Suspendre et fixer dans les matériaux creux

Accrocher un objet au mur n’est pas une opération si simple pour que l’on puisse l’exécuter à la va-vite ; le croire peut conduire à de graves déboires. Le choix d’une technique de fixation s’effectue en fonction de deux paramètres : la charge à supporter (considérée en bout de bras de levier) et la nature du matériau dans lequel on veut implanter la fixation. Les matériaux creux se classent en deux grandes catégories (drus et friables), avec des moyens de fixation correspondants différents.

 

Suspendre dans les matériaux creux durs

Les matériaux creux durs regroupent: 
– les briques creuses et multi-aléolaires (Monomur),
– les parpaings de béton (blocs, moellons) et les hourdis pour plancher.

Accessoires ou  méthodes de suspensions dans les matériaux creux durs

• Les chevilles métalliques déformables par expansion au serrage sont bien adaptées pour des charges moyennes à lourdes, mais sans effort dynamique ni bras de levier important (exemple : meubles muraux).
• La cheville chimique à tamis qui traverse deux alvéoles du matériau, puis remplie de produit à l’aide d’un pistolet, assure une fixation très robuste, adaptée à des efforts dynamiques (portails, arrêt de volet, store banne, marquise, etc.).
• Le traditionnel scellement au plâtre d’un tampon en bois, après perçage au burin, conserve bien des adeptes, mais requiert une certaine expérience.

Suspendre dans les matériaux creux friables

Les matériaux creux friables regroupent: 
– la plaque de plâtre pleine
– la plaque de plâtre alvéolaire

Accessoires ou  méthodes de suspensions dans les matériaux creux friables

D'une façon générale la fixation d’équipements lourds (comme un téléviseur sur potence pivotante) est déconseillée, sauf si l'on peut "prendre" la fixation sur les ossatures du doublage ou sur le dur de la maçonnerie du mur. À noter cependant qu'il existe aujourd'hui de la plaque de plâtre haute densité (Habito®) dans laquelle on peut fixer des charges lourdes, y compris avec de simples vis à bois - 20 kg par point de fixation (à défaut de vis spéciale - jusqu'à 60 kg par point de fixation avec une cheville à expansion ø 6 mm).

Dans la plaque ordinaire on peut utiliser :
• des chevilles à expansion (type Molly);
• des chevilles à segments (basculant ou à ressort);
• des chevilles métalliques autoforeuses en acier peuvent être utilisées si la réserve derière la plaque est suffisante, en veillant à percer avec .

Dans tous les cas, il faut percer au diamètre exact de la cheville.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

image

Réaliser des scellements au plâtre ou au mortier

La réalisation de scellement est l'une des opérations basique en maçonnerie. C’est souvent en scellant que l’on se familiarise avec les produits de maçonnerie. Les scellements peuvent être réalisés avec du plâtre, avec du mortier ordinaire ou avec des produits spécifiques, spécialement formulés pour ce type de réalisation.

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

Les derniers conseils maison

image

Mesures et traçages sur le bois

En menuiserie, beaucoup d’opérations, en particulier le sciage (et accessoirement le perçage), imposent une prise de mesures précise, suivie d’un traçage bien net, avec des outils de qualité . 

image

Installez et entretenez votre bassin

La présence d'un jardin dans votre propriété est un véritable atout, car il vous permet de profiter de votre extérieur durant les beaux jours. Si vous avez la chance d'en disposer, pensez à optimiser son aménagement afin de créer un lieu de vie propice à la détente et à la relaxation. Créer un bassin est un excellent moyen d'embellir votre espace et de lui donner du cachet. Cependant, son installation doit être réalisée avec soin, et il est important de bien l'entretenir régulièrement.

image

Quels sont les choix de positionnement et l'orientation d'une maison

Le positionnement et l’orientation de leur maison ont préoccupé les hommes de toute éternité, mais pas toujours pour les mêmes raisons. La multiplication des constructions pavillonnaires ces dernières années a malheureusement souvent fait oublier ces préoccupations.

image

Qu’est-ce qu’un produit « biosourcé » ?

Le mot « biosourcé », souvent galvaudé, confondu avec le caractère écologique d’un matériau ou d’un produit répond à une définition officielle. Les pouvoirs publics définissent les matériaux biosourcés comme «  issus de la matière organique renouvelable (biomasse), d’origine végétale ou animale. Ils peuvent être utilisés comme matière première dans des produits de construction et de décoration, de mobilier fixe et comme matériau de construction dans un bâtiment  »

image

Installer un lavabo dans une salle de bains

La technique de pose dépend de l’appareil et aussi de la nature de la cloison ou du mur dans laquelle il doit éventuellement se fixer. Elle est différente suivant que le lavabo est sur suspendu sur console, sur colonne ou encastré. Il existe des kits de raccordement proposés en grande surface de bricolage ou magasins de sanitaires, qui permettent de gagner du temps et d’obtenir un résultat esthétique sans soudures.

image

Ouverture de portail autonome grâce à l'énergie solaire.

L'alimentation électrique de l'ouverture d'un portail à battants constitue souvent un problème d'installation. Il faut "tirer" une ligne, parfois l'enterrer. L'énergie solaire peut apporter une réponse à cette difficulté et assurer de surcroît une autonomie d'alimentation, même en cas de coupure de courant. 

La maçonnerie à la base des constructions

Composants et outils de maçonnerie

Les travaux de maçonnerie sont à la base de la construction des maisons maçonnées, mais aussi des murs de clôture, des piliers, des dalles de béton pour la terrasse ou l’assise de la maison. Ils font appel à des matériels spécialisés comme l’auge pour le mortier, la bétonnière, et des outils spécifiques comme la massette, le ciseau de maçon, la truelle, le niveau, la taloche, le plâtoir.  

Des matériaux de maçonnerie spécifiques

Briques pleines, briques creuses, briques alvéolaires (Monomur), briques plâtrières, mais aussi parpaings (blocs) de béton, blocs de béton cellulaire, mortier de ciment et béton armé sont les matériaux les plus utilisés en construction.