Utilisation d'un décapeur thermique

Il est parfois nécessaire de repeindre un meuble, une vieille chaise , une porte, un volet ou un lambris peint ou vernis, il faut les décaper. Quand on répugne à utiliser un décapant chimique, agressif pour l'environnement et non sans danger, il est possible de se servir de la chaleur d’un décapeur thermique.

Quel décapeur thermique?

On peut utiliser deux types de décapeurs thermiques.

Le décapeur thermique à gaz.

Il s'agit d'une lampe à souder ou d'un chalumeau alimenté en gaz butane, sur lesquels sont adaptées des buses concentrant la flamme, dotées d'un lame permettant de gratter la peinture. Ces appareils, bien maîtrisés par les professionnels sont plus difficiles à utiliser par l'amateur, du fait de la difficulté à maîtriser la température de la flamme et donc de la chauffe pour ramollir la peinture ou le vernis. Le risque de faire brûler ceux-ci, voire de calciner le bois est important. Ce n'est pas l'appareil à retenir si l'on veut conserver le bois brut après décapage.

Le décapeur thermique électrique

L'appareil se présente sous la forme d'un pistolet (analogue à une gros sèche-cheveux) contenant une résistance électrique et une soufflerie. La plupart des décapeurs thermiques électriques ont deux positions :
– l’une permet d’atteindre 300 °C. Elle sert principalement pour le cintrage du PVC (notamment les tubes);
– l’autre permet de ramollir les vernis ou les peintures en soufflant de l’air pouvant atteindre 600 °C.

Les choix des buses du décapeur thermique

Vous avez le choix entre deux embouts (en principe livrés avec le matériel). Choisissez celui qui convient le mieux pour le travail à effectuer. Installez la buse qui convient avant de mettre en marche le décapeur. Il est recommandé de porter de gros gants de bricolage lors du décapage. Faites aussi très attention : il ne doit pas rester à la portée des enfants qui pourraient le confondre avec un sèche-cheveux et risqueraient de se brûler gravement !
– Si vous travaillez avec la buse large, vous devez l’éloigner de la zone de travail dès que les cloques apparaissent sur le vernis ou la peinture. Détournez la buse de l’objet pour ôter la peinture (ou le vernis) ramollie. Ces résidus devront être portés à la déchèterie.
– L’embout cylindrique envoie la chaleur d’une manière plus concentrée, pour enlever la peinture ou le vernis dans les anfractuosités. Comme avec la buse large, détournez l’appareil de la peinture (ou du vernis) pour l’enlever. 

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Rénovation des volets en bois

La remise en état régulière des volets en bois tient de la corvée. Impossible d’y échapper tous les deux ou trois ans, surtout en site exposé, par exemple au bord de la mer. C’est pourquoi beaucoup préfèrent le PVC, l’aluminium, voire la résine. 

image

Entretenir et rénover les meubles de jardin

Avec l’arrivée des beaux jours il faut se préoccuper des meubles de jardin, tables, chaises et transats. Même si vous avez pris la précaution de les rentrer à l’abri, ce qui n’est pas toujours possible ou facile, il faut les contrôler et éventuellement les remettre en état.

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

Les derniers conseils maison

image

Comment se chauffer : les bonnes options

Beaucoup d’installations de chauffage central sont anciennes, consomment trop et mal. Le combustible n’est pas toujours bien choisi en fonction des besoins de la maison et des ressources locales. L’isolation des habitations est souvent insuffisante, et l’on ne prend pas toujours en compte l’intérêt qu’elle représente (en voyant les choses à moyen et à long terme). Les chaudières sont souvent trop puissantes pour le volume à chauffer ; la régulation est mal faite, les pièces sont trop chauffées, d’où un gaspillage d’énergie.

image

Radiateurs de chauffage électriques optimisés : comment les choisir?

Les radiateurs électriques ont été largement répandus dans les années "tout-électriques". Ils n'ont pas toujours bonne réputation, car ils sont considérés comme énergivores, d'utilisation coûteuse et synonymes d'inconfort. Pourtant, si les convecteurs peuvent aujourd'hui être "oubliés" (sauf dans des cas très précis), trois catégories de radiateurs peuvent être considérés comme "optimisés".  

image

Mesures et traçages sur le bois

En menuiserie, beaucoup d’opérations, en particulier le sciage (et accessoirement le perçage), imposent une prise de mesures précise, suivie d’un traçage bien net, avec des outils de qualité . 

image

Installez et entretenez votre bassin

La présence d'un jardin dans votre propriété est un véritable atout, car il vous permet de profiter de votre extérieur durant les beaux jours. Si vous avez la chance d'en disposer, pensez à optimiser son aménagement afin de créer un lieu de vie propice à la détente et à la relaxation. Créer un bassin est un excellent moyen d'embellir votre espace et de lui donner du cachet. Cependant, son installation doit être réalisée avec soin, et il est important de bien l'entretenir régulièrement.

image

Quels sont les choix de positionnement et l'orientation d'une maison

Le positionnement et l’orientation de leur maison ont préoccupé les hommes de toute éternité, mais pas toujours pour les mêmes raisons. La multiplication des constructions pavillonnaires ces dernières années a malheureusement souvent fait oublier ces préoccupations.

image

Qu’est-ce qu’un produit « biosourcé » ?

Le mot « biosourcé », souvent galvaudé, confondu avec le caractère écologique d’un matériau ou d’un produit répond à une définition officielle. Les pouvoirs publics définissent les matériaux biosourcés comme «  issus de la matière organique renouvelable (biomasse), d’origine végétale ou animale. Ils peuvent être utilisés comme matière première dans des produits de construction et de décoration, de mobilier fixe et comme matériau de construction dans un bâtiment  »

image

Installer un lavabo dans une salle de bains

La technique de pose dépend de l’appareil et aussi de la nature de la cloison ou du mur dans laquelle il doit éventuellement se fixer. Elle est différente suivant que le lavabo est sur suspendu sur console, sur colonne ou encastré. Il existe des kits de raccordement proposés en grande surface de bricolage ou magasins de sanitaires, qui permettent de gagner du temps et d’obtenir un résultat esthétique sans soudures.

S’équiper et s’outiller dans la maison

Des outils indispensables pour entretenir la maison

L’entretien de la maison, la décoration de la maison, sa rénovation, le dépannage des équipements justifient d’avoir à la maison un certain nombre d’outils de bricolage, un établi fixe ou un établi pliant, des machines électroportatives (perceuse, ponceuse, visseuse-dévisseuse, scie sauteuse, scie circulaire, raboteuse, défonceuse, outil multifonction, etc.), pour les plus avertis, une machine combinée, voire des machines à poste fixe (raboteur, dégauchisseuse, scie à ruban, scie circulaire de table). 

Un atelier bien équipé

L’idéal est de disposer dans une maison d’un atelier ou au minimum, d’un espace de travail dédié dans la maison. Une trousse à outils de première nécessité est indispensable. Un outillage doit toujours être d’excellente qualité.