » et qu’elle peut très bien ne plus l’être dans les jours ou les semaines qui suivent du fait d’un changement de la réglementation. La question importante n’est donc pas de la conformité avec la norme, la fameuse NF C 15-100, qui régit les installations domestiques, mais de savoir si une installation répond aux standards de sécurité auxquels on est en droit de s’attendre. En clair est-ce que notre installation est sûre ?

image

Le thermostat d'ambiance : indispensable pour beaucoup de chauffages

Petit rappel sur ce qu’est un thermostat c’est un petit équipement qui met en route ou interrompt le fonctionnement d’un appareil électrique, notamment de chauffage, en fonction de la température. Tous les radiateurs en ont, et même le four de votre cuisine. Les chaudières, quel que soit leur type et leur énergie en ont un.

image

Chauffage : comment l'entretenir

L'entretien du chauffage est une nécessité, surtout après un été très chaud et un automne assez clément: la perspective d’un hiver froid est à prendre en compte. Quel que soit votre système de chauffage, il faut l’entretenir. 

Abandon de chantier : que faire?

L'entreprise ne termine pas les travaux d'extension de mon garage commencés en octobre 2019 : il reste a faire plomberie, électricité, gouttières, mezzanine, porte du garage, enduit extérieure... Je n'ai pas de nouvelles du courtier de travaux ; je suis inquiet. Quels recours puis-je avoir ?  Bernard

image

Pourquoi choisir la laine de verre ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER , font le point sur les qualités de la laine de verre et expliquent en quoi elle constitue un très bon isolant. 

image

Maprimerenov : le barème des aides par travaux

Le dispositif MAPRIMERENOV est désormais en place. Le barème d'accès aux aides est formulé sous la forme de 4 catégories pour les particuliers et une 5e pour les copropriétés. Cela va du bleu (pour les foyers les plus modestes, au jaune, violet et rose en montant dans l'échelle des revenus.  Restait à connaître le montant des aides pour les différents travaux et équipements pour les différentes "couleurs" de revenu. Vous les trouverez dans cet article.