Assembler le métal à froid

Les pièces de métal peuvent être assemblées à chaud, mais aussi à froid. Les différentes techniques utilisées dépendent de la destination des pièces, de la résistance souhaitée et du métal travaillé. On assemble à froid par collage, vissage et rivetage

Coller

Le collage des métaux est un procédé d’assemblage récent qui n’a pu se développer que grâce aux progrès effectués dans le domaine des résines synthétiques. Il est aujourd’hui si sûr qu’on l’emploie dans bien des cas en industrie (en aéronautique, par exemple), à la place du rivetage, pourtant très résistant. Seul inconvénient de cette technique d’assemblage : le prix très élevé des colles.

Coller avec des résines époxy

Les colles à base de résine époxy sont généralement à deux composants. Elles se présentent donc sous la forme de deux tubes contenant respectivement l’adhésif et le durcisseur. Les pièces à assembler doivent être parfaitement dégraissées avec du trichloréthylène et légèrement dépolies : frottez-les avec de la toile émeri ou avec une lime si la forme s’y prête davantage.

L’utilisation de la colle

Comme il s'agit d'une colle à deux composants, il faut les mélanger. Le dosage est soit manuel (il faut suivre le dosage indiqué par le fabricant), soit automatique, grâce à une seringue à deux réservoirs, le mélange se faisant en poussant le piston de la seringue.  

Le mélange doit être fait sur une surface propre : petite plaque de verre ou de métal. Il faut obtenir un mélange homogène des deux composants (qui sont d’ailleurs de couleurs différentes) : malaxez avec une petite spatule de bois.
La colle à base de résine époxy a besoin d’une certaine chaleur pour durcir. Prévoyez donc de placer les pièces à coller dans un endroit assez chaud. Il faut au moins 15 °C pour obtenir le durcissement. À 20 °C, il faut 24 heures – ce temps de séchage assez long permet de rectifier les erreurs de positionnement des pièces. À l’aide de la spatule, étalez un film de colle sur les deux pièces (ce produit est à double encollage). Vérifiez le positionnement et placez des serre-joints pour maintenir les pièces pendant le séchage. Afin d’accélérer le durcissement, placez l’assemblage sur un radiateur de chauffage central (séchage en 4 heures) ou dans un four ménager à 80 °C (séchage en 1 heure). Les colles à base de résine époxy ne sont pas sensibles aux hydrocarbures ni aux acides. Avant le séchage, les bavures doivent être enlevées avec un chiffon imprégné d’alcool.

Coller avec des colles cyano-acrylates

Ces colles à prise rapide permettent d’assembler la plupart des métaux et des alliages, en particulier le cuivre, l’aluminium et l’acier. Très liquides, elles se présentent en tubes minuscules (3 g) pour les besoins de l’amateur. Il s’agit de colles s’employant en très petite quantité, la minceur du film garantissant la solidité de l’assemblage. Dans la plupart des cas, une simple goutte suffit (3 g de colle correspondent à environ 200 gouttes).
La solidité de l’assemblage est considérable : la résistance à la traction se situe aux environs de 200 à 250 kg/cm2 ! La résistance au cisaillement et aux chocs est très nettement supérieure à celle des métaux assemblés.

Visser

L’assemblage des métaux par vissage est sans doute le système le plus pratiqué par l’amateur. Deux techniques sont utilisées :
le boulonnage avec serrage d’écrou et le vissage avec filetage (taraudage) des trous ; 
l’assemblage des tôles fines qui peut être effectué aussi avec des vis spéciales à pas auto-taraudeur.

Les boulons

Il n’est pas inutile de préciser qu’on entend par « boulon » une tige filetée cylindrique terminée par une tête dont la forme (variée) permet le serrage – la plus classique est hexagonale, mais on trouve aussi des boulons à tête fraisée à empreinte cruciforme ou à fente. Les écrous sont, eux, taraudés, c’est-à-dire filetés intérieurement pour être serrés sur le boulon. Ils sont aussi hexagonaux, mais il en existe d’autres, à oreilles (papillons) serrables à la main. Le trou taraudé est généralement traversant, mais il y a aussi des boulons borgnes. Les boulons à tête ronde et collet carré sont réservés aux assemblages des pièces de bois (de charpente, notamment).

Les vis

L’utilisation des vis à métaux est justifiée pour des petits assemblages. Elle permet aussi d’assembler lorsqu’il n’est pas possible de poser un écrou sur l’autre face. La difficulté réside dans la nécessité de tarauder les trous percés (de réaliser un pas de vis). Les vis auto-taraudeuses ne peuvent être utilisées que pour les petits assemblages dans du métal tendre.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Travailler le métal

Contrairement à une idée reçue, le travail du métal n’est pas du seul ressort du professionnel. Il est vrai que l’on accorde volontiers à l’amateur une compétence davantage en rapport avec des matériaux plus faciles à façonner que le métal. Pourtant, les occasions ne manquent pas, dans la vie courante, particulièrement lorsqu’on habite une maison individuelle, de mettre en pratique une activité somme toute assez simple, à condition, bien entendu, d’employer et de maîtriser les techniques et le matériel appropriés. Le métal est un matériau qui rebute parfois le bricoleur, car celui-ci le considère comme froid et difficile à travailler, lui préférant le bois. Le métal, pourtant, est plus facile à scier et à usiner, car plus homogène.

image

Percer le métal : les outils de perçage

On perce à froid dans le métal, pour réaliser des trous traversants ou borgnes, destinés généralement au passage des rivets ou au taraudage pour l’assemblage des pièces par boulonnage.  

image

Assembler le métal avec des rivets

Destinés à l’assemblage des métaux en feuilles, en barres laminées et en profilés, les rivets sont posés à froid (jusqu’à 8 mm de diamètre) ou à chaud. Dans l’industrie, on utilise des machines pneumatiques ou hydrauliques. L’amateur se sert plus simplement d’une bouterolle ou d’une pince riveteuse (les rivets sont différents).

Les dernieres vidéos maison

image

Pompe à chaleur et confort d'été

Dans cette interview, Christian PESSEY et Christel MOLLÉ de l' AFPAC , font le point sur l'utilisation d'une pompe à chaleur réversible pour améliorer le confort d'été dans votre logement. 

image

Les conseils de la semaine du 4 au 10 mai

Isoler les combles  contre la chaleur, tout savoir sur  les prises et les interrupteurs , entretenir une  terrasse en terre cuite , rénover les  meubles de jardin , insonoriser une  pompe de piscine , choisir un  chauffe-eau électrique , rénover la pierre, nettoyer un  crépis monocouche , réparer les  fuites de chasse-d’eau  : retrouvez tous les conseils publiés pendant la semaine.

image

Faire des économies d'énergie

Christian PESSEY et Francis TIFFANNEAU, expert chez QUALITEL , font le point de toutes ces règles et habitudes de vie, simples mais efficaces, qui permettent d'économiser l'énergie dans son logement.

Les derniers conseils maison

image

Rénovation des volets en bois

La remise en état régulière des volets en bois tient de la corvée. Impossible d’y échapper tous les deux ou trois ans, surtout en site exposé, par exemple au bord de la mer. C’est pourquoi beaucoup préfèrent le PVC, l’aluminium, voire la résine. 

image

Motorisation de portail

Motoriser l’ouverture du portail d’entrée apporte un élément de confort évident, auquel s’ajoute un aspect de sécurité, dans la mesure où ces systèmes peuvent être commandés à distance par télécommande ou par un dispositif à code sur clavier et/ou une clé de sécurité. Les éléments de motorisation assurent aussi une grande solidité à la fermeture du portail.

image

Installer une baignoire ou une douche

Baignoire ou douche? La compétition semble devoir être remportée par la douche, même si la baignoire reste l'équipement sanitaire le plus efficace pour l'hygiène comme pour le confort et la relaxation. Les conditions d'installation sont assez différentes.

image

Réaliser un pavage extérieur : allée et terrasse

À l’extérieur, le revêtement du sol doit être réalisé sur un terrain bien préparé, avec des matériaux capables de supporter les agressions du temps. Les briques, les pavés autobloquants, les pavés constituent des matériaux solides et durables.

image

Pose des volets roulants : choix et installation

Le volet roulant est composé de lames horizontales articulées entre elles, qui s’enroulent à l’intérieur d’un coffre placé en partie haute de l’ouverture. Leur maniement peut être manuel ou motorisé.

image

Les produits pour le bois

Matériau naturel s’il en est, le bois n’est pas une matière inerte comme le métal ou le plastique. Sans aller jusqu’à parler d’une vie du bois, on sait que du fait de sa structure même – des fibres ligneuses – il réagit aux variations de température et d’hygrométrie. Du fait de sa composition – la cellulose – il est convoité par de nombreux insectes qui y pondent leurs œufs pour que les larves s’en nourrissent pendant leurs phases de développement et de métamorphose. Enfin, on ne tire du bois tout le parti décoratif qu’il mérite qu’en le teintant et en le faisant briller.

image

Remplacer une vitre simple

N’attendez pas qu’elle tombe d’elle-même pour remplacer une vitre fendue ou percée. Si le solin de mastic d’une vitre est décollé sur plus d’un quart de son périmètre, refaites-le entièrement. Et si elle est fendue ou brisée, remplacez-la sans délai. La feuillure doit être parfaitement propre, nettoyée de tout reste de mastic. 

image

Mur en pierres apparentes : joints qui se désagrègent

J'ai acheté une maison avec un mur en pierre apparentes a l'intérieur (salon) et chaque jour nous constatons un effritement de l'enduit sur une seul zone de la pièce. On y constante également des petits trous a certains endroits laissant penser a un verre ou insecte rongeur. Que pouvons-nous nous faire pour stopper ces effritements sans avoir a tout refaire ?