Fuites sur robinet mélangeur

Les robinets mélangeurs à col de cygne équipent encore beaucoup de lavabos de salles de bains et d'éviers de cuisine. Leur fonctionnement est simple et les sources de problèmes faciles à résoudre. Différents joints peuvent faire "goutter" ou faire fuir le robinet.

Fuite au col de cygne

Un joint annulaire (joint torique) assure l’étanchéité au niveau du col de cygne (bec de répartition de l’eau entre les bacs de l’évier). Il finit par s’user et l’eau suinte au-dessus du corps des robinets dès que vous les ouvrez. Le changement de ce joint est très simple :
– desserrez le gros écrou à la base du col de cygne avec une clé plate ou à molette (pas avec une pince multiprise pour ne pas abîmer le chrome de l’écrou) ;
– déboîtez le col de cygne, retirez le joint usé et remplacez-le (lubrifiez le joint avec de la graisse à base de silicone) ;
– replacez le col de cygne et l’écrou.

Le robinet fuit

Un robinet mélangeur classique comprend :
deux poignées rotatives en forme de gros bouton pour l’eau froide et l’eau chaude ;
un corps métallique pourvu d’un passage d’eau ;
un mécanisme, vissé sur le corps de robinet, doté d’une tige terminée par un clapet, se déplaçant de haut en bas quand on visse la poignée, et de bas en haut quand on la dévisse : le clapet bouche ou ouvre le passage d’eau dans le corps du robinet.

Les joints du robinet mélangeur

Le mécanisme du robinet possède deux joints :
– le premier, en forme de rondelle plate (en fibre) assure l’étanchéité entre le corps du robinet et le mécanisme ;
– le second, en forme de grosse pastille en caoutchouc noir, équipe le clapet et contrôle le passage de l’eau.

Il existe deux modèles de joints de clapet :

joint de clapet plein, venant se placer par emboîtement dans une coupelle formant le clapet ;
joint de clapet percé au centre, maintenu dans la coupelle par une petite vis et un écrou central.
Ces deux joints doivent impérativement être changés en même temps.

Si après remplacement, le robinet goutte toujours, c’est qu’il faut refaire le siège du clapet avec un rodoir. En général, ce travail est à confier à un plombier. Mais le plus simple est encore de remplacer le mélangeur par un mitigeur.


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Entretien des mitigeurs thermostatiques

Je viens de faire installer une douche dans un appartement que je loue . J'ai lu que le mitigeur thermostatique placé nécessite un entretien et un changement des cartouches tous les ans. Ma question est la suivante : "est ce que le locataire doit le faire à sa charge ? ". Anny

image

L'eau dans votre maison : votre installation de plomberie

L'eau dans la maison est essentielle. il faut en être privé pour mesurer toute l’importance que tient l’eau courante dans la vie quotidienne. Toutefois, les différents problèmes de plomberie , problèmes d’évacuation des eaux usées sont au moins aussi gênants que le manque de pression, la pollution et les fuites sur le réseau d’eau potable et sanitaire. Les usagers que nous sommes s'intéressent peu à la plomberie, même pour des travaux pourtant relativement simples, à commencer par la réparation des fuites. Cependant, nombre d’interventions sont à la portée de l’amateur soigneux, grâce à des produits conçus pour simplifier les travaux et réduire, voire éliminer, les opérations nécessitant un solide savoir-faire.

image

Le robinet mitigeur thermostatique de douche et de baignoire

L'alimentation en eau de la baignoire et de la douche a longtemps été constituée de deux robinets à clapet séparés. Puis est venu le robinet à poignées distinctes et bec unique, puis le mélangeur à poignée et bec unique, enfin de mitigeur thermostatique. C'est le dispositif qui tend à ce généraliser. 

image

La robinetterie

Pendant longtemps, tous les robinets reposaient sur le même principe : un clapet doté d’un joint, obturant ou libérant un passage d’eau dans le corps du robinet sous l’effet de la rotation d’une poignée. Si ce système équipe encore beaucoup de robinets – vannes, robinets de puisage, mélangeurs –, des mécanismes plus sophistiqués permettent désormais un dosage précis, et certains mitigeurs thermostatiques sont réglables au degré près. Bien plus performants, ces robinets sont aussi beaucoup plus chers et pratiquement impossibles à entretenir par l’amateur. 

Les dernieres vidéos maison

image

Halte aux arnaques : reconnaître les éco-délinquants !

Chauffage, eau chaude, ventilation : Qualit’EnR , l'association qualité énergie renouvelable dresse le portrait des arnaqueurs, des écodélinquants dans le domaine des énergies renouvelables. Des conseils essentiels pour éviter les arnaques.

image

Nouvelle rubrique séniors !

Rester le plus longtemps possible chez soir pout bien y vivre sa retraite et y vieillir dans les meilleures conditions, c'est le souhait d'un maximum de personnes, même si les établissements spécialisés sont en grande majorité bien tenus, par des personnels dévoués et attentifs. Mais pour rester chez soit quand on perd de la mobilité, il faut des aménagements, des adaptations qui facilitent la vie. Les conseils manquent souvent pour réaliser des travaux dans le logement, avoir les bonnes informations sur les aides financières, les bons contact pour faire certaines démarches. C'est l'objet de cette rubrique.

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

Les derniers conseils maison

FIN DE LA PUBLICITÉ SUR RÉNO-INFO-MAISON.com

Pour répondre à la demande de plusieurs internautes fidèles, nous avons supprimé la publicité sur RÉNO-INFO-MAISON.com pour une meilleure lecture du site mais aussi pour souligner notre indépendance. Nous espérons que vous apprécierez cet effort qui n'est pas sans impact budgétaire. RÉNO-INFO-MAISON.com, C'EST + de 2000 FICHES CONSEILS, DES CENTAINES DE RÉPONSES À VOS QUESTIONS, SUR LA MAISON, SUR LA CONSTRUCTION, LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE MAIS AUSSI LE JARDINAGE. 

image

Faire un forage soi-même dans son jardin : taper un puits (mise à jour)

Autrefois, chaque jardin avait son puits, qui permettait son arrosage en toutes saisons (ou presque) et souvent l'alimentation en eau de la maison. La nappe phréatique se trouvant généralement à quelques mètres sous le niveau du sol, il était possible de récupérer l'eau avec un seau ou avec une pompe de surface. Les puits ont souvent été bouchés. Il existe une solution simple pour aller chercher l'eau, sans forage important: il est possible de "taper" un puits chez soi, sans grand équipement.  

image

Le BTP se mobilise pour le Téléthon 2024 - programme et actions

Partenaire de l’AFM Télethon depuis 2018, Synerciel (réseau ayant pour objectif de fédérer des entrepreneurs autour de la rénovation énergétique) souhaite en cette année olympique 2024 mettre toute son énergie à l’organisation de la plus grande manifestation sportive du secteur du BTP sous le signe de la solidarité : la première édition du « Téléthon de la Filière du Bâtiment  ».

image

Interdiction de louer les passoires thermiques : le calendrier est revu

Les passoires thermiques, nom donné aux logements laissant fuir les calories l'hiver du fait d'une absence d'isolation ou d'une isolation défaillante, sont dans le collimateur du Gouvernement depuis longtemps. Pour "inciter" les propriétaires bailleurs à faire des travaux, l'idée d'une interdiction de location ou de re-location des logements les plus mal classés thermiquement a fait son chemin. On savait le principe acquis, mais pas le calendrier et les modalités de mise en œuvre des dispositions prises. Un arrêté le publié 18 août 2023, jugé trop contraignant, a été remplacé par un autre, le 23 mars 2024, modifiant notamment l'entrée en vigueur des mesures restrictives à la location des logements en fonction de leur classement au DPE.  

image

Comment faire du mortier de chaux

Le mortier de chaux a longtemps été le matériau de maçonnerie le plus utilisé pour maçonner et notamment pour assembler des pierres ou pour réaliser des enduits notamment intérieurs. Facile à fabriquer car utilisant un liant aisé à produire, il reste très employé, surtout pour la restauration des vieilles demeures et des bâtiments historiques. Comme toujours, de bons outils bien sélectionnés sont nécessaires pour tous vos travaux de maçonnerie .

image

Comment améliorer l'eau du robinet?

On se pose beaucoup de questions sur la qualité de l'eau du robinet . Il est possible de l'assainir pour garantir sa potabilité et donc notre sécurité alimentaire. Voici quelques méthodes pour traiter l' eau du robinet à la maison.

image

Le salpêtre c'est quoi? Ça se traite comment?

Le salpêtre est une formation saline qui se produit sur les surfaces des murs, principalement en maçonnerie ou en béton, à cause de l' humidité . Il apparaît sous forme de taches blanchâtres ou grises, souvent poudreuses. Le salpêtre est causé par la migration des sels minéraux contenus dans les matériaux de construction vers la surface sous l'effet de l'eau. Lorsque l'eau s'évapore, elle laisse ces sels derrière elle sous forme de poudre grisâtre à blanche. Le salpêtre touche prioritairement les vieux locaux agricoles ayant accueilli du bétail dont la maçonnerie a été imprégné d'urine animale : bergerie, étable, écurie, porcherie notamment.  Dans les maisons récente, il apparaît au niveau des joints entre parpaing, qu'il désagrège  

Rénovation et entretien de votre logement

Rénover tous les secteurs de la maison

Tous les conseils pratiques et les informations dans tous les secteurs de l’habitat, pour entretenir, rénover, réparer, construire sa maison par Christian PESSEY, journaliste de la construction. L’entretien de la maison est crucial pour une utilisation optimale et quotidienne de votre logement, mais aussi pour maintenir la valeur de votre maison au plus haut niveau. 

Un entretien régulier de la maison

Faute d’entretien régulier, il faut souvent recourir à une rénovation globale, par des travaux de consolidation de la maçonnerie, par une restructuration du bâti, une mise à niveau de l’isolation et du chauffage pour une exploitation rationnelle de la maison, en économisant l’énergie, donc les dépenses de chauffage, dans le respect de l’environnement, par réduction des nuisances, des particules fines, mais aussi des gaz à effet de serre dans la perspective d’une optimisation du bilan carbone de l’habitat.