Tuteurez et palissez les rosiers

Les rosiers ont une capacité d'enracinement assez exceptionnelle. Le tuteurage n'est généralement nécessaire qu'après la plantation et la reprise. En revanche, les rosiers grimpants doivent être palissés et les rosiers tiges doivent être tuteurés..

Tuteurage

Un rosier buisson n’a, bien sûr, besoin d’aucun tuteurage ; il n’en est pas de même pour un rosier tige qui offre une prise au vent importante et risque, au moins pendant sa période d’implantation, de se coucher sous la bourrasque. Bien que peu esthétique, un solide tuteur en bois s’avère nécessaire (sa section est souvent proche de celle de la tige).

• Enfoncez le tuteur en terre, de préférence avant la plantation, sur le tiers de sa longueur totale et traitez la partie enterrée afin d’éviter son pourrissement. Utilisez de préférence des tuteurs en bambou ou en matière imputrescible (plastique, métal, etc.).
• La ligature entre le tuteur et la tige s’effectue avec des liens spéciaux. Ceux en matière plastique ne sont pas toujours adaptés aux sections de la tige et de son tuteur. En revanche, il est avantageux d’utiliser les liens semi-rigides qui servent au tuteurage des arbres et des arbustes. Ils sont formés généralement d’une lamelle métallique recouverte de mousse, permettant d’enserrer la tige ; ses deux extrémités se terminant par des fils de fer assurent la fixation autour du tuteur. Ces liens présentent l’avantage de maintenir solidement le rosier sans le blesser. Suivant la taille de la tige, il faut disposer deux ou trois liens.
• Vérifiez périodiquement que la tige n’est pas étranglée. Il faut absolument prohiber les ligatures avec du fil de fer, de la ficelle ou du fil électrique. Le raphia cependant convient également.

Palissage des rosiers grimpants

Un rosier grimpant est une plante sarmenteuse, c’est-à-dire dont les tiges semi-rigides atteignent un développement important. Ces tiges n’ont ni la rigidité suffisante ni les appendices volubiles nécessaires pour leur permettre de grimper naturellement. En conséquence, il faut les maintenir sur le support à garnir au moyen d’un palissage.

Le treillage en bois est composé de lattes de faible épaisseur croisillonnées, c’est le palissage le plus classique. Vous pouvez le fabriquer vous-même en achetant de la latte que vous pourrez peindre. Mais il existe dans le commerce des treillages tout faits, dont certains en Red-Cedar, bois américain imputrescible, dispensant de tout traitement particulier.
Fixez le treillage au mur solidement, car le rosier exerce une sorte de traction sur son support, surtout s’il a une floraison abondante. Chevillez, et vissez au besoin, les pattes de fixation du treillage dans le mur.
Palissez les branches avec des liens en matière plastique ou avec du raphia. Il faut plusieurs liens pour chaque branche. Palissez de préférence les branches à l’horizontale, à partir desquelles se développeront des rameaux verticaux.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Planter les rosiers

Il est possible d’acheter des rosiers en stock dans une jardinerie. Mais pour un choix précis, vous les commanderez de préférence chez un grand obtenteur (Meilland, Delbard, etc.). Il est plus intéressant de les acheter à racines nues qu'en conteneur, mais il faut alors les planter avant l'arrivée du printemps. 

image

Tailler les rosiers : comment et quand?

On taille les rosier pour différentes  raison : nettoyer le bois mort, encourager développement de la plante et la floraison, former l'arbuste en fonction de sa variété et de sa situation.  

image

La belle histoire des roses et des rosiers

Les roses et les rosiers ont une longue histoire liée à l'évolution de l'humanité. Du rosier gallique au rosier à grandes fleurs produit aujourd'hui in vitro, ce sont des siècles de sélections, recherches, de manipulations, d'hybridations successives pour obtenir des roses toujours plus belles et toujours plus parfumées.

Les dernieres vidéos maison

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

Les derniers conseils maison

image

Déboucher un évier ou un lavabo avec un déboucher chimique

Tous les déboucheurs chimiques sont des produits toxiques et corrosifs, pour la peau et les vêtements. Il est donc impératif de les conserver hors de portée des enfants. De plus, il est fortement recommandé de porter des gants de ménage et une blouse de travail pour les manipuler. Vous pouvez utiliser des cristaux de soude en paillettes ou un déboucher du commerce.

image

Installation électrique : le délesteur pour économiser sur l'abonnement

Si tous les appareils électriques d’un logement ne sont jamais en service en même temps, il peut arriver que la puissance des équipements mis en marche à un instant donné provoque le déclenchement du disjoncteur d’abonné. Le premier réflexe est de demander un surcroît de puissance qui se traduit par une augmentation du prix de l'abonnement. Pour éviter cela il existe un petit appareil à installer au tableau : le délesteur.

image

L'eau dans votre maison : votre installation de plomberie

L'eau dans la maison est essentielle. il faut en être privé pour mesurer toute l’importance que tient l’eau courante dans la vie quotidienne. Toutefois, les différents problèmes de plomberie , problèmes d’évacuation des eaux usées sont au moins aussi gênants que le manque de pression, la pollution et les fuites sur le réseau d’eau potable et sanitaire. Les usagers que nous sommes s'intéressent peu à la plomberie, même pour des travaux pourtant relativement simples, à commencer par la réparation des fuites. Cependant, nombre d’interventions sont à la portée de l’amateur soigneux, grâce à des produits conçus pour simplifier les travaux et réduire, voire éliminer, les opérations nécessitant un solide savoir-faire.

image

Rénovation de la maison : planifiez vos travaux

Que vous envisagiez de rénover complètement une maison ou simplement de redécorer une pièce, il faut partir du bon pied : évaluer l’ampleur du travail à entreprendre, mesurer le temps qu’il vous faudra pour le mener à bien, apprécier vos propres capacités à le réaliser correctement. Vous devrez aussi prendre les précautions qui s’imposent pour écarter, dès le début du chantier, tout risque d’accident. Enfin, vous devrez vous faire une idée du coût des travaux que vous souhaitez entreprendre pour ne pas dépasser exagérément votre budget ou prendre les mesures nécessaires pour en assurer le financement échelonné.

image

Les insectes du bois : une menace pour la maison

Les insectes du bois menacent peut-être votre maison ! Les termites, les capricornes s'attaquent à certains éléments structurels de votre maison, d'autres comme les vrillettes s'intéressent plutôt à votre mobilier, à vos parquets. Pour lutter contre eux, il faut déjà les connaître et les identifier. Les traitements passent le plus souvent par des professionnels agréés (attention aux arnaques !).

image

Les détecteurs de qualité de l'air : CO2, HCHO, TVOC, humidité, température

La qualité de l'air est un enjeu sanitaire majeur. On sait que l'air intérieur de nos maison est beaucoup plus pollué que l'extérieur. L'accumulation des polluants et notamment des virus constitue un enjeu majeur pour notre santé. D'où la nécessité d'une bonne ventilation par les systèmes mécanique ( VMC, VMI, VMR ), ce qui n'empêche pas de devoir ouvrir les fenêtres régulièrement. Pour savoir quand il faut le faire, il est nécessaire de posséder un détecteur qui mesure différents facteurs sanitaires et de confort. Encore faut-il qu'il donne des informations claires et fiables et que l'on sache les interpréter. La ventilation, le chauffage et l'action sur l'humidité sont les actions permettant d'améliorer la qualité de l'air et de se prémunir contre certain désagréments (inconfort) et pathologies.

image

Les adjuvants du mortier et du béton : à quoi ça sert?

Les adjuvants sont des produits qui, ajoutés en faible dose au moment du gâchage modifient et améliorent les mortiers et béton. la pratique n'est pas nouvelle pusique déjà dans l'antiquité, on ajoutait du sang de bœuf au mortier pour accélérer sa prise.

Le jardin arboré

Parmi les végétaux du jardin, les arbres occupent une place spécifique dans la mesure où ils occupent une place durable, voire permanente pendant des années, des décennies, voire des siècles. Moins durables, les arbustes n’en sont pas moins installés pendant de nombreuses années. Le choix de l’emplacement des arbres et des arbustes est donc essentiel, en tenant compte de leur développement futur qui n’est pas toujours facile à prévoir. Les branches, la ramure, les feuilles ne doivent pas envahir le jardin des voisins, sauf avec leur accord. Les arbustes fruitiers comme le cassissier, le framboisier intègrent généralement le potager. 

La taille des arbres et arbustes

Les arbres fruitiers plus conséquents seront cultivés isolés (ou en plein vent) ou palissés contre un mur ou en cordons. La taille des arbres fruitiers, comme la taille des rosiers, obéit à des règles strictes pour en favoriser la croissance, la floraison pour les rosiers, la production fruitière pour les pommiers et les poiriers. Certains arbustes décoratifs comme le lilas et le forsythia se taillent immédiatement après floraison. Des outils adaptés, notamment pour la taille, seront utilisés : sécateur, coupe-branche, échenilloir, scie arboricole, serpette et greffoir.