Les conseils maison : Maçonnerie

Maçonnerie

image

Le ravalement en questions : l'interview

Le ravalement des maisons et des immeubles est esthétique, technique et réglementaire. Esthétique car il assure sa beauté de la construction. Technique car il assure la préservation du bâti. Réglementaire car c'est une obligation dans certaines communes. Daniel SIRÈNE, patron de DSD RÉNOV, entreprise spécialisée, notamment, dans le ravalement des immeubles de qualité architecturale, répond aux questions de Christian PESSEY dans l'émission LA MAISON DE CHRISTIAN. Voici ses questions...

image

Pourquoi une dalle de béton se fissure-t-elle?

La fissuration d'une dalle en béton peut avoir des causes multiples,  qu'il convient d'identifier car elle peut aller jusqu'à fragiliser l'ouvrage. Ce n'est pas catastrophique pour une dalle coulée au sol (par exemple une terrasse en terre-plain), mais cela peut être catastrophique pour un élément structurel de la construction (linteau, dalle auto-porteuse, etc.). 

image

Suspendre et fixer dans les matériaux pleins

Les matériaux pleins se répartissent en deux types bien différenciés (durs et friables), auxquels correspondent des techniques de fixation entre lesquelles vous aurez à choisir en fonction de la charge à supporter.

image

Suspendre et fixer dans les matériaux creux

Accrocher un objet au mur n’est pas une opération si simple pour que l’on puisse l’exécuter à la va-vite ; le croire peut conduire à de graves déboires. Le choix d’une technique de fixation s’effectue en fonction de deux paramètres : la charge à supporter (considérée en bout de bras de levier) et la nature du matériau dans lequel on veut implanter la fixation. Les matériaux creux se classent en deux grandes catégories (drus et friables), avec des moyens de fixation correspondants différents.  

image

Couler les fondations

Le coulage de fondations est presque toujours nécessaire pour assurer la stabilité au sol des ouvrages ; elles peuvent se réduire à une simple semelle de mortier de quelques centimètres d’épaisseur pour un muret ou être constituées de longrines de fortes épaisseurs en béton armé pour les murs porteurs.

image

Fissuration sur terrain argileux : comment être indemnisé?

Le phénomène de retrait-gonflement des argiles (RGA) est accentué par l'alternance brutale de longues périodes de sécheresse et d'évènements pluviaux souvent extrêmes. C'est à l'origine de l'augmentation spectaculaire du nombre et du montant des indemnisations par l'État et les assurances. Pour en bénéficier il faut être très attentif à la procédure.

image

Réaliser un sol en béton

La réalisation d'un sol en béton s'impose dès lors que l'on souhaite obtenir une surface plane, régulière, solide, destinée à rester brute ou à recevoir un revêtement. Il faut pour cela savoir doser ciment, sable et granulats (gravier).

image

Quel type de chaux pour le mortier de chaux?

La chaux est un lient hydraulique, c'est-à-dire un matériau qui durcit au contact de l'eau. Additionné de sable et d'eau la chaux forme un liant très performant pour la maçonnerie. On l'utilise depuis l'Antiquité et les pierres d'un grand nombre de maisons anciennes ont été assemblées avec du mortier de chaux. Elles sont debout depuis des siècles. Nos ancêtres en connaissaient l'utilisation et la qualité : chaque village n'avait-il pas son "four à chaux" ? On redécouvre aujourd'hui ce matériau de maçonnerie peu coûteux, facile à employer, durable et performant. Il en existe plusieurs types. 

image

Dalle de béton fissurée : causes

La fissuration d'une dalle en béton constitue un désordre qui peut n'être inquiétant. Si des micro-fissures superficielles n'évoluant pas ne sont qu'esthétiques, des fissures plus importantes, évolutives peuvent être inquiétantes et mériter une intervention rapide. 

image

Les sols de la maison : quelle structure?

Quand on parle de "plancher", quel que soit le niveau, il s'agit du sol de la maison elle-même ou des différents étages. Il est bon de connaître leur nature autant pour les revêtir que pour l'établissement des différents équipements de plomberie, d'électricité, de chauffage, etc.

image

Rebouchage des trous et fissures sur les murs

Les fissures murales et les trous peuvent avoir des origines diverses. Une porte qui claque ou de légers mouvements de la maison sont à l'origine de fissures sur les doublages ou les murs. D’autres défauts courants sont causés en arrachant une cheville, un crochet ou en enlevant une tringle à rideau. Le rebouchage nécessaire pour supprimer les trous et les fissures dans le plâtre ou l'enduit d'un mur ou d'un plafond demande quelques précautions.

image

Reboucher les fissures sur les murs et le plafond

Aux murs comme au plafond, les fissures (et éventuellement les trous) doivent être rebouchées dès lors que l'on veut repeindre la surface ou la tapisser (les papiers épais supportent les petites fissurations si elles ont été stabilisées). Une fente importante doit aussi vous alerter si elle s’élargit : elle signifie un désordre de la maçonnerie qu’il faut signaler sans tarder à un professionnel pour qu’il en diagnostique la gravité, l’origine et qu’il détermine les mesures à prendre.

image

Un bunker sous votre jardin ?

Un bunker chez soi? C'était la préoccupation de beaucoup de monde dans les années 60, en pleine Guerre Froide, lors de la crise de Cuba ou autres tensions entre l'URSS et l'Occident. Qui aurait pu imaginer que cela redevienne un projet concret et une préoccupation sérieuse dans le premier quart du XXI e siècle? C'est pourtant redevenu d'actualité, avec la commercialisation de bunkers pour plusieurs raisons : le risque de tempête du fait du dérèglement climatique (notamment aux États-Unis), celui d'incident nucléaire civile avec Tchernobyl  et  Fukushima et enfin le risque militaire avec les tensions diplomatiques et la guerre en Ukraine. On ne parle pas de l'inquiétude sécuritaire. Les pouvoirs publics s'équipent depuis longtemps d'abris sécurisés contre tous les risques. Pourquoi pas les particuliers?

image

Bordures de jardin : comment les couler et les installer

C'est en hiver qu'il faut se lancer dans l'implantation ou le remplacement des bordures de jardin car vous ne risquerez pas d'abîmer les plantations. Il existe toutes sortes de bordures mais celles en béton sont à la fois les plus discrètes, les plus efficaces et les plus faciles à mettre en place. Si le terrain est en pente, elles permettront de soutenir la terre en amont.

image

Rénovation de la maison : planifiez vos travaux

Que vous envisagiez de rénover complètement une maison ou simplement de redécorer une pièce, il faut partir du bon pied : évaluer l’ampleur du travail à entreprendre, mesurer le temps qu’il vous faudra pour le mener à bien, apprécier vos propres capacités à le réaliser correctement. Vous devrez aussi prendre les précautions qui s’imposent pour écarter, dès le début du chantier, tout risque d’accident. Enfin, vous devrez vous faire une idée du coût des travaux que vous souhaitez entreprendre pour ne pas dépasser exagérément votre budget ou prendre les mesures nécessaires pour en assurer le financement échelonné.

image

Les adjuvants du mortier et du béton : à quoi ça sert?

Les adjuvants sont des produits qui, ajoutés en faible dose au moment du gâchage modifient et améliorent les mortiers et béton. la pratique n'est pas nouvelle pusique déjà dans l'antiquité, on ajoutait du sang de bœuf au mortier pour accélérer sa prise.

image

Ferrailler une dalle en béton (béton armé)

Une dalle en béton est une structure importante dans la construction d'une maison, selon son emplacement et sa destination, est soumise à de force et tensions plus ou moins importantes. Elle doit dans tous les cas être ferraillée. Différents adjuvants seront apportés au béton selon sa destination et des conditions de coulage.  

image

Les enduits muraux - La Maison de Christian épisode 38

La maison de Christian · Les enduits muraux - épisode 38 Stéphane THIOLIÈRE, Directeur Marketing et R&D chez TOUPRET et Christian PESSEY font le tour des enduits muraux devenus bien plus accessibles aux amateurs comme aux professionnels 

image

La maçonnerie à joint mince à la colle vinylique pour cloisons en carreaux de béton cellulaire

Les blocs de béton cellulaire ont inauguré les premiers, bien avant la brique alvéolaire (Monomur), la notion de blocs ou carreaux rectifiés autrement dit strictement calibrés, ce qui a permis un assemblage à joints minces très efficace, avec un mortier spécifique. Une étape est franchie avec la possibilité d'un assemblage des carreaux pour cloison et aménagements intérieurs avec de la colle vinylique par Siporex, la marque historique des blocs en béton cellulaire. 

image

Mortier bâtard : à quoi ça sert?

Le mortier bâtard résulte du mélange de ciment et de chaux, de sable et d'eau. On obtient ainsi un mortier de haute qualité, plus solide que le mortier de chaux, plus facile à travailler et plus respirant que le mortier de ciment.

image

Dalle béton : quand et pourquoi la ferrailler?

Une dalle béton est une structure solide destinée à supporter une charge plus ou moins importante selon son épaisseur et sa structure. Pour supporter les tensions de l'ouvrage, elle est renforcée par des fers destinés à assurer sa résistance.

image

Briques verre pour mur ou cloison

Les briques de verre constituent une bonne solution pour séparer une pièce en deux tout en laissant passer la lumière. Elles sont très appréciées dans les cuisines et salles de bains, à cause de leur tenue à la graisse et à l’humidité. Il s'agit de blocs creux, extrêmement résistants, qui peuvent s'assembler pour former de véritables ouvrages de maçonnerie. Ce type de cloison rivalise favorablement avec celles en plaques de plâtre .

image

Comment doser le mortier bâtard

Le mortier bâtard est composé de ciment et de chaux, deux liants hydrauliques . Il est plus souple à manier que le mortier de ciment pur, et sa couleur au séchage est plus blonde. La question du dosage se pose souvent car des proportions dépendront la solidité de l'ouvrage, la chaux étant moins résistante à la charge que le ciment. 

image

Maçonnerie à joint mince en mousse polyuréthane

Mon fils va bientôt faire construire et le maître d'œuvre lui propose, pour limiter les coûts, de monter les murs en briques avec joints fins à la mousse type Califix qui soit disant est plus résistant que la colle. Je ne vois nulle part des avis sur cette technique de montage sauf qu'un maçon portugais nous le déconseille fortement car si c'est mal posé ce peut être la catastrophe. Cela m'inquiète un peu. Merci pour votre avis Valy

image

Faire du béton de chaux (dosage et gâchage)

La chaux étant un liant hydraulique , au même titre que le ciment, elle est très utilisée en maçonnerie et depuis très longtemps, pour maçonner des pierres et réaliser des enduits. Elle peut donc tout à fait être utilisée pour réaliser du béton, notamment pour la réalisation de dalles flottantes sur hérisson.

image

Plafond en plaque de plâtre

Bien qu’il soit toujours possible de visser directement des plaques de plâtre sous les solives d’un plancher, la méthode correcte consiste à établir une ossature métallique suspendue aux solives, ossature sur laquelle les plaques de plâtre seront fixées. Cette technique permet en outre d’établir une isolation thermique et phonique avec de la laine minérale. Les plafonds à ossature simple répondent aux nécessités des constructions traditionnelles à plancher en lames ou en panneaux reposant sur des solives. Il existe aussi des suspentes destinées à une fixation entre les hourdis béton ou par vissage sous les dalles en béton.

image

Faire du mortier de chaux (dosage et gâchage)

Le mortier de chaux a longtemps été le matériau de maçonnerie le plus utilisé pour maçonner et notamment pour assembler des pierres ou pour réaliser des enduits notamment intérieurs. Facile à fabriquer car utilisant un liant aisé à produire, il reste très employé, surtout pour la restauration des vieilles demeures et des bâtiments historiques. 

image

Poser de la mosaïque murale en plaque

La pose des tesselles de mosaïque est facilitée par leur assemblage en plaques contrecollées sur une toile Nylon, parfois sur papier kraft. On peut ainsi couvrir toute une surface ou insérer des motifs entre des carreaux classiques.

image

Cloisons légères de séparation : quel matériau choisir?

Monter une cloison permet de réaliser différents aménagements : séparer un grand espace en plusieurs pièces, créer une séparation dans une pièce ou installer un coin bureau ou toilettes. Suivant votre besoin et l’emplacement de la cloison, il est important de faire le bon choix.  

image

Couler une dalle en béton extérieure

Le béton commence à prendre 2 h environ après avoir été gâché. Il faut donc le couler, le tasser et en lisser la surface pendant cette durée. Divisez les grandes surfaces en sections pouvant être finies sans difficulté dans ce laps de temps. Vous pouvez marcher sur le béton au bout de 3 jours, mais attendez 5 jours avant de le décoffrer et au moins 10 avant de rouler dessus avec une voiture.  

image

Dalle en béton ou vide sanitaire?

Tout d'abord je tiens a vous dire mon regret concernant la suppression de votre émission sur RMC que je suivais régulièrement. Je me rabats sur votre site pour avoir des infos bricolage!. Je souhaite rénover une maison ancienne (pierres/chaux) notamment le sol composé actuellement de pierre sur terre battue surmonté d'un plancher en bois. Faut-il mieux couler une dalle béton sur l'ensemble de la surface ou de créer un nouveau vide sanitaire en dur mais avec quels matériaux? Jean-Pierre

image

Ouvrages en béton : conception et dosage selon les cas

Le béton est un mélange de ciment et d’agrégats (gravier et sable). L’eau ajoutée pendant le gâchage déclenche des réactions chimiques qui le transforment en un matériau solide, très résistant. Le degré de résistance peut être modulé en agissant sur le dosage des ingrédients, en fonction de l’utilisation prévue. Celui-ci doit être extrêmement précis : un excès d’agrégats compromet la qualité de la finition ; avec trop de sable, la surface du béton résiste mal aux agressions. Le mélange commence à prendre en 2 h, et on ne peut plus le travailler. Toutefois, le béton n’atteint réellement toute sa résistance qu’au bout de plusieurs jours, et continue de durcir tant qu’il contient de l’eau. Le coffrage doit être réalisé avec soin.

image

Construire un muret de jardin en pierres

La construction d’un mur en pierres de pays nécessite une certaine habitude des travaux de maçonnerie. On a utilisé ici des pierres moyennes et quelques grosses pierres à maçonner. Une méthode plus simple, donnant le même effet, consiste à ériger deux parois accolées, avec du mortier seulement au centre, de façon à créer l’illusion d’un muret en pierres sèches.

image

Construire en briques Monomur

La brique est l’un des matériaux les plus utilisés pour construire une maison. La brique dite « Monomur » est une brique creuse particulière, inventée dans les années 1970 pour répondre aux besoins de construction de maisons aux parois isolantes pour faire face à la crise pétrolière.

image

Réaliser un pavage extérieur : allée et terrasse

À l’extérieur, le revêtement du sol doit être réalisé sur un terrain bien préparé, avec des matériaux capables de supporter les agressions du temps. Les briques, les pavés autobloquants, les pavés constituent des matériaux solides et durables.

image

Mur en pierres apparentes : joints qui se désagrègent

J'ai acheté une maison avec un mur en pierre apparentes a l'intérieur (salon) et chaque jour nous constatons un effritement de l'enduit sur une seul zone de la pièce. On y constante également des petits trous a certains endroits laissant penser a un verre ou insecte rongeur. Que pouvons-nous nous faire pour stopper ces effritements sans avoir a tout refaire ? 

image

Rénover la pierre

Malgré ce que l'on dit, la pierre n'est pas éternelle, surtout quand il s’agit d’un calcaire tendre, exposé aux agressions d’une atmosphère polluée. Il est nécessaire de la nettoyer, de la décaper et souvent de la restaurer voire de la réparer.

image

Reconstruire une ruine : conditions à remplir

Une construction en ruine peut-elle toujours être reconstruite et redevenir une maison d'habitation? On peut être tenté de le penser et avoir la mauvaise surprise de se rendre compte que ce n'est pas autorisé après y avoir investi des sommes conséquentes, malgré un coût d'acquisition attrayant.

image

Béton cellulaire : avantages et inconvénients

 Le béton cellulaire est très répandu en Allemagne et dans les pays du Nord, mais il est encore très peu utilisé chez nous. Il est connu en France sous sa marque générique historique : Siporex (devenu Xella / Ytong ).

image

Humidité : les fuites d'eau

On y a tous et toutes été confrontés un jour ou l’autre : la fuite d’eau insidieuse ou envahissante. Généralement c’est la panique et l’on perd tous ses moyens devant l’envahissement aquatique. Quelques bons réflexes vous permettront de limiter les dégâts.

image

Humidité : les infiltrations

Après les remontées capillaires, les infiltrations sont certainement la deuxième grande cause d’humidité dans la maison. Elles regroupent toutes les formes d’humidification du bâti, dues à des pertes d’étanchéité de ce que les professionnels appellent « l’enveloppe ».

image

Humidité dans la maison : les remontées capillaires

Les remontées capillaires constituent un fléau dont il n’est pas toujours possible de venir à bout. Elles sont la principale cause d’humidité dans les maisons, au niveau du rez-de-chaussée voire du premier étage.

image

Gâcher du plâtre

Tout le monde connaît le plâtre, sans toujours savoir à quoi il sert et surtout comment on l’utilise…  Quand on sait ce que c'est, comment il est fabriqué et à quoi il sert, on peut plus facilement s'en servir.

image

Béton : fabriquer des parpaings (blocs béton ou moellons en béton)

Pourquoi ne fabriqueriez-vous pas vous-même les parpaings en béton dont vous avez besoin ? C'est là une entreprise très simple à condition de disposer d'un peu de temps et d'une place suffisante pour en couler simultanément un certain nombre. À l’inverse de la plupart des parpaings du commerce, les vôtres seront pleins, et donc un peu plus lourds.

image

Faire du plâtre

Du fait de son temps de prise très bref, le plâtre est plus difficile à gâcher que le ciment ou la chaux. De plus, il suffit d’un rien (malaxage irrégulier, complément d’eau, etc.) pour faire “mourir” le plâtre qui, une fois mis en œuvre, ne prendra pas ou se révélera sans résistance. Le gâchage et l’application du plâtre sous forme d’enduit constituent de véritables spécialités.

image

Construire un mur en béton banché

Le béton peut servir à construire des murs ou des cloisons d'une grande solidité. C'est ainsi que sont construits nombre d'immeubles collectifs, mais aussi certaines maisons individuelles. Cette technique peut aussi être utilisée pour l'édification de mur de soutènement très solides.

image

Coffrage du béton

Plus particulièrement utilisés pour la réalisation d'ouvrages en béton armé, les coffrages serviront dès que l'on voudra donner au béton durci une forme très précise résultant d'un véritable moulage. Le moule utilisé ici sera en fait un simple coffrage, constitué d'éléments plats en bois, parfois en métal et même en matière plastique. Le coffrage permettra donc de limiter la coulée et de contenir le béton frais pendant la prise.

image

Le béton armé : ferraillage des poteaux, des poutres, des linteaux, des fondations et des dalles

Matériau à haute résistance, le béton est néanmoins cassant sitôt que s'exerce sur lui des tensions importantes. Il est particulièrement sensible à la traction. Le remède à cette relative fragilité consiste à placer dans la pièce en béton une armature métallique qui, en la renforçant dans d'appréciables proportions, en fera un matériau de construction idéal, pratiquement inaltérable, permettant de véritables prouesses architecturales, et possédant des qualités de résistance au feu bien supérieures à celles du fer et du bois.  

image

Le béton prêt à l'emploi et les bétons pré-dosés

Si vous avez besoin d'un quantité importante de béton vous pouvez vous en faire livrer "prêt à l'emploi", par un camion toupie. À l'inverse, pour de petites qualités, vous pouvez recourir à du béton pré-dosé, en sac de 2 à 30 kg.

image

Le gâchage du béton à la bétonnière

L'emploi d'une bétonnière (que vous pouvez louer) s'impose sitôt qu'il est nécessaire de gâcher une quantité relativement importante de béton (coulage d'une petite chape par exemple).

image

Maçonnerie : les outils de frappe

En maçonnerie, il existe un grand nombre d'outils de frappe. Ils sont lourds et doivent être de bonne qualité. Vous devez être vigilants et ne pas les lâcher lorsque vous travaillez en hauteur ! On comprend ici l'intérêt du casque... 

image

La pierre de construcion et la pierre reconstituée

Notre pays est tout particulièrement attaché à la pierre, au point que le mot désigne toute construction solide et durable. "Investir dans la pierre", c'est placer son argent dans une construction en pierre pouvant rapporter ou/et prendre de la valeur. En maçonnerie, on utilise plusieurs types de pierre qui vont de la pierre sèche de pays aux beaux blocs calcaires à parements droits issus des carrières de la plaine de Caen.

image

Assembler les briques

Un maçon amateur voulant réaliser une construction en briques commence souvent son apprentissage par la réalisation d’un ouvrage en briques pleines : petit muret décoratif, construction d’un barbecue, etc. Il faut respecter des règles précises concernant la disposition des briques (appareillage), leur coupe et l’exécution des joints.

image

Les outils de maçonnerie pour le mortier et le béton

Le gâchage du mortier et du béton (c'est-à-dire le mélange du ciment, des agrégats et de l'eau) exige l’utilisation d’instruments appropriés, tant pour la préparation des composants que pour le gâchage proprement dit. Cette opération demande beaucoup de soin car dépend en grande partie la solidité des ouvrages.

Enduit sur mur en mâchefer

Je voudrais restaurer le revêtement mural de ma maison qui est de 1903 et dont les murs sont en "mâchefer" (résidu de la fonderie locale de l'époque) . L'enduit actuel est en ciment et est fendu sur toute la surface et les tableaux tombent en morceaux . Quelle technique et quels matériaux serait le mieux adapté ?

image

Mortier et béton : les agrégats (granulats : sable, gravier, etc.)

Également appelés “granulats”, les agrégats constituent pour ainsi dire la charpente des mortiers et des bétons. Le mot désigne tous les éléments qui peuvent être assemblés par un liant. En maçonnerie, il s’agit essentiellement de sable et de gravillons, mais aussi, dans une certaine mesure, de cailloux et de pierres de faible grosseur. Un mélange de liant, de sable et d'eau donne du mortier . En ajoutant au mélange des graviers, des cailloux, des morceaux de pierre on obtient du béton.

image

Béton armé

Lorsqu’on veut réaliser un ouvrage en béton (piliers, poteaux, poutres, linteaux, dalles) ayant une bonne résistance à la traction et à la flexion (par exemple un linteau, une dalle autoporteuse, chaînage en sommet de murs porteurs, etc.), il faut le "ferrailler" pour que la pièce ne casse pas. On utilise des fers (tiges d'acier) ronds, lisses ou tréfilés, de différents diamètres,  qu’il faut noyer dans le béton.

image

Parpaings en béton et blocs de béton cellulaire

Pendant longtemps la pierre et la brique ont été les seuls éléments pour construire “en dur”. Les parpaings de béton et plus récemment les blocs de béton cellulaire ont facilité considérablement les techniques de construction. Si les premiers constituent aujourd'hui le matériau de construction le plus utilisé, les seconds restent confidentiels en France alors qu'ils sont très utilisés en Europe du Nord.

image

Ciment, chaux : les liants hyrauliques

Les liants hydrauliques (ainsi nommés parce qu'ils durcissent au contact de l'eau) doivent faire l’objet d’une sélection rigoureuse, en fonction de l’ouvrage à réaliser. Sachez accorder les matériaux avec l’environnement et utilisez, pour les constructions extérieures, la pierre de pays. Le plâtre est aussi considéré comme un liant dans certaines de ses utilisations : lorsque, par exemple, il sert à l’assemblage de panneaux ou de carreaux de brique ou de plâtre. Mais, à la différence du ciment et de la chaux, il peut être utilisé seul, pour sceller un objet ou pour former un enduit.

image

Les briques

Utilisée depuis l'Antiquité, la brique de terre cuite reste un matériau de construction très intéressant pour les maçons. Elle est à la fois assez décorative et facile à mettre en œuvre. Les caractéristiques du produit, les différentes finitions et les accessoires proposés permettent de l’utiliser pour toutes les espèces d’ouvrages, intérieurs ou extérieurs.

image

Réaliser des scellements au plâtre ou au mortier

La réalisation de scellement est l'une des opérations basique en maçonnerie. C’est souvent en scellant que l’on se familiarise avec les produits de maçonnerie. Les scellements peuvent être réalisés avec du plâtre, avec du mortier ordinaire ou avec des produits spécifiques, spécialement formulés pour ce type de réalisation.

image

Maçonner un mur en pierres

Les principes qui président aux constructions en pierres sont les mêmes que pour celles en briques. Il faut toutefois soigner particulièrement les fondations (semelle pour un muret), à cause du poids du matériau.

image

Les canalisations d'évacuation encastrées dans une dalle

Dans les installations sanitaires actuelles, toute l’évacuation est en PVC. C'est un matériau exceptionnel, qui a remplacé avantageusement l'acier, la fonte ou encore le cuivre. L'outillage nécessaire est réduit : scie à métaux, papier de verre et colle spéciale.

image

Faire du béton (dosage et gâchage)

Le béton est proche du mortier, la seule différence étant l'ajout de graviers lors du gâchage. On peut gâcher à la main pour les faibles quantités, mais on utilise le plus souvent une bétonnière, qui facilite grandement les opérations lorsqu’il s’agit de couler une dalle ou de réaliser des travaux de coffrage importants. Pour une grosse quantité de béton, on aura recours à une livraison par camion-toupie.

image

Faire du mortier (dosage et gâchage)

On distingue trois types de mortier. Dans la construction, on utilise souvent les mortiers bâtards qui combinent deux liants, le ciment et la chaux (généralement en parts égales) ; ces produits allient une bonne solidité à une plasticité qui les rend faciles à utiliser. Les mortiers de ciment sont plus résistants, mais ils durcissent très vite et présentent des risques de fissuration. Les mortiers de chaux sont assez fragiles, mais très onctueux.

image

Les outils de finition pour la maçonnerie

En maçonnerie, les outils qui servent à la finition sont utiles pour obtenir des surfaces lisses mais aussi pour mettre en œuvre les mortiers et enduits. Il faut connaître les spécificités de ces différents outils afin de les utiliser à bon escient. 

image

Les outils pour mesurer, tracer, aligner

La maçonnerie exige de la précision. Les éléments de construction doivent être disposés selon la verticale et l’horizontale. Les angles doivent être droits, et les cotes, parfaitement respectées. Pour cela, il faut un certain nombre d’outils de mesure et de contrôle.

image

Les outils de terrassement

Les outils de terrassement permettent le creusement d'une tranchée, d'un excavation, de fondations. Ils doivent être d'excellente qualité, car ils sont utilisés dans des conditions difficiles et sont très sollicités en fonction du terrain et de la nature du sol. 

image

Les piliers d'entrée en kit

Pour réaliser de nombreux travaux de maçonnerie, vous trouverez des éléments préfabriqués qui simplifieront grandement votre travail. C’est le cas, en particulier, pour la construction des piliers d’entrée d’une maison individuelle.

image

Les différents types de plâtre et leur utilisation

Obtenu à partir du gypse, le plâtre est utilisé principalement pour les travaux d’intérieur, et ce depuis fort longtemps. Il sert en particulier à la réalisation d’enduits sur les parois de briques, de pierres ou de ciment. Le plâtre sert aussi pour les petits scellements rapides et les travaux qui n’exigent pas une grande solidité. Sous la forme de carreaux de plâtre assemblés par du plâtre frais, il est utilisé depuis le XVIII ème siècle pour la construction des cloisons intérieures.  

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

Les derniers conseils maison

image

Comment se chauffer : les bonnes options

Beaucoup d’installations de chauffage central sont anciennes, consomment trop et mal. Le combustible n’est pas toujours bien choisi en fonction des besoins de la maison et des ressources locales. L’isolation des habitations est souvent insuffisante, et l’on ne prend pas toujours en compte l’intérêt qu’elle représente (en voyant les choses à moyen et à long terme). Les chaudières sont souvent trop puissantes pour le volume à chauffer ; la régulation est mal faite, les pièces sont trop chauffées, d’où un gaspillage d’énergie.

image

Radiateurs de chauffage électriques optimisés : comment les choisir?

Les radiateurs électriques ont été largement répandus dans les années "tout-électriques". Ils n'ont pas toujours bonne réputation, car ils sont considérés comme énergivores, d'utilisation coûteuse et synonymes d'inconfort. Pourtant, si les convecteurs peuvent aujourd'hui être "oubliés" (sauf dans des cas très précis), trois catégories de radiateurs peuvent être considérés comme "optimisés".  

image

Mesures et traçages sur le bois

En menuiserie, beaucoup d’opérations, en particulier le sciage (et accessoirement le perçage), imposent une prise de mesures précise, suivie d’un traçage bien net, avec des outils de qualité . 

image

Installez et entretenez votre bassin

La présence d'un jardin dans votre propriété est un véritable atout, car il vous permet de profiter de votre extérieur durant les beaux jours. Si vous avez la chance d'en disposer, pensez à optimiser son aménagement afin de créer un lieu de vie propice à la détente et à la relaxation. Créer un bassin est un excellent moyen d'embellir votre espace et de lui donner du cachet. Cependant, son installation doit être réalisée avec soin, et il est important de bien l'entretenir régulièrement.

image

Quels sont les choix de positionnement et l'orientation d'une maison

Le positionnement et l’orientation de leur maison ont préoccupé les hommes de toute éternité, mais pas toujours pour les mêmes raisons. La multiplication des constructions pavillonnaires ces dernières années a malheureusement souvent fait oublier ces préoccupations.

image

Qu’est-ce qu’un produit « biosourcé » ?

Le mot « biosourcé », souvent galvaudé, confondu avec le caractère écologique d’un matériau ou d’un produit répond à une définition officielle. Les pouvoirs publics définissent les matériaux biosourcés comme «  issus de la matière organique renouvelable (biomasse), d’origine végétale ou animale. Ils peuvent être utilisés comme matière première dans des produits de construction et de décoration, de mobilier fixe et comme matériau de construction dans un bâtiment  »

image

Installer un lavabo dans une salle de bains

La technique de pose dépend de l’appareil et aussi de la nature de la cloison ou du mur dans laquelle il doit éventuellement se fixer. Elle est différente suivant que le lavabo est sur suspendu sur console, sur colonne ou encastré. Il existe des kits de raccordement proposés en grande surface de bricolage ou magasins de sanitaires, qui permettent de gagner du temps et d’obtenir un résultat esthétique sans soudures.

La maçonnerie à la base des constructions

Composants et outils de maçonnerie

Les travaux de maçonnerie sont à la base de la construction des maisons maçonnées, mais aussi des murs de clôture, des piliers, des dalles de béton pour la terrasse ou l’assise de la maison. Ils font appel à des matériels spécialisés comme l’auge pour le mortier, la bétonnière, et des outils spécifiques comme la massette, le ciseau de maçon, la truelle, le niveau, la taloche, le plâtoir.  

Des matériaux de maçonnerie spécifiques

Briques pleines, briques creuses, briques alvéolaires (Monomur), briques plâtrières, mais aussi parpaings (blocs) de béton, blocs de béton cellulaire, mortier de ciment et béton armé sont les matériaux les plus utilisés en construction.