Parpaing ou brique?

Je démarche les constructeurs pour une maison neuve et l'un d'entre-eux me propose de la construire en parpaing avec une bonne isolation au lieu de la brique. Pensez-vous que cela peut être judicieux ?

La réponse de Christian PESSEY

Par "construire en brique", j'imagine que l'on vous parle de briques Monomur multialvéolaires, comme alternative au parpaing en béton. Ce dernier a la mérite de la simplicité et d'un coût moindre que celui de la brique Monomur. Sauf s'il s'agit de blocs (parpaings) rectifiés (c'est-à-dire calibrés avec précision), il demande moins de compétences techniques pour la construction. La brique Monomur présente l'avantage d'une meilleure isolation intrinsèque à épaisseur égale que le parpaing. Jusqu'à la réglementation thermique 2005, la brique Monomur de 37,5 cm d'épaisseur ne demandait aucune isolation rapportée. Ce n'était déjà plus le cas (sauf en 50 cm d'épaisseur) avec la RT 2012 et ce le sera encore moins avec la RE 2020. Les deux matériaux sont donc logés à la même enseigne : ils demandent une isolation rapportée, moins épaisse, certes, avec la Monomur qu'avec le parpaing.

Certains vantent le caractère plus "bioclimatique" de la terre cuite qui "respirerait" mieux que le béton. J'ai toujours émis des réserves sur le caractère "respirant" d'une construction dès lors qu'on applique sur les murs extérieurs un enduit de façade (par définition étanche à l'eau et à l'air), puis une membrane étanche à l'air et un isolant (à l'extérieur ou à l'extérieur) et un doublage en plaque de plâtre de parement intérieur... Il est clair que les défauts d'étanchéité à l'air et donc les ponts thermiques, sont moindres avec une brique Monomur du fait de la précision de construction permise par ce matériau via la technique d'assemblage par joints minces (néanmoins équivalente avec des parpaings rectifiés). À noter une plus grande propreté des chantiers qu'avec les parpaings en pose traditionnelle. Tout cela fait considérer la construction en brique Monomur comme plus "noble", mais aussi... plus chère.

À envisager : l'alternative du béton cellulaire (voir lien ci-dessous).

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Construire en briques Monomur

La brique est l’un des matériaux les plus utilisés pour construire une maison. La brique dite « Monomur » est une brique creuse particulière, inventée dans les années 1970 pour répondre aux besoins de construction de maisons aux parois isolantes pour faire face à la crise pétrolière.

image

Béton cellulaire : avantages et inconvénients

 Le béton cellulaire est très répandu en Allemagne et dans les pays du Nord, mais il est encore très peu utilisé chez nous. Il est connu en France sous sa marque générique historique : Siporex (devenu Xella / Ytong ).

image

Qualités des blocs béton à isolation intégrée

Je construis actuellement ma maison et j'aimerais connaitre votre avis sur les blocs à coller " Kosmo " de la marque Alkern , notamment sur leur résistance à la fissuration et leur qualité d'isolation hiver/été. Merci et bravo pour vos émissions.

image

Parpaings en béton et blocs de béton cellulaire

Pendant longtemps la pierre et la brique ont été les seuls éléments pour construire “en dur”. Les parpaings de béton et plus récemment les blocs de béton cellulaire ont facilité considérablement les techniques de construction. Si les premiers constituent aujourd'hui le matériau de construction le plus utilisé, les seconds restent confidentiels en France alors qu'ils sont très utilisés en Europe du Nord.

Les dernieres vidéos maison

image

Chauffage: le suivi à distance

Dans cette vidéo, Christian PESSEY et Camille MAINGUENAUD, chef de projet marketing chez ENGIE Home Service , vous expliquent comment fonctionne le suivi à distance de votre chaudière et en quoi il représente un avantage certain pour son entretien.

image

Comment isoler sa maison ?

Dans cette vidéo, Christian PESSEY et Pierre-Guillaume VUILLECARD, responsable de la communication chez Les ECO-Isolateurs se sont interrogés sur ce qui fait une bonne isolation. 

image

Entretenir son logement: le carnet numérique du logement

Le carnet numérique du logement – CLEA – est-il le carnet de santé de la maison? Dans cette interview, Christian PESSEY et Bertrand LECLERCQ, Directeur de la stratégie numérique chez Qualitel , vous présentent CLEA , véritable outil numérique pour connaître et entretenir votre logement. Il est destiné aussi bien aux professionnels du bâtiment qu'aux habitants des logements.

image

Rénovation énergétique: quel parcours travaux ?

Dans cette interview de Christian PESSEY, Florian CHEVALLIER, directeur marketing "offres" chez ENGIE, nous présente un simulateur de rénovation énergétique qui permet d'évaluer le coup des travaux mais également de trouver un artisan RGE (Reconnue Garant de l'Environnement) afin de concrétiser vos travaux et de bénéficier des aides à la rénovation auxquelles vous avez le droit.

Les derniers conseils maison

image

L'humidité dans la maison en hiver

C’est l’un des principaux problèmes que l’on peut rencontrer dans une maison en cette saison. D’abord parce que c’est la période où le taux d’humidité dans l’air est le plus élevé, mais aussi parce que quand il ne neige pas, il  pleut beaucoup . 

image

Isolation des combles perdus : les conseils de l'AQC (l'Agence Qualité Construction).

L'AQC, la très sérieuse AGENCE QUALITÉ CONSTRUCTION, a sorti un "mémo de chantier" à la demande du Ministère de la Transition Énergétique. Il s’agit de bien identifier les points importants du soufflage de laine dans les combles. L'initiative est d’autant plus importante qu’une grande majorité des isolations des combles se fait de cette façon.

image

Maprimerenov : le barème et mode d'emploi des aides par travaux

Le dispositif MAPRIMERENOV est désormais en place. Le barème d'accès aux aides est formulé sous la forme de 4 catégories pour les particuliers et une 5e pour les copropriétés. Cela va du bleu (pour les foyers les plus modestes, au jaune, violet et rose en montant dans l'échelle des revenus.  Restait à connaître le montant des aides pour les différents travaux et équipements pour les différentes "couleurs" de revenu. Vous les trouverez dans cet article.

image

Dalle en béton ou vide sanitaire?

Tout d'abord je tiens a vous dire mon regret concernant la suppression de votre émission sur RMC que je suivais régulièrement. Je me rabats sur votre site pour avoir des infos bricolage!. Je souhaite rénover une maison ancienne (pierres/chaux) notamment le sol composé actuellement de pierre sur terre battue surmonté d'un plancher en bois. Faut-il mieux couler une dalle béton sur l'ensemble de la surface ou de créer un nouveau vide sanitaire en dur mais avec quels matériaux? Jean-Pierre

image

Se chauffer avec des pellets (granulés)

Je me chauffe actuellement avec chauffage central gaz citerne (500 kg). Ma chaudière, qui a 18 ans, donne des signes de fatigue et le remplissage de la citerne me coute cher (550€ les 200 kg dernièrement). Je souhaitais votre avis sur un chauffage à pellets (granulés) avec chauffage centra (l'eau sanitaire est fournie par un ballon électrique). Le poêle serait poser au centre de la maison (120 m2 habitable bien isolée 30 cm Siporex – 30 cm laine en comble – fenêtre PVC double vitrage... et je suis dans les le 13) Sachant que j'ai déjà les conduits ventilés pour chauffer les pièces éloignées du poêle. Je souhaite votre avis sur mon projet? Si cette énergie me fera faire des économies? Si vous pouvez m'orienter vers une marque, un type de poêle ou un professionnel?  Maurice