Le narcisse et la jonquille

Version cultivée et améliorée  de la jonquille (même si celle-ci peut aussi être cultivée), le narcisse, est une plante bulbeuse émettant au printemps une hampe florale haute de 30 à 40 cm.Chaque hampe porte une ou plusieurs fleurs, blanches ou jaunes. La présentation des fleurs, en bouquets ou solitaires, fait la différence entre les espèces et précisément entre le narcisse (fleur solitaire) et la jonquille (fleurs groupées).

Culture du narcisse

La plantation des bulbes en octobre ou novembre, en groupe pour former une touffe. La multiplication se fait par division des caïeux, souvent de façon spontanée. Il n'est pas nécessaire de relever les bulbes, sauf à vouloir les multiplier. Les bulbes doivent être stockés bien au sec. La culture en culture en carafe, sur gravier, est facile à conduire et très décorative. Le forçage est possible dans ce cas. Le narcisse n'est pas exigeant et accepte toutes terres, de préférence argileuses. La floraison commence en fin février pour les plus précoces, en même temps que les crocus. C'est l'une des premières fleurs du jardin.

Utilisation du narcisse

On l’utilise en groupe sur pelouse, rocaille, en bordure, en potée et fleurs coupées.

Les variétés de narcisses

Narcisses à fleurs solitaires

Narcissus bulbocodium, fleurs jaune vif, jaune pâle ou blanches.
N. cantabricus, commune dans le Midi.
N. incomparabilis, fleurs odorantes à longue couronne de couleur distincte.
N. poeticus, le narcisse des poètes,fleurs blanches odorantes,à petite couronne.
N. pseudo-narcissus, appelé à tort jonquille, floraison précoce (fin mars), nombreuses variétés dans les tons jaunes.

Narcisses à fleurs en bouquets 

N. jonquilla, ou vraie jonquille, bouquet de fleurs odorantes quelques variétés à fleurs doubles.
N. juncifolius, naine, se plaît à exposition ensoleillée.
N. tazetta, ou narcisse à bouquet, fleurs bicolores, blanches ou jaunes, toujours odorantes.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Multiplier les vivaces et les bulbes en les divisant

C’est le mode de multiplication végétative le plus simple, car les pousses sectionnées possèdent déjà bourgeons et racines (même à l’état rudimentaire), ce qui permet une reprise facile. Il s’applique aux plantes dont la souche émet des rejets, ainsi qu’aux plantes rhizomateuses ou tubéreuses. La façon d’opérer et les exigences varient en fonction du type de plante, mais on procède presque toujours en automne, pendant la période de repos de la végétation. Ceci vaut surtout pour les plantes à fleurs qui ne peuvent refleurir au printemps que si la mise en place se fait à l’automne.

image

Cultiver les fleurs du jardin

Il est passionnant, mais surtout économique, de multiplier soi-même les plants qui fleuriront le jardin, l’intérieur ou le balcon? Selon qu’il s’agit d’annuelles, de bisannuelles, de vivaces ou de bulbeuses, les plantes demandent des soins différents, depuis le semis jusqu’à la floraison.

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

Les derniers conseils maison

image

Comment se chauffer : les bonnes options

Beaucoup d’installations de chauffage central sont anciennes, consomment trop et mal. Le combustible n’est pas toujours bien choisi en fonction des besoins de la maison et des ressources locales. L’isolation des habitations est souvent insuffisante, et l’on ne prend pas toujours en compte l’intérêt qu’elle représente (en voyant les choses à moyen et à long terme). Les chaudières sont souvent trop puissantes pour le volume à chauffer ; la régulation est mal faite, les pièces sont trop chauffées, d’où un gaspillage d’énergie.

image

Radiateurs de chauffage électriques optimisés : comment les choisir?

Les radiateurs électriques ont été largement répandus dans les années "tout-électriques". Ils n'ont pas toujours bonne réputation, car ils sont considérés comme énergivores, d'utilisation coûteuse et synonymes d'inconfort. Pourtant, si les convecteurs peuvent aujourd'hui être "oubliés" (sauf dans des cas très précis), trois catégories de radiateurs peuvent être considérés comme "optimisés".  

image

Mesures et traçages sur le bois

En menuiserie, beaucoup d’opérations, en particulier le sciage (et accessoirement le perçage), imposent une prise de mesures précise, suivie d’un traçage bien net, avec des outils de qualité . 

image

Installez et entretenez votre bassin

La présence d'un jardin dans votre propriété est un véritable atout, car il vous permet de profiter de votre extérieur durant les beaux jours. Si vous avez la chance d'en disposer, pensez à optimiser son aménagement afin de créer un lieu de vie propice à la détente et à la relaxation. Créer un bassin est un excellent moyen d'embellir votre espace et de lui donner du cachet. Cependant, son installation doit être réalisée avec soin, et il est important de bien l'entretenir régulièrement.

image

Quels sont les choix de positionnement et l'orientation d'une maison

Le positionnement et l’orientation de leur maison ont préoccupé les hommes de toute éternité, mais pas toujours pour les mêmes raisons. La multiplication des constructions pavillonnaires ces dernières années a malheureusement souvent fait oublier ces préoccupations.

image

Qu’est-ce qu’un produit « biosourcé » ?

Le mot « biosourcé », souvent galvaudé, confondu avec le caractère écologique d’un matériau ou d’un produit répond à une définition officielle. Les pouvoirs publics définissent les matériaux biosourcés comme «  issus de la matière organique renouvelable (biomasse), d’origine végétale ou animale. Ils peuvent être utilisés comme matière première dans des produits de construction et de décoration, de mobilier fixe et comme matériau de construction dans un bâtiment  »

image

Installer un lavabo dans une salle de bains

La technique de pose dépend de l’appareil et aussi de la nature de la cloison ou du mur dans laquelle il doit éventuellement se fixer. Elle est différente suivant que le lavabo est sur suspendu sur console, sur colonne ou encastré. Il existe des kits de raccordement proposés en grande surface de bricolage ou magasins de sanitaires, qui permettent de gagner du temps et d’obtenir un résultat esthétique sans soudures.

Le jardin pour fleurir la maison

Connaissance des différents types de fleurs

Les fleurs constituent le décor coloré du jardin d’agrément. Fleurs annuelles, fleurs bisannuelles, fleurs vivaces, bulbeuses, roses et rosiers, plantes grimpantes ne se multiplient pas de la même façon. Celles qui se sèment, doivent être semées en place ou au contraire semées en terrine ou en godet pour ensuite être repiquées en pépinière ou plantées en place.  Des techniques spécifiques comme le bouturage, le marcottage ou la greffe permettent la multiplication de certaines fleurs. Certaines possèdent un bulbe comme la tulipe ou la jacinthe, d’autres un rhizome, qui doivent être mis en terre à la bonne époque, laissés en place ou relevés après floraison. 

Les roses : des fleurs à part pour la maison

Les rosiers occupent une place à part dans le jardin d’agrément par l’abondance de leur floraison. La taille des rosiers fait appel à une technique particulière. Certains rosiers doivent être palissés ou tuteurés.