Faire du mortier de chaux (dosage et gâchage)

Le mortier de chaux a longtemps été le matériau de maçonnerie le plus utilisé pour maçonner et notamment pour assembler des pierres ou pour réaliser des enduits notamment intérieurs. Facile à fabriquer car utilisant un liant aisé à produire, il reste très employé, surtout pour la restauration des vieilles demeures et des bâtiments historiques. 

Qu'est-ce que la chaux?

La chaux utilisée pour maçonner est le résultat de la calcination (autrement dit de la cuisson) du calcaire dans un four. Autrefois, tous les village possédaient un "four à chaux", propriété du seigneur des lieux jusqu'à la Révolution, qui le mettait à disposition des habitants contre une redevance. Chauffé à 800 °C, le calcaire devient de la chaux "vive" qui, une fois hydratée, donne de la chaux "éteinte". Suivant la nature du calcaire d'origine, on obtient des chaux de caractéristiques différentes.

Les deux types de chaux et leurs utilisations

Les calcaires durs donnent de la chaux aérienne (ou grasse). Les calcaires argileux donne de de la chaux hydraulique (ou maigre).   
– La chaux aérienne (CL), blanche, est utilisée pour le rejointoiement des pierre, pour les enduits de finition intérieure (qui peuvent être isolants pas adjonction de fibres, comme le lin ou le chanvre) mais aussi des peintures appréciées pour leur qualités bactéricides et antiseptiques.
– La chaux hydraulique naturelle (NHL), grise, est utilisée pour constituer du mortier de maçonnerie (à "hourder") ou pour réaliser des joints. On trouve 3 catégories de NHL, identifiées par des valeurs chiffrées : - 2 - 3,5 - 5. On utilise de la chaux NHL 2 pour les enduits,  la chaux NHL 3, 5 et 5 pour la maçonnerie (la progresson correspondant au niveau de dureté et de résistance du mortier) 
– La chaux HL est un mélange de chaux et de ciment.
– L'appellation CAEB signifie "Chaux aérienne éteinte pour le bâtiment".

Le dosage des mortiers de chaux

Comme le ciment, la chaux est un liant hydraulique, c'est-à-dire qu'elle durcit au contact de l'eau pour passer de l'état pâteux à l'état solide. D'où son utilisation pour maçonner des pierres et réaliser des enduits. Comme pour le mortier de ciment, il faut lui ajouter un agrégat : le sable. La chaux sert à agréger les grains de sable pour donner un matériau solide, à même de réunir des pierres ou à former une couche dure d'enduit, tout cela au contact de l'eau.
D'une façon générale on dose :
– un enduit à 1 volume de chaux pour 1 à 2 volumes de sable.
–un mortier à maçonner à 1 volume de chaux pour 3 à 4 volumes de sable.

Ou plus précisément : 

Destination  Nombre de sacs de 25 kg Seaux de sable* Eau (nombre de litres)
Mortier pour maçonner 1 7 11
Gobetis d'enduit 1 6 11
Corps d'enduit 1 7 12
Finition d'enduit grattée 1 8 14
Finition d'enduit talochée 1 10 à 12 14

* sable légèrement humide, calibre 0/3

Avantages du mortier de chaux

Le mortier de chaux présente de nombreux avantages, dont le principal est peut-être sa souplesse et son élasticité qui facilitent sa mise en œuvre. C'est aussi un matériau "respirant" après séchage qui facilite l'évacuation de la vapeur d'eau de l'intérieur vers l'extérieur, tout en garantissant une étanchéité de l'extérieur vers l'intérieur. La couleur claire du mortier après séchage est également très élégante. Le mortier de chaux peut être coloré avec des pigments. 

Gâchage du mortier de chaux

 Il ne diffère pas fondamentalement du gâchage du mortier de ciment. Il peut se faire au sol (à l'aire) protégée par une feuille de Polyane (surtout si vous travaillez sur de l'herbe), à l'auge ou à la bétonnière. Pour le gâchage à l'auge et au sol (à l'aire), il est plus simple de travailler par demi-sacs. 

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Construire un muret de jardin en pierres

La construction d’un mur en pierres de pays nécessite une certaine habitude des travaux de maçonnerie. On a utilisé ici des pierres moyennes et quelques grosses pierres à maçonner. Une méthode plus simple, donnant le même effet, consiste à ériger deux parois accolées, avec du mortier seulement au centre, de façon à créer l’illusion d’un muret en pierres sèches.

image

Maçonner un mur en pierres

Les principes qui président aux constructions en pierres sont les mêmes que pour celles en briques. Il faut toutefois soigner particulièrement les fondations (semelle pour un muret), à cause du poids du matériau.

image

Faire du mortier (dosage et gâchage)

On distingue trois types de mortier. Dans la construction, on utilise souvent les mortiers bâtards qui combinent deux liants, le ciment et la chaux (généralement en parts égales) ; ces produits allient une bonne solidité à une plasticité qui les rend faciles à utiliser. Les mortiers de ciment sont plus résistants, mais ils durcissent très vite et présentent des risques de fissuration. Les mortiers de chaux sont assez fragiles, mais très onctueux.

image

Les outils de finition pour la maçonnerie

En maçonnerie, les outils qui servent à la finition sont utiles pour obtenir des surfaces lisses mais aussi pour mettre en œuvre les mortiers et enduits. Il faut connaître les spécificités de ces différents outils afin de les utiliser à bon escient. 

image

Mortier et béton : les agrégats (granulats : sable, gravier, etc.)

Également appelés “granulats”, les agrégats constituent pour ainsi dire la charpente des mortiers et des bétons. Le mot désigne tous les éléments qui peuvent être assemblés par un liant. En maçonnerie, il s’agit essentiellement de sable et de gravillons, mais aussi, dans une certaine mesure, de cailloux et de pierres de faible grosseur. Un mélange de liant, de sable et d'eau donne du mortier . En ajoutant au mélange des graviers, des cailloux, des morceaux de pierre on obtient du béton.

image

Ciment, chaux : les liants hyrauliques

Les liants hydrauliques (ainsi nommés parce qu'ils durcissent au contact de l'eau) doivent faire l’objet d’une sélection rigoureuse, en fonction de l’ouvrage à réaliser. Sachez accorder les matériaux avec l’environnement et utilisez, pour les constructions extérieures, la pierre de pays. Le plâtre est aussi considéré comme un liant dans certaines de ses utilisations : lorsque, par exemple, il sert à l’assemblage de panneaux ou de carreaux de brique ou de plâtre. Mais, à la différence du ciment et de la chaux, il peut être utilisé seul, pour sceller un objet ou pour former un enduit.

Les dernieres vidéos maison

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

Les atouts de la PAC hybride gaz

Quels sont les atouts d'une pompe à chaleur hybride gaz ? Christian pessey fait le tour de la question dans cette nouvelle vidéo.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

image

La laine de verre et la santé

Dans cette interview, Christian PESSEY fait le point avec Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER sur les risques que représenteraient l'utilisation de la laine de verre et pour en avoir le coeur net, ils ont fait appel à l'expertise du docteur Christian RECCHIA.

Les derniers conseils maison

image

Rénovation énergétique : la charte TEKSIAL

Spécialisée dans l'accompagnement des travaux de rénovation énergétiques TEKSIAL vient de présenter une charte visant à lutter contre la fraude et à évincer les éco-délinquants. Il s'agit d'assurer une sélection rigoureuse des professionnels du bâtiment et de la rénovation pour assurer aux particuliers une garantie de qualité des travaux, en sécurisant toutes les étapes du projet. C'est une condition essentielle pour lever les freins à la décision des particuliers inquiets à l'idée de se lancer dans des travaux de rénovation énergétique.

image

Comment faire soi-même sa lessive bio

La fabrication "maison" de produits d’entretien est de plus en plus prisée. C'est économique, et le fait de réaliser soi-même ses produits ménagers "bio" présente  l’avantage d’être écologique en même temps que respectueux de la peau et de son linge. Il est par exemple facile de faire soi-même sa lessive "bio".

image

Comment se nettoyer les mains sur un chantier?

Tout chantier de bricolage est salissant. Maniement de la peinture, application des enduits, graissage des équipements et des machines, décapage des surfaces... Tous ces travaux sont salissant et le nettoyage des mains sur chantier est loin d'être simple et agréable. La présentation de lingettes spécifiquement dédiées au lavage des mains et les outils est une très bonne initiative.  

image

Remplacement de votre chaudière fioul par une pompe à chaleur

La perspective de l'interdiction de remplacement des chaudières fioul au 1 er juillet 2022 inquiète légitimement les possesseurs de ce type de matériel. C'est le moment de s'intéresser à son remplacement par une pompe à chaleur (PAC). Des structures comme ENGIE Home Services mettent en œuvre un dispositif facilitant. Le choix de la pompe à chaleur, c'est celui des économies, de la protection de l'environnement et du confort.

image

Trier et traiter les déchets dans la maison

Confinement, réconfinement, reconfinement… télétravail… On vit de plus en plus à la maison et l’on produit forcément de plus en plus de déchets. Il est vraiment nécessaire de bien gérer ses déchets ménagers, d’autant que dans bien des endroits, les tournées de ramassage des ordures ont été plus espacées que d’ordinaire.

image

Bien choisir une porte intérieure

Les styles et les matériaux des portes intérieures sont très diversifiés. Si les portes traditionnelles ont toujours leurs adeptes, les plus vendues sont maintenant les portes en matériau sandwich, postformé, pleines ou à vitrer et isoplanes. 

image

La label E+ C- ou le label Énergie Carbone

Cette formule n’est pas liée à la relativité restreinte ou générale… mais à la future Réglementation Environnementale 2020 (RE 2020), destinée  à laRèglementation Thermique 2012  (RT 2012).

image

La pompe à chaleur (PAC): le geste le plus efficace pour la rénovation énergétique

L’Observatoire National de la Rénovation Energétique (ONRE)  vient de publier le premier « bilan des travaux et aides sur la rénovation énergétiques de 2016 et 2019 ». Ce rapport fait une analyse des rénovations énergétiques ayant reçu, sur la période, une aide publique, non seulement sur les quantités des travaux réalisés mais aussi sur leur efficacité.