Décaper pour repeindre

Le décapage d’une surface peinte est nécessaire chaque fois qu’on veut la repeindre ou la vernir. On a le choix entre des méthodes chimique ou thermique. La première, plus simple, demande aussi des précautions, le produit étant très corrosif.

Décapage chimique

Les produits pour décaper peintures et vernis sont faciles à utiliser, à condition de prendre un minimum de précautions, compte tenu de leur caractère très agressif. Il en existe une large gamme. Ils sont plus ou moins spécialisés, mais tous bénéficient d’une large polyvalence. Il est intéressant de noter que certains, conçus pour des peintures ou des vernis particuliers (acrylique mono-composant par exemple) sont évidemment plus efficaces que les produits polyvalents ; encore faut-il connaître la nature de la peinture ou du vernis appliqués précédemment, ce qui est rarement le cas.

Formes des décapants chimiques

Vous trouverez aujourd’hui du décapant :
liquide, en flacon ;
en gel, en pot ;
en pâte, en pot ;
– en bombe aérosol pour les travaux précis dans des
endroits difficiles d’accès.

Précautions d'utilisation des décapants chimiques

Certaines précautions d’utilisation s’imposent cependant:
– portez toujours des gants (en caoutchouc ou de bricolage) pour éviter tout risque de brûlure par coulure sur le manche (en cas de contact avec la peau, lavez aussitôt à l’eau claire);
– veillez à travailler lentement, sans faire d’éclaboussures;
rebouchez bien le pot ou le flacon après usage et rangez-les hors de portée des enfants;
lavez à grande eau les surfaces décapées pour stopper l’action des particules pouvant subsister ;
– essayez de rester à l’extérieur ou bien ouvrez grand les fenêtres de la pièce où vous travaillez.

Faire soi-même du décapant

On observera qu’il est possible de faire soi-même du décapant en mêlant de l’alcali et de la colle à papier peint, un vieux truc de professionnel très économique.

Décapage par la chaleur

Les peintures et les vernis contenant des solvants réagissant à la chaleur, il suffit de les chauffer pour qu’ils se dilatent, se ramollissent et se décollent. Il existe deux façons de décaper une peinture ou un vernis thermiquement :
– avec une flamme ;
– par air chaud.

Décapage à la lampe à souder ou au chalumeau

Le décapage avec une flamme suppose d’utiliser une lampe à souder ou au chalumeau, avec une buse et un embout spéciaux, dont la gestion n’est pas toujours facile. Il faut veiller, de plus, à ne pas brûler le support (surtout si c’est du bois !).

Décapage par air chaud

Il est plus facile. On travaille ici avec un décapeur thermique, qui ressemble à un gros sèche-cheveux (attention de ne jamais l’utiliser comme tel !). L’air qu’il diffuse est si chaud qu’il décolle sans difficulté peintures et vernis: c’est un outil parfait pour les petites surfaces (les meubles, par exemple), mais qui ne convient pas pour les grandes superficies comme les murs ou les poutres, par exemple.

Décapage par ponçage

Le ponçage est, pour le bois, une bonne méthode de décapage. Elle suppose une surface plane et un matériel efficace pour cela par exemple une ponceuse électroportative. Il faut du temps et un système d’aspiration de la sciure (attention aux poussières de peinture, toujours toxiques !) : il est bon de porter un masque.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Les produits pour le bois

Matériau naturel s’il en est, le bois n’est pas une matière inerte comme le métal ou le plastique. Sans aller jusqu’à parler d’une vie du bois, on sait que du fait de sa structure même – des fibres ligneuses – il réagit aux variations de température et d’hygrométrie. Du fait de sa composition – la cellulose – il est convoité par de nombreux insectes qui y pondent leurs œufs pour que les larves s’en nourrissent pendant leurs phases de développement et de métamorphose. Enfin, on ne tire du bois tout le parti décoratif qu’il mérite qu’en le teintant et en le faisant briller.

image

Utilisation d'un décapeur thermique

Il est parfois nécessaire de repeindre un meuble, une vieille chaise , une porte, un volet ou un lambris peint ou vernis, il faut les décaper. Quand on répugne à utiliser un décapant chimique, agressif pour l'environnement et non sans danger, il est possible de se servir de la chaleur d’un décapeur thermique.

image

Rénovation des volets en bois

La remise en état régulière des volets en bois tient de la corvée. Impossible d’y échapper tous les deux ou trois ans, surtout en site exposé, par exemple au bord de la mer. C’est pourquoi beaucoup préfèrent le PVC, l’aluminium, voire la résine. 

Les dernieres vidéos maison

image

Nouvelle rubrique séniors !

Rester le plus longtemps possible chez soir pout bien y vivre sa retraite et y vieillir dans les meilleures conditions, c'est le souhait d'un maximum de personnes, même si les établissements spécialisés sont en grande majorité bien tenus, par des personnels dévoués et attentifs. Mais pour rester chez soit quand on perd de la mobilité, il faut des aménagements, des adaptations qui facilitent la vie. Les conseils manquent souvent pour réaliser des travaux dans le logement, avoir les bonnes informations sur les aides financières, les bons contact pour faire certaines démarches. C'est l'objet de cette rubrique.

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

Les derniers conseils maison

image

Le carnet numérique (de santé) du logement

Le carnet numérique du logement –  CLEA  – est-il le carnet de santé de la maison? Dans cette interview, Christian PESSEY et Bertrand LECLERCQ, Directeur de la stratégie numérique chez  Qualitel , vous présentent  CLEA , véritable outil numérique pour connaître et entretenir votre logement. Il est destiné aussi bien aux professionnels du bâtiment qu'aux habitants des logements. RETROUVEZ LA VIDÉO !

image

Le bruit : les points faibles de la maison

Le bruit est la principale nuisance ressentie par les Français. Elle varie évidemment beaucoup selon les endroits, l’environnement, la saison. Il faut noter l’aspect très psychologique du ressenti au bruit qui relativise les normes et règles d’appréciation de cette nuisance. Il faut souligner, par exemple, que plus un environnement est silencieux, et plus on ressentira un bruit qui, dans un environnement bruyant, passerait totalement inaperçu. C’est pourquoi l’on parle généralement « d’émergence », c’est-à-dire de dépassement d’un seuil de bruit moyen dans un lieu donné. Il faut ici distinguer les bruits aériens qui proviennent de l’environnement de la maison et les bruits d’impact qui sont internes à la construction.

image

Les panneaux photovoltaïques et le respect des sites

On sait que les travaux dans l’environnement extérieur d’un monument historique classé doivent faire l’objet d’une autorisation de l’architecte des bâtiments de France communément baptisé ABF. Ses avis sont souvent ressentis comme contraignants voire excessifs, mais on ne peut nier leur importance dans la préservation des sites.

image

Halte aux arnaques : reconnaître les éco-délinquants !

Chauffage, eau chaude, ventilation : Qualit’EnR , l'association qualité énergie renouvelable dresse le portrait des arnaqueurs, des écodélinquants dans le domaine des énergies renouvelables. Des conseils essentiels pour éviter les arnaques.

image

Chèque pellets (granulés) et bois de chauffage

Après le « chèque énergie fioul » celui concernant le gaz et l’électricité, destinés à aider les ménages compte tenu de l’augmentation vertigineuse du prix de ces énergies, voici le «  chèque énergie pellet et bois de chauffage  ».

image

Les installations électriques dans l'atelier de bricolage

L'atelier de bricolage est un lieu où l'installation électrique doit être particulièrement sûr et où elle doit être adaptée à l'utilisation de machine électroportatives ou à poste fixe. Les circuits ne doivent pas être surchargés (pas de multiprises en cascade !) et la prise de terre doit être de qualité. L'idéal est de l'alimenter par un tableau spécifique complémentaire.

image

Poêles et chaudières à granulés : la bonne solution?

Les appareils de chauffage à granulés connaissent un succès important pour leur rendement, leur facilité d'utilisation et les économies de dépenses chauffage qu'ils permettent. Le granulé (ou pellet) est un combustible propre, facile à utiliser et à stocker, en sac ou en vrac. C'est un système de chauffage fortement subventionné par l'état mais aussi, souvent, par les organismes de service public locaux et régionaux. Reste l'approvisionnement qui a connu quelques difficultés récemment.

image

VELUX® illumine les intérieurs pour les fêtes de fin d’année !

Les fêtes de fin d'année approchent pour le bonheur des petits et des plus grands. Lieu de convivialité propice au partage, la maison s'anime d'une ambiance festive où la décoration joue un rôle majeur. Mais cette atmosphère ne serait pas aussi magique sans la lumière : en optimisant la lumière naturelle avec des fenêtres de toit et des éclairages indirects, on compose le scénario idéal pour rallonger les journées et entrer tout en douceur dans les soirées festives.

L’entretien de la maison

Réparer et restaurer la maison

Il faut sans cesse entretenir, réparer et restaurer sa maison ou son appartement, car le bâti est confronté en permanence à des contraintes voire à des agressions qui la dégradent, qui l’usent. Le logement doit aussi constamment évoluer pour suivre les normes, voire les contraintes réglementaires. La rénovation énergétique est dans ce domaine une exigence incontournable. De nombreuses actions de rénovation sont nécessaires comme celles touchant à l’étanchéité de la couverture, des gouttières, des descentes d’eau.

Les diagnostics immobiliers

Mais d’autres composantes de la maison doivent aussi évoluer sous la pression de la loi, à l’occasion d’une vente ou d’une mise en location : installation électrique, installation de gaz, installation d’assainissement, élimination de certains matériaux comme l’amiante.